Le réseau DEPHY EXPE

Le réseau DEPHY EXPE conçoit, teste et évalue des systèmes de culture utilisant des produits phytopharmaceutiques de synthèse en ultime recours.

Dans le cadre du plan Ecophyto 2, deux nouveaux appels à projets ont été lancés en 2017 et 2018 pour sélectionner des projets d’expérimentations portés par différents acteurs de la recherche et du développement agricole. Au total, 41 projets ont été retenus et couvrent la diversité des filières végétales. Ils ont démarrés en 2018 ou 2019. 260 systèmes sont testés sur 200 sites expérimentaux.

4 projets ont des sites en Bourgogne-Franche-Comté :

  • R2D2 Restauration de la régulation naturelle et augmentation de la Robutesse des systèmes de culture pour une réduction Durable de la dépendance aux insecticides : l’objectif du projet est de permettre aux agriculteurs des plateaux de Bourgogne (1 200 ha) de retrouver une stabilité économique et de bons niveaux de productivité en les accompagnant dans la mise en œuvre de systèmes de culture multiperformants.
  • RésOPest Réseau expérimental de systèmes de culture zéro-pesticide en Grandes Cultures et Polyculture élevage : initié en 2012 et réparti sur 9 sites, cette deuxième phase du projet permet la poursuite d’expérimentations dans l’objectif de valoriser les résultats sur l’intégralité des successions culturales. Il propose des analyses de données complémentaires et permettra de nouvelles caractérisations.
  • ABC Agro-écologie en Bourgogne et région Centre : Ce projet vise à concevoir et évaluer cinq systèmes mobilisant des principes agro-écologiques à des échelles spatio-temporelles et à des niveaux d’organisation différents.Il concerne 2 sites expérimentaux, l’un situé en plaine dijonnaise, l’autre en Champagne berrichonne. Une attention particulière est portée à l’évaluation de la transition des composantes de l’agro-écosystème sous l’effet des systèmes agro-écologiques.
  • COSYNUS Conception de Systèmes maraîchers favorisant la régulation Naturelle des organismes Nuisibles : l’objectif est de co-construire des systèmes de cultures maraîchers sous abris intégrant différentes stratégies renforçant la régulation naturelle des ravageurs, contribuant ainsi à réduire l’usage des produits phytopharmaceutiques