Ecophyto Bourgogne-Franche-Comté, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités > Visite du projet EXPE COSYNUS 2021

Visite du projet EXPE COSYNUS 2021

Flux RSSImprimer la page

Dans le cadre du projet DEPHY EXPE COSYNUS (Conception de Systèmes maraichers favorisant la Régulation Naturelle des organismes Nuisibles), le GRAB a organisé jeudi 20 mai 2021 une visite sur le thème de la biodiversité fonctionnelle.

L’objectif du projet COSYNUS est de co-construire des systèmes de cultures maraîchers sous abris froids intégrant différentes stratégies, renforçant la régulation naturelle des ravageurs, contribuant ainsi à réduire l’usage des produits phytosanitaires (Source : Carte d'identité du projet). Le projet est ainsi situé sur 3 sites et entretien un partenariat avec le région Bourgogne-Franche-Comté.

A cette occasion, une vingtaine de producteurs et de techniciens ont pu échanger et découvrir les divers leviers agroécologiques mis en place le site situé à Châteaurenard (13).

Cet essai-système accueilli chez un producteur en maraîchage biologique sous abri froid s’appuie sur la régulation naturelle des ravageurs et l’autoproduction d’auxiliaires. Ainsi, diverses Infrastructures AgroEcologiques (IAE) intra- et extra-parcellaires ont été présentées par Jérôme Lambion, ingénieur d’expérimentation.

  • D’une part, des espèces vivaces ont été plantées ou semées sur les bordures intérieures (lotier, achillée, alysse, souci) et à l’extérieur de l’abri (achillée et lotier).
  • D’autre part, des espèces annuelles sont intégrées dans les cultures : des plantes-relais (blé/éleusine), ainsi que des plantes nectarifères (alysse) qui favorisent notamment la présence de syrphes.
  • Par ailleurs, des zones réservoir (féverole et céréales) abritant des pucerons spécifiques sont semées à l’intérieur de l’abri afin d’assurer une présence précoce et abondante des coccinelles et des parasitoïdes. Des haies composites, des gites à chauves-souris ou encore des nichoirs à oiseaux complètent le dispositif à l’échelle de l’exploitation.
  • Enfin, la gestion raisonnée de l’enherbement et les transferts actifs d’auxiliaires entre les aménagements et la culture sont aussi proposés comme leviers dans ce projet.

En 2021, les céréales semées à l’automne 2020 se sont avérées particulièrement intéressantes : la présence importante de pucerons spécifiques des céréales a permis dès février-mars une forte augmentation des populations de parasitoïdes et de coccinelles, qui ont rapidement migré dans la culture, permettant de contrôler l’attaque de pucerons, sans traitement ni lâcher.

Contact : Jérôme LAMBION, porteur de projet – GRAB / jerome.lambion@grab.fr - 04 90 84 01 70

Article extrait de la DEPHY news de juin 2021