typo3conf/ext/e_magineurs/res/opus/ressources/images/interface/opus.png Flux RSS des actualités2967773fr_FRChambre d'agricultureFri, 02 Jun 2023 17:10:40 +0200Fri, 02 Jun 2023 17:10:40 +0200TYPO3 EXT:newsnews-128747Fri, 02 Jun 2023 15:46:54 +0200Lancement de l’appel à projets national Ecophyto 2023https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-de-lappel-a-projets-national-ecophyto-2023/Comme chaque année, cet appel à projets est lancé pour soutenir des projets en faveur d'une réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, et de la limitation des risques et des impacts qui y sont liés. <![CDATA[

 

 

Doté d'une enveloppe de 6,25 millions d'euros l’appel à projets 2023 se déroulera en deux volets :

  • Premier volet : à partir du 2 mai 2023 sur la thématique prioritaire :

"Recours à des démarches systémiques pour une réduction de l'utilisation des herbicides et de leurs impacts otamment sur les milieux aquatiques et les ressources en eau"

  • Deuxième volet : en lien avec le renouvellement du plan Écophyto II+

 

Dépôt des dossiers complets des projets candidats avant le  31 août 2023 à 23h59.

Retrouvez toutes les informations sur le site du ministère

 

Un webinaire de lancement se tiendra en visioconférence le 6 juin 2023 de 14h à 16h.

Inscription sur le lien suivant : https://ofb-fr.zoom.us/webinar/register/WN_SBt1EtOCSqKEvchPeqqxkg

 

Lien pour candidater

]]>
Agenda - Appel à projetsInformations nationalesRecherche - Expérimentation
news-128433Wed, 24 May 2023 16:12:14 +0200Les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-certificats-deconomies-denergie-cee/Point sur les CEPP : origines et obligations<![CDATA[

Retrouvez un article retraçant toutes les informations à connaître sur les Certificats d'Economies d'Energie (CEE) sur le site EcophytoPIC.

 

ecophytopic.fr/pic/concevoir-son-systeme/un-panier-qui-se-remplit-de-cepp-pour-la-mise-en-oeuvre-de-la-protection

]]>
news-128427Wed, 24 May 2023 15:54:01 +0200L'enseignement agricole : un acteur au sein des collectifs agricoles https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lenseignement-agricole-un-acteur-au-sein-des-collectifs-agricoles/Pour appuyer le développement de leurs compétences professionnelles, les publics en formation de l’Enseignement Agricole peuvent mener une partie de leurs apprentissages (travaux pratiques, projets ou stages) au sein des exploitations agricoles et atelier technologiques des établissements.<![CDATA[

La ferme régionale est composée de 23 fermes et ateliers qui représentent une surface totale de plus de 1700 ha (dont environ 400 conduits sous Agriculture Biologique) :

- 1 exploitation viticole de 3,5ha à la MFR de Beaune-Grandchamps

- 2 exploitations agricoles (centre équestre avec 30 chevaux, exploitation ovine et bovine à Levier, exploitation horticole à Varzy) pour l’enseignement agricole privé

- 20 exploitations agricoles, horticoles, ateliers de transformation et centres équestres à disposition de l’enseignement agricole public. Disséminées sur l’ensemble de la région, ces exploitations et ateliers développent des activités en liens avec leurs territoires (Productions, SIQO, services, etc.).

Ces structures ont une triple mission :
  • Pédagogie : ce sont des lieux d’apprentissage et de développement des compétences professionnelles en situation grandeur nature à travers des travaux pratiques, travaux dirigés, conduite de projets, réalisation de stages, etc
  • Production-commercialisation de biens et de services avec notamment un objectif d’équilibre financier qui contribue à faire converger pédagogie et réalités professionnelles au bénéfice de la qualité des enseignements. La production sous SIQO ou label est fortement encouragée par le Ministère. La majorité des exploitations agricoles publiques est aujourd’hui labellisée HVE niveau 3 (version 2016).
  • Animation des territoires : rôles de démonstrateur de pratiques innovantes, de support de projets, de mise à disposition des outils et des compétences, de mise en œuvre des politiques publiques à l’attention des professionnels, des acteurs des filières, du producteur au consommateur.

 

Dans le cadre de cette troisième mission, plusieurs d’entre elles sont engagées dans les groupes d’agriculteurs (GIEE, Dephy, Groupes 30 000) :

  • La ferme du lycée de la Brosse, à proximité d’Auxerre fait partie de 2 réseaux Dephy Yonne. Le collectif polyculture-élevage vise à réduire l’utilisation des produits phytosanitaires tout en conservant une rentabilité économique de l’exploitation. Le groupe viticulture est engagé dans la réduction de l'usage des produits phytosanitaires et s'intéresse à la plantation de variétés résistantes aux maladies fongiques et à l'amélioration du raisonnement de la protection phytosanitaire.
  • Le groupe DEPHY FERME Côte d'Or comprend l’exploitation du lycée de Quetigny-Plombières. Son objectif est d'améliorer les pratiques agro-écologiques dans le but d'obtenir la certification HVE 3 par l'introduction de nouvelles cultures dans les rotations, l'introduction de solutions alternatives et complémentaires au désherbage chimique, la mise œuvre de solutions alternatives aux fongicides...
  • A Vesoul, le réseau DEPHY Haute Saône réduit l’utilisation des produits phytosanitaires pour protéger l’environnement et améliorer la fertilité du sol
  • Fontaines collabore avec un groupe 30 000 pour des systèmes utilisant moins de phytos entre Saône, Grosne et Seille
  • L’exploitation viticole de Beaune fait partie du Réseau Dephy Côte d’Or viticole qui cherche à adapter ses pratiques culturales et baisser l’utilisation des produits phytosanitaires tout en préservant la qualité des sols
  • Les lycées de Montmorrot et Davayé qui produisent des vins sous label AB œuvrent avec le Réseau Dephy respectifs à améliorer la qualité biologique du sol pour une vigne plus saine
  • Le Réseau Dephy horticole inclus les établissements de Valdoie et Tournus pour améliorer la qualité biologique et structurelle du sol grâce aux engrais verts.

 

Retrouvez l'ensemble des collectifs ainsi que l'annuaire ici : https://ecophyto-bfc.fr/carte-annuaire-des-collectifs/

 

 

]]>
30 000DEPHY FERMEEnseignement FormationGIEEInformations régionalesPartage d’expériences
news-128424Wed, 24 May 2023 15:40:08 +0200Trophée de l'agroécologie 2023-2024https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/trophee-de-lagroecologie-2023-2024/L’édition 2023-2024 des Trophées de l’agroécologie est lancée depuis le 25 avril 2023. <![CDATA[

La nouvelle édition des trophées de l'agroécologie est lancée !

 

La date limite des dépôts de candidature :

- 15 juin 2023 pour le « Grand Prix de la démarche collective » et le « Prix de l'innovation »

- 15 décembre 2023 pour le « Prix de l’Enseignement Agricole ».

 

Prix :

Chaque catégorie bénéficie d’une récompense de 7 000€, financée par le Crédit agricole.

 

Informations :

Retrouvez toutes informations sur ces trophées en suivant les liens ci-dessous :

Instruction technique : https://intranet.national.agriculture.rie.gouv.fr/IMG/pdf/2023-201_final_cle8dabd7.pdf

Présentation des tophées de l'agroécologie DRAAF : https://draaf.bourgogne-franche-comte.agriculture.gouv.fr/trophees-de-l-agroecologie-2023-2024-a2888.html

Présentation des tophées de l'agroécologie ministère : https://agriculture.gouv.fr/trophees-de-lagroecologie-2023-2024-les-candidatures-sont-ouvertes

Affiche : https://agriculture.gouv.fr/telecharger/136779

]]>
30 000Agenda - Appel à projetsDEPHY FERMEEnseignement FormationGIEEInformations nationalesInformations régionalesPartage d’expériences
news-128134Mon, 15 May 2023 17:09:42 +0200Partenariat entre la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté et les organismes de formation Certiphytohttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/partenariat-entre-la-draaf-bourgogne-franche-comte-et-les-organismes-de-formation-certiphyto/<![CDATA[

Chaque professionnel qui utilise, distribue ou conseille l’utilisation de produits phytopharmaceutiques doit être titulaire d’un certificat individuel, appelé Certiphyto.

Ce certificat garantit que le professionnel a acquis les connaissances nécessaires concernant les risques liés à ces produits, la réglementation associée, ainsi que les manières d’en réduire l’utilisation.

A l’initiative du service régional de l’alimentation (SRAl) et du service régional de la formation et du développement (SRFD) de la DRAAF, l’ensemble des organismes de formation privés et publics de Bourgogne-Franche-Comté a été réuni à la DRAAF Dijon, le 2 février dernier.

L’objectif de cette rencontre était de rappeler l’état actuel de la réglementation des produits phytopharmaceutiques (SRAl) et les conditions nécessaire à l’habilitation de ces centres (SRFD).

Ainsi, les services de l’Etat s’assurent que les informations diffusées aux stagiaires de ces formations soient à jour. En effet, de nombreuses modifications de la réglementation ont eu lieu récemment (distances riverains, protection des pollinisateurs et des cours d’eau, retrait de certaines molécules, etc.).

Ces réunions sont appelées à se pérenniser dans le temps.

 

Plus d’informations sur le Certiphyto sur le site de DRAAF Bourgogne-Franche-Comté

Consulter la réglementation liée au Certiphyto.

]]>
Informations nationalesRéglementation
news-128133Mon, 15 May 2023 16:55:42 +0200Contrôles pédagogiques réalisés par le Service Régional de l'Alimentation (service de la DRAAF)https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/controles-pedagogiques-realises-par-le-service-regional-de-lalimentation-service-de-la-draaf/<![CDATA[

Au-delà de ses missions régaliennes de contrôle, le Service Régional de l’Alimentation (SRAl) a initié et participé à de nombreux contrôles pédagogiques depuis le début de l’année 2023.

Ainsi, en partenariat avec la profession viticole de Bourgogne (CAVB) et du Jura (SVJ), 7 demi-journées ont été organisées, à destination des viticulteurs :

- 1er mars 2023 matin : EARL Dubois et fils à Premeaux-Prissey (21)

- 1er mars après-midi : SCI Les Farges à Chassagne-Montrachet (21)

- 2 mars matin : SCEA Jean-Louis et Jean-Christophe BERSAN à Saint-Bris-le-Vineux (89)

- 8 mars matin : Domaine Jean MANCIAT à Charnay-lès-Mâcon (71)

- 8 mars après-midi : EARL les Demi-Hottes à Saules (71)

- 19 avril matin : Domaine Philippe Dugois aux Arsures (39)

- 19 avril après-midi : Domaine Clavelin au Vernois (39)

Au final, plus de 130 domaines viticoles ont fait le déplacement.

 

Par ailleurs, le SRAl a participé, avec l’ensemble des autres corps de contrôle (DDPP, ASP, OFB, DDT, MSA), à des contrôles pédagogiques à destination des agriculteurs :

- 24 mars matin : GAEC Erfort à Venouse (89)

- 31 mars matin : EARL Franet à Hauteville (21)

D’autres contrôles pédagogiques à destination des agriculteurs sont prévus d’ici la fin de l’année, de façon certaine en Haute-Saône et possiblement à nouveau en Côte d’Or.

 

Ces contrôles pédagogiques sont des moments privilégiés d’échanges entre les exploitants agricoles et les services de contrôle :

- Pour les services de contrôle, ils permettent de rappeler les enjeux des contrôles, expliquer la façon dont ils se déroulent, ainsi que mettre en avant ce qui est attendu, les non-conformités les plus fréquemment observées sur le terrain ;

- Pour les exploitants, il s’agit d’une opportunité de poser toutes les questions, dans un contexte neutre. Cela permet également de désacraliser ce moment souvent redouté.

 

 

Contrôle pédagogique à Premeaux-Prissey

 

Contrôle pédagogique à Chassagne-Montrachet

]]>
Informations régionalesRéglementation
news-128129Mon, 15 May 2023 16:34:55 +0200Actualités réglementaires sur la protection des abeilles et autres pollinisateurs et outils mis à dispositionhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/actualites-reglementaires-sur-la-protection-des-abeilles-et-autres-pollinisateurs-et-outils-mis-a-di/<![CDATA[

1. Éléments de contexte

Dans le cadre de l’axe 5 du plan national 2021-2026 en faveur des insectes pollinisateurs et de la pollinisation1 publié le 21 novembre 2021, la réglementation nationale a évolué pour renforcer la protection des abeilles et des autres insectes pollinisateurs lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques (PPP).

Dans ce cadre, l’arrêté du 20 novembre 2021, basé sur deux avis de l’ANSES2 , a abrogé l’arrêté du 28 novembre 2003 afin d’assurer une meilleure protection des pollinisateurs.

 

2. Utilisation de PPP en période de floraison et protection des insectes pollinisateurs

2.1. Éléments généraux

Les restrictions d’usage mentionnées au point 2.2. et 2.3. ne s’appliquent pas :

- En dehors de la période de floraison3;

- Sur les cultures considérées comme non attractives pour les insectes pollinisateurs4.

Pour les usages sur cultures attractives en période de floraison (cela peut être une zone de butinage autre que la culture de production), seuls les produits ayant reçu une évaluation favorable de l’ANSES concernant la mortalité sur les colonies d’insectes pollinisateurs sont autorisés (mention précisée sur l’étiquette).

Dans le cas contraire, l’utilisation du produit est interdite en période de floraison (mention précisée sur l’étiquette).

 

2.2. Cadre général de l’utilisation de PPP en présence des abeilles

Les produits dont l’usage est autorisé en période de floraison doivent être appliqués dans les 2 heures qui précèdent le coucher du soleil ou les 3 heures suivant le coucher du soleil (heure définie par l'éphéméride du lieu le plus proche de l'implantation du lieu de traitement).

En cas d’utilisation d’insecticide ou acaricide sur cultures pérennes (vignes notamment), les couverts fleuris doivent avoir été au préalable rendus non attractifs (fauchage ou broyage, par exemple). Les fongicides ne sont pas concernés, sauf si l’autorisation de mise sur le marché le précise.

Ces restrictions s’appliquent aux PPP et leurs adjuvants ainsi qu’aux produits de biocontrôle et autorisés en agriculture biologique.

 

2.3. Circonstances particulières permettant d’adapter les horaires d’utilisation des PPP sur cultures attractives en floraison

Les circonstances sont les suivantes :

- Le traitement vise des nuisibles à activité exclusivement diurne, et la plage horaire de l’arrêté ne permet pas d’assurer une protection efficace de la culture traitée ;

- Un traitement fongicide doit être mis en œuvre rapidement compte tenu de l’urgence liée au développement d’une maladie, qui ne permet pas de différer le traitement ;

- Le traitement est réalisé dans le cadre d’un arrêté de lutte obligatoire qui adapte les conditions d’emploi en ce qui concerne la protection des pollinisateurs.

Dans ces cas, le motif (ravageur diurne, traitement fongicide urgent ou lutte obligatoire) doit être consigné dans le registre phytopharmaceutique, de même que l’heure de début et l’heure de fin du traitement.

 

3. Outils mis à disposition

3.1. Outil Toxibees

Toxibees, porté par BEE FRIENDLY, est un outil de sensibilisation et d'information conçu pour être utilisé par les agriculteurs, les conseillers, les techniciens, les apiculteurs les ONG etc.

Cet outil, gratuit permettra d'informer au maximum sur l'impact de chaque PPP sur les pollinisateurs avec une entrée par substance active.

Il est accessible à tous : https://toxibees.certifiedbeefriendly.org/ 

 

3.2. Note nationale Abeilles sauvages et santé des agro-écosystèmes

Voir le paragraphe Notes nationales Biodiversité, ainsi que la Note en ligne.

 

1https://agriculture.gouv.fr/plan-national-en-faveur-des-insectes-pollinisateurs-et-de-la-pollinisation-2021-2026

2https://www.anses.fr/fr/system/files/PHYTO2019SA0097.pdf ; https://www.anses.fr/fr/system/files/PHYTO2018SA0147.pdf

3Floraison : période végétative s'étendant de l'ouverture des premières fleurs à la chute des pétales des dernières fleurs.

4 https://info.agriculture.gouv.fr/gedei/site/bo-agri/document_administratif-86265ca8-dafa-4585-ae9d-d69710e1512b 

 

]]>
Informations nationalesRéglementation
news-128125Mon, 15 May 2023 16:15:52 +0200Notes nationales Biodiversitéhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/notes-nationales-biodiversite/<![CDATA[

Retrouvez les trois nouvelles notes nationales Biodiversité :

 

 

 

 

 

- Vers de terre et santé des agro-écosystèmes (août 2022) – lien 

- Abeilles sauvages et santé des agro-écosystèmes (mars 2023)lien 

- Flore des bords de champs et santé des agro-écosystèmes (avril 2023)lien 

Ces notes Biodiversité sont produites dans le cadre du projet global de réorientation du Bulletin Santé Végétal : BSV 2.0. Elles sont publiées régulièrement et mettent en avant les pratiques agricoles concourant au maintien ou à l'amélioration de la biodiversité.

Retrouvez l'ensemble de ces fiches également sur ecophyto-bfc dans la nouvelle rubrique documentation : https://ecophyto-bfc.fr/documentation/fiches-biodiversite/ 

]]>
Informations nationalesSurveillance Biologique du Territoire (SBT)
news-128119Mon, 15 May 2023 15:52:56 +0200Néonicotinoïdes : pas de dérogation possible à l’interdiction européennehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/neonicotinoides-pas-de-derogation-possible-a-linterdiction-europeenne/<![CDATA[

Voir article sur le site du Conseil d’Etat 

 

Les néonicotinoïdes sont des substances insecticides qui peuvent être notamment utilisées dans des produits en agriculture1. Ce sont des molécules dites systémiques, c’est-à-dire qu’elles se diffusent dans toute la plante pour la protéger des ravageurs. Elles peuvent être utilisées en granulés, en traitements de semences ou en pulvérisation. En agriculture, cinq substances sont répertoriées dans la famille des néonicotinoïdes : la clothianidine, l’imidaclopride, le thiaméthoxame, l’acétamipride et le thiaclopride.

Cependant, ces substances actives sont en partie responsables du déclin massif des colonies d’abeilles.

Aussi, depuis 2013, sur la base des conclusions de l’Autorité européenne de sécurité  des aliments (EFSA), un moratoire de la Commission européenne impose des  restrictions à l’usage de trois néonicotinoïdes jugés nocifs pour les abeilles dans les cultures prisées de ces insectes : la clothianidine,  l’imidaclopride et la thiaméthoxame.

En France, en 2016, la loi « Pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages » prévoyait l’interdiction des produits à base de néonicotinoïdes à compter du 1er septembre 2018. Des dérogations pouvaient être accordées jusqu’au 1er juillet 2020 sur la base d’un bilan établi par l’Anses, qui compare les bénéfices et les risques liés aux usages de ces produits avec ceux de produits de substitution ou de méthodes alternatives.

Le gouvernement a ensuite accordé des dérogations provisoires, sur le fondement d’une loi du 14 décembre 2020, pour l’utilisation de deux d’entre eux – l’imidaclopride et le thiaméthoxame – en 2021 puis en 2022 pour les cultures de betteraves sucrières. Ces dérogations, autorisant les semences traitées par ces pesticides, visaient à protéger les cultures d’infestations massives de pucerons porteurs de maladies. Plusieurs associations d’agriculteurs, d’apiculteurs et de défense de l’environnement ont demandé au Conseil d’État d’annuler ces autorisations dérogatoires.

Le droit européen permet à un État membre d’accorder une dérogation temporaire permettant d’utiliser un pesticide non homologué en Europe, s’il existe un risque grave pour l’agriculture et en l’absence d’autre solution. Toutefois, le 19 janvier dernier, statuant sur une question préjudicielle posée par le Conseil d’État belge, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a précisé, pour la première fois, que lorsque la Commission européenne a expressément interdit, par un règlement d’exécution, l’utilisation de semences traitées avec un produit phytosanitaire donné, un État membre ne peut pas accorder de dérogation temporaire autorisant la mise sur le marché de ce produit en vue du traitement des semences ou l’utilisation de semences traitées à l’aide de ce produit.

Une telle interdiction avait précisément été décidée pour l’imidaclopride et le thiaméthoxame en mai 2018. Il résulte directement de l’arrêt de la CJUE que les dérogations permettant leur utilisation pour les cultures de betteraves sucrières accordées en 2021 et 2022 étaient, compte tenu de cette interdiction, illégales.

Conformément à cette décision de la CJUE, le ministre de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire a annoncé, le 23 janvier 2023, qu’aucune dérogation ne serait désormais accordée pour l’utilisation de ces substances actives.

 

Lire la décision du Conseil d'État

Télécharger le communiqué de presse

 

1https://www.anses.fr/fr/content/les-n%C3%A9onicotino%C3%AFdes 

 

]]>
Informations nationalesRéglementationSanté & Sécurité
news-128114Mon, 15 May 2023 15:31:00 +0200Retraits du S-métolachlorehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/retraits-du-s-metolachlore/S-metolachlore : de l'origine de la molécule à son retrait des usages.<![CDATA[

 

1. Généralités concernant le s-métolachlore

Le s-métolachlore est une substance active herbicide utilisé sur des cultures de printemps comme le maïs, tournesol, soja, betterave ou encore haricots et pois. Il est employé après le semis afin d’empêcher la germination des mauvaises herbes sur les parcelles. En 2021, il s’agissait du 3ème herbicide le plus acheté en France (source : BNVd)

De part sa forte solubilité dans l’eau, le s-métolachlore et ses molécules de dégradation ou métabolites (ESA, NOA et OXA-métolachlore) sont à l’origine de nombreux déclassements de la qualité de l’eau potable1.

2. Des avis concordants sur les problèmes générés par cette substance active

2.1. Avis de l’autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA)

Le 28 février 2023, l’EFSA a publié les conclusions de son évaluation des risques liés à l’utilisation du s-métolachlore 2. L’agence émet des inquiétudes quant à la contamination des eaux souterraines par un métabolite du S-métolachlore, au-delà du seuil de 0.1 µg/L. Plusieurs pays européens sont concernés, tels que la Belgique, l’Espagne, l’Italie, la Suisse ou encore la Slovénie.

L’étude revient également sur les risques que représentent cette molécule sur les mammifères qui se nourrissent de vers de terre issus de parcelles traitées au s-métolachlore.

 

2.2. Avis de Agence européenne des produits chimiques (ECHA)

Alors que seul le risque de provocation d’allergie cutanée était reconnu pour le s-métolachlore, un avis de l’ECHA du 2 juin 2022 a classé la molécule comme susceptible de provoquer le cancer. Le s-métolachlore est également suspecté être un perturbateur endocrinien.

 

3. Résultats de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) et retrait des usages de la molécule

Suite aux constats de pollution des eaux souterraines sur tout le territoire métropolitain, l’ANSES a demandé en novembre 2021 de limiter les doses maximales autorisées du s-métolachlore pour les usages sur maïs, soja et tournesol.

Afin de vérifier l’impact de cette décision, l’ANSES a estimé le risque de transfert du S-métolachlore et de ses métabolites dans les eaux souterraines sur la bases des nouvelles concentrations maximales recommandées.

Les résultats de cette étude ont été publiés le 20 janvier 2023 3 et ont motivé l’Anses à lancer, sans délai, la procédure de retrait des principaux usages du S-métolachlore. En effet, mêmes si le s-métolachlore se retrouverait en concentration inférieure au seuil autorisé au niveau européen dans les eaux souterraines (0.1 µg/L), ses métabolites sont susceptibles de se retrouver dans des concentrations bien supérieures (jusqu’à 99.4 µg/L).

Aussi, l’ANSES a procédé au retrait de 4 autorisations de mise sur le marché de produits phytopharmaceutiques à base de s-métolachlore, et pour 5 autres autorisations de mise sur le marché et 4 permis de commerce parallèle de produits phytopharmaceutiques, au retrait de certains usages 4.

La date de retrait des autorisations de mise sur le marché et des usages est fixée au 20/04/2023. La fin de vente et de distribution est fixée à 6 mois plus tard, soit au 20/10/2023. La fin d’utilisation des stocks de produits est fixée 18 mois plus tard, soit au 20/10/2024.

 

1https://sante.gouv.fr/IMG/pdf/2019_pesticides_vf_lc_31dec.pdf 

2  https://efsa.onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.2903/j.efsa.2023.7852 

3  https://www.anses.fr/fr/system/files/PHYTO2021AST0088.pdf

4https://ephy.anses.fr/actualites/retrait-%E2%80%99autorisations-mise-march%C3%A9-retrait-certains-usages-produits-base-s-m%C3%A9tolachlore 

 

]]>
Informations nationalesRéglementationSanté & Sécurité
news-125400Fri, 10 Mar 2023 16:44:48 +0100Appel à projets GIEE et 30 000 2023https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projets-giee-et-30-000-2023/Le nouvel appel à projets des collectifs engagés dans l'agroécologie GIEE (Groupements d’Intérêt Economique et Environnemental) et 30 000 est lancé. Retrouvez ici les dates importantes et l'ensemble des informations sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté. <![CDATA[

Le nouvel appel à projets des collectifs engagés dans l’agroécologie GIEE (Groupements d’Intérêt Économique et Environnemental) et 30 000 est lancé.

Retrouvez l’ensemble des informations sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté.

Dates à retenir :

Groupes 30 000 :Émergence et reconnaissance : dossiers à déposer jusqu’au 26 mai 2023
A envoyer à : collectifs.agroecologie.draaf‐bourgogne‐franchecomte@
agriculture.gouv.fr

Plaquette_AAP_30000_2023


GIEE :Emergence: dossier à déposer jusqu’au 26 mai 2023
A envoyer à : srea.draaf‐bourgogne‐franche‐comte@agriculture.gouv.fr
Les candidats seront invités à présenter leur projet


GIEE :Reconnaissance : dossier à déposer jusqu’au 26 mai 2023
A envoyer à : srea.draaf‐bourgogne‐franche‐comte@agriculture.gouv.fr
Les candidats seront invités à présenter leur projet


GIEE :Animation: dossier à déposer jusqu’au 9 juin 2023
A envoyer à : srea.draaf‐bourgogne‐franche‐comte@agriculture.gouv.fr

Pour plus d’informations sur ces dispositifs, vous pouvez contacter la DRAAF ou la Chambre régionale Bourgogne Franche-Comté.

]]>
30 000Agenda - Appel à projetsGIEEInformations régionales
news-124459Mon, 20 Feb 2023 14:46:50 +0100Félicitation au GIEE Terre d’ovin qui remporte le trophée régional 2022 de l’agroécologie !https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/felicitation-au-giee-terre-dovin-qui-remporte-le-trophee-regional-2022-de-lagroecologie/En effet, depuis 2018, 19 agriculteurs ont concrétisé leur engagement dans la transition agroécologique en demandant la reconnaissance de leur collectif de travail. Depuis, le GIEE Terre d’ovin cherche à développer la complémentarité ovins-cultures afin de sécuriser les revenus des deux ateliers face à la volatilité des prix et des crises conjoncturelles.<![CDATA[

 

 

Les résultats du collectif montrent dès à présent de réels atouts sur les trois piliers agroécologiques : économique, environnemental et social.

En effet, le GIEE démontre la possibilité réelle d’augmenter la résilience de ces exploitations sur un territoire de zone intermédiaire en déprise.

L’introduction du cheptel ovin permet de limiter fortement le recours en produits phytopharmaceutiques et ainsi de protéger la ressource en eau tout en améliorant la fertilité des sols.

Malgré de forts épisodes de sécheresses, les éleveurs ont pu dégager de bons résultats technico-économiques sur les ateliers et permettent de créer de la valeur ajoutée !

Bravo à tous les exploitants pour leur investissement et à la coopérative terre d’ovin qui les accompagne dans cette aventure !

]]>
GIEEInformations régionales
news-124036Thu, 09 Feb 2023 09:42:52 +0100Les Webinaires DEPHY EXPE Saison 3https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-webinaires-dephy-expe-saison-3/La saison 3 des webinaires DEPHY EXPE démarre le jeudi 9 mars 2023. Elle comportera 5 épisodes autour de la gestion des adventices sans herbicides, les outils d'aide à la décision (OAD), la lutte génétique, la mobilisation des acteurs territoriaux, le renfort de la biodiversité fonctionnelle. <![CDATA[

Cette troisième saison et dernière saison de webinaires est organisée par le réseau DEPHY, en lien avec l'ACTA et Agrenium.

 

Son but est de partager des travaux et des résultats expérimentaux autour des systèmes agroécologiques testés au sein du dispositif DEPHY EXPE et qui utilisent les produits phytosanitaires en ultime recours.

Ils s’adressent à différents publics : conseillers agricoles et techniciens des structures de développement agricole, chercheurs et agriculteurs souhaitant s’engager dans une démarche de réduction d’usage des pesticides.

Les wébinaires abordent différentes thématiques, et permetteront aux porteurs des  41 projets mis en place depuis 2018 de présenter les premiers acquis de ces expérimentations dans les filières grandes cultures/polyculture-élevage, viticulture, arboriculture, légumes, horticulture et cultures tropicales.

Ce sera l'occasion pour les participants d'intéragir entemps réel et échanger directement avec les expérimentateurs et expérimentatrices,issus des structures de la recherche ou du développement agricole surles  alternatives aux phytos.

]]>
DEPHY EXPEInformations nationalesPartage d’expériencesRecherche - Expérimentation
news-123334Tue, 24 Jan 2023 17:18:48 +0100Appel à projet régional GIEE & 30 000 https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projet-regional-giee-30-000/Le nouvel AAP commun pour la reconnaissance des collectifs engagés en agroécologie sera lancé dès le mois de mars 2023. <![CDATA[

 

 

Les groupes auront jusqu'au 26 mai pour déposer les dossiers de demande de reconnaissance.

Pour les demandes de financements pour de l'animation de GIEE, un délai supplémentaire sera défini (date encore à préciser).

Pour ceux qui souhaitent candidater ou simplement avoir des informations sur ces dispositifs, vous pouvez contacter la DRAAF ou la Chambre régionale Bourgogne Franche-Comté.

A qui est-ce destiné ?

Les groupes 30 000

L’objectif est de soutenir les projets permettant l’émergence, la structuration et l’accompagnement de groupes d’agriculteurs souhaitant s’engager dans l’agro-écologie à bas niveau de produits phytosanitaires. Ces groupes, constitués de 5 à une vingtaine d’exploitants, peuvent être nouvellement constitués ou déjà existants (DEPHY, GIEE, CUMA, GEDA, GDA…). Ils doivent être suivi par une structure d’accompagnement (chambres d’agricultures, organismes et associations de développement agricole, organismes de collecte, transformation et commercialisation des productions, collectivités territoriales, syndicats mixtes…).

Concrètement, les groupes peuvent faire le choix de déposer un dossier selon leur structuration initiale :

  • Volet émergence pour permettre aux agriculteurs de constituer leur groupe autour d’un projet collectif, avec un engagement et un financement pour un an.

  • Volet reconnaissance pour permettre aux collectifs existants de dérouler leurs plans d’actions individuels et collectifs sur 3 ans.

Les groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE)

Les GIEE sont des collectifs associant, le cas échéant, d’autres partenaires qui s’engagent ensemble dans un projet pluriannuel de modification et de consolidation de leurs pratiques en visant la triple performance. Ils sont reconnus par arrêté du préfet de région, pour la durée de leur projet. La démarche doit venir des agriculteurs eux-mêmes en associant plusieurs exploitations sur un territoire cohérent favorisant les synergies. Les actions prévues répondent aux enjeux économiques, environnementaux et sociaux du territoire.

Une attention particulière est portée sur les GIEE en zones intermédiaires.

Concrètement, pour bénéficier de ces crédits d’animation, les groupes pourront faire le choix de déposer un dossier selon leur structuration initiale :

  • Volet émergence pour permettre aux agriculteurs de constituer leur groupe autour d’un projet collectif, avec un engagement et un financement pour un an.

  • Volet reconnaissance pour permettre aux collectifs existants de dérouler leurs plans d’actions individuels et collectifs sur 3 ans.

Les thématiques prioritaires doivent correspondre aux problématiques des zones intermédiaires (grandes cultures) : agriculture de conservation, changement de système de l’exploitation (conversion à l’AB), diversification des assolements, mutualisation des outils de production, lien entre productions végétales et élevage, démarche de filière, adaptation au changement climatique,...

Contact

Pauline MURGUE, Chambre d'agriculture de Bourgogne-Franche-Comté (pauline.murgue@bfc.chambagri.fr).

]]>
news-123327Tue, 24 Jan 2023 16:15:40 +0100Les dernières synthèses des collectifs DEPHY Fermehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-dernieres-syntheses-des-collectifs-dephy-ferme-1/Grâce au portail EcophytoPic, toutes les synthèses et tous les résultats du réseaux DEPHY Ferme sont accessibles en un simple clic !<![CDATA[

 

Retrouvez toutes ces informations sur la pages des ressources techniques du réseau DEPHY FERME.

Vous y découvrirez notamment des informations sur :

La répartitions des collectifs

 

Les résultats des IFT (Indicateur de Fréquence de Traitements phytosanitaires) nationaux, des focus groupes, des synthèses par filières :

 

Les productions des collectifs (fiches trajectoires, groupes, pratiques remarquables, vidéos)
]]>
DEPHY FERMEGCPE - GC - PEInformations nationalesMaraîchage - HorticulturePartage d’expériencesViticulture
news-123278Tue, 24 Jan 2023 11:08:42 +0100Jouons collectif pour progresser ensemble ! https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/jouons-collectif-pour-progresser-ensemble/Le 12 décembre dernier, 35 animateurs de collectifs d’agriculteurs en transition agroécologique se sont réunis pour approfondir leur expérience autour des techniques d’animation.<![CDATA[

 

Le travail collectif est un mode d’accompagnement pertinent pour faire progresser les agriculteurs dans leurs compétences techniques et la diffusion de leurs expériences. A condition que les animateurs adoptent une posture et des outils efficaces !

Marie-Laure GAUVIN (SENS) nous a partagé son expérience lors de cette journée et donné des astuces pour renouveler nos pratiques d’animation et organiser les échanges pour qu’ils soient productifs.

 

Quelques problématiques concrètes abordées : comment mobiliser les agriculteurs sur le long terme ? Comment gérer les prises de paroles et faire participer tout le monde ? Comment faire émerger un projet collectif ?

 

]]>
Informations régionalesPartage d’expériences
news-123175Mon, 23 Jan 2023 14:42:26 +0100Les contrôles pédagogiques https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-controles-pedagogiques/Le Service Régional de l’Alimentation (SRAl) est en charge du contrôle du respect de l’utilisation conforme des produits phytopharmaceutiques par les exploitants agricoles.<![CDATA[

 

Afin de s’assurer que ces exploitants, titulaires du Certiphyto, aient bien connaissance de la réglementation concernant ces usages, le SRAl participe à des journées de contrôles pédagogiques.

Ces journées, organisées par les directions départementales des territoires, ou par les professionnels, sont l’occasion de présenter le déroulé d’un contrôle par le SRAl : lieux visités et matériels inspectés, documents et pièces à fournir. Elles permettent également de rappeler la réglementation et l’importance de traiter au plus juste.

Plébiscitées par les professionnels agricoles, ces rencontres sont l’occasion de discussions dans un contexte serein. Elles permettent aux agents de l’administration de répondre directement aux questions, d’indiquer les pratiques conformes et d’expliquer les enjeux et les raisons de ces contrôles.

En 2023, plusieurs contrôles pédagogiques sont d’ores et déjà programmés dans plusieurs départements (les dates et lieux sont précisés lorsqu’ils sont connus) :

  • Côte-d'Or : mercredi 1er mars pour les viticulteurs (Côtes de Nuits et Côtes de Beaune) et fin mars pour les autres agriculteurs

  • jura : vendredi 24 mars au LEGTA de Montmorot

  • Haute-Saône : fin octobre

  • Saône-et-Loire : 8 mars pour les viticulteurs

  • Yonne : mardi 28 février pour les viticulteurs et vendredi 24 mars au GAEC ERFORT, 11 rue de Rouvray à VENOUSE pour les autres agriculteurs.

]]>
Informations régionalesRéglementation
news-123082Thu, 19 Jan 2023 17:52:37 +0100A vos couverts ! Destruction mécanique https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/a-vos-couverts-destruction-mecanique-1/Le Groupe DEPHY Grandes Cultures de la Nièvre a organisé en partenariat avec les CUMA BFC et le GDA Bourgogne Nivernaise, une journée technique autours de la destruction mécanique des couverts. <![CDATA[

 

 

 

Cette rencontre a permis à des agriculteurs et des conseillers de discuter et partager leurs expériences en matière de techniques de destruction alternatives des couverts. Outre le cadre de la Directive Nitrate, les intérêts agronomiques des couverts en font presque un incontournable afin d’éviter de laisser le sol nu. Leur destruction, notamment dans un contexte de tension autours de l’avenir du glyphosate, amène des questions sur l’efficacité des outils mécaniques. Dans ce cadre, constructeurs et concessionnaires se sont mobilisés lors de cette journée pour proposer une démonstration d'une dizaine d'outils.

]]>
DEPHY FERMEGCPE - GC - PEInformations régionalesPartage d’expériences
news-123078Thu, 19 Jan 2023 17:05:39 +0100Réduire et améliorer l’utilisation des phytos en Grandes Cultures Polyculture Elevage au sein du réseau des Fermes DEPHYhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/reduire-et-ameliorer-lutilisation-des-phytos-en-grandes-cultures-polyculture-elevage-au-sein-du-res/Les réseaux Dephy Grandes Cultures et Polycultures Elevage de Bourgogne-Franche-Comté et du Grand-Est, témoignent au travers de vidéos thématiques, de leurs expériences, parcours et trajectoires en matière de réduction des produits phytosanitaires. <![CDATA[

La série comporte 5 épisodes, traitant de diverses thématiques, composés chacun d'un retour d'expérience d'un agriculteur, d'une intervention d'un Ingénieur Réseau Dephy et d'une analyse technico-économique basée sur les résultats de 10 années d'existence du réseau.

Les vidéos sont disponibles sur la Chaine YouTube PowerBoost , et sur demande auprès des animateurs Ecophyto (ecophyto@remove-this.bfc.chambagri.fr). 

Episode 1 - Maïs, comment rester économe en phytos ?

Episode 2 - Betteraves, quels leviers pour réduire les herbicides ?

Episode 3 : Moins de travail du sol et moins d'herbicides, est-ce possible ?

Episode 4 : Plus d'autonomie fourragère, moins de phytos, plus de rentabilité… Est-ce possible ?

Episode 5 : Sols superficiels : comment sortir de l'impasse technique tout en réduisant les phytos ?

 

]]>
DEPHY FERMEGCPE - GC - PEInformations régionales
news-122522Mon, 09 Jan 2023 09:38:18 +0100Fiches de capitalisation 30 000https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/fiches-de-capitalisation-30-000/Retrouvez une base de travail pour la capitalisation des collectifs 30 000 ! <![CDATA[

Vous êtes un collectif 30 000 et vous voudriez vous capitaliser vos expériences ?!

 

Cette page est faite pour vous !

 

Tout comme pour les collectifs DEPHY Ferme, les groupes 30 000 ont la possibilité de réaliser des fiches groupes, des fiches trajectoires et des fiches pratiques remarquables.

 

L'idée est que l'ensemble des collectifs souhaitant participer à ce projet puissent partir d'une même base. Pas besoin de passer des heures sur une charte graphique, celle-ci existe déjà ! Il ne vous reste plus qu'à remplir !

 

Retrouvez ci-dessous l'ensemble des documents téléchargeables.

 

Fiche groupe :

Grandes cultures/Polyculture élevage

Viticulture

Horticulture

Maraîchage

 

Fiche trajectoire :

Grandes cultures/Polyculture élevage : pages1-3-4, pages 2

Viticulture : pages1-3-4, pages 2

Horticulture : pages1-3-4, pages 2

Maraîchage : pages1-3-4, pages 2

 

Fiche pratique remarquable :

Descriptif

Grandes cultures/Polyculture élevage

Viticulture

Horticulture

Maraîchage

 

Pour toutes questions, n'hésitez pas à vous rapprocher de vos interlocuteurs en Chambre Régionale d'Agriculture et en Direction Régionale de l'Agriculture de l'Alimentation et de la Forêt.

 

Remarque : en raison de leur taille, certains fichiers ont pu uniquement être mis à disposition sur cette page en format pdf. Un format modifiable (powerpoint) peut vous être fourni sur demande.

]]>
news-122112Mon, 19 Dec 2022 16:16:13 +0100Valorisation des travaux des groupes DEPHY de Bourgogne-Franche-Comtéhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/valorisation-des-travaux-des-groupes-dephy-de-bourgogne-franche-comte/Le chantier national conduit par le réseau DEPHY entre 2020 et 2021 a permis la production d'une multitude de supports techniques de valorisation des travaux menés au sein des groupes. <![CDATA[

En Bourgogne-Franche-Coimté, les Ingénieurs Réseaux (IR) ont réalisé dans ce cadre :

  • 9 nouvelles fiches trajectoires : 4 viticulture, 1 maraîchage, 5 grandes cultures
  • 5 fiches pratiques remarquables : 2 maraîchage, 2 grandes cultures/polyculture-élevage, 1 horticulture
  • 9 vidéos : 2 viticulture, 2 maraîchage, 4 grandes cultures/polyculture-élevage, 1 horticulture
  • 3 fiches accompagner les agriculteurs DEPHY FERME : 1 maraîchage, 2 grandes cultures/polyculture-élevage
  • 2 pages Focus FERME EcophytoPIC : 1 viticulture, 1 grandes cultures

Fiches Trajectoire

Viticulture

 

Maraîchage

 

Grandes cultures - Polyculture-élevage

Fiches pratiques remarquables

Maraîchage

 

Grandes cultures- Polyculture-élevage

 

Horticulture

 

Vidéo

Viticulture

 

Maraîchage

 

Grandes cultures - Polyculture-élevage

 

Horticulture

 

Fiches accompagner les agriculteurs DEPHY FERME

Maraîchage

 

Grandes cultures - Polyculture-élevage

 

Pages Focus FERME EcophytoPIC

Viticulture

 

Grandes cultures - Polyculture-élevage

]]>
DEPHY FERMEGCPE - GC - PEInformations régionalesMaraîchage - HorticulturePartage d’expériencesViticulture
news-122110Mon, 19 Dec 2022 16:15:28 +0100Bilan de fin pour l'un des collectifs 30 000 en horticulture porté par Est Horticolehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/bilan-de-fin-pour-lun-des-collectifs-30-000-en-horticulture-porte-par-est-horticole/Retrouver le bilan de clôture du collectif 30 000 en horticulture "réduire l'empreinte de l'horticulture icaunaise pour préserver la qualité de l'eau" porté par Est Horticole.<![CDATA[

Clap de fin pour l'un des collectifs de l'association Est Horticole qui travaillait sur les manières de "réduire l'emprinte de l'hoticulture icaunaise pour préserver la qualité de l'eau".

 

Vous pourrez retrouver l'ensemble des informations de ce groupe ainsi que le bilan de fin d'engagement sur leur page spécifique.

 

C'est notamment l'occasion de présenter le travail réalisé lors de la mise en place en essai d'un nouvel auxiliaire : Athta coriaria.

 

C'est également le moment de remercier Christian Dantin pour son engagement au sein des collectifs d'agriculteurs engagés dans la transition agro-écologique. Nous lui souhaitons une bonne retraite !

]]>
30 000Partage d’expériencesRecherche - Expérimentation
news-122102Mon, 19 Dec 2022 15:29:19 +0100Fiche du groupe 30 000 BioPhy en horticulturehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/fiche-du-groupe-30-000-biophy-en-horticulture/Capitalisation sous forme de fiche descriptive du groupe 30 000 BioPhy.<![CDATA[

Tout comme les collectifs DEPHY, les groupes 30 000 ont la possibilité de capitaliser leurs expériences sous la forme de fiches trajectoires, de fiches pratiques remarquables et de fiches groupes.

 

Retrouvez ainsi ci-dessous la fiche groupe du collectif 30 000 BioPHY.

Le groupe 30 000 BioPhy regroupe 3 horticulteurs, 3 pépiniéristes et un établissement d’enseignement et de formation agricole. Ils visent à limiter leur utilisation des produits phytopharmaceutiques, en favorisant la biodiversité fonctionnelle dans les cultures.

Pour y parvenir, les membres du groupe se sont formés à l’identification des auxiliaires naturels avec une entomologiste (spécialiste des insectes). Cette rencontre leur permet d’ores et déjà de mieux observer leurs cultures, et de rationaliser les lâchers d’auxiliaires dans la lutte contre les maladies et insectes ravageurs. En parallèle, les exploitants mettent également en place des aménagements, tels que des bandes fleuries, afin de favoriser les auxiliaires indigènes.

Pour en apprendre plus sur le collectif et télécharger leur fiche groupe, n’hésitez pas à consultez leur page spécifique.

Retrouvez également ci-dessous une vidéo pédagogique autour de la PBI, à travers la participation de l’animatrice Johanna COURAUDON.

Contacts

Animateurs Ecophyto BFC

Johanna COURAUDON

 

]]>
30 000Maraîchage - HorticulturePartage d’expériences
news-122101Mon, 19 Dec 2022 15:28:11 +0100Les collectifs agroécologiques en Bourgogne-Franche-Comtéhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-collectifs-agroecologiques-en-bourgogne-franche-comte/Pas moins de 1 500 agriculteurs sont engagés en agroécologie en Bourgogne-Franche-Comté, regroupés dans le cadre des dispositifs DEPHY, 30 000 et GIEE autours d’un projet collectif de réduction des produits phytosanitaires, accompagnés par des animateurs appartenant à 31 structures partenaires du plan Ecophyto. <![CDATA[

Ces les agriculteurs de BFC engagés dans des démarches de réduction et d'amélioration de l'utilisation de phytos, appartiennent

  • 14 groupes DEPHY, depuis le 1er janvier 2022, réunissant 163 agriculteurs ;
  • 9 groupes 30 000 réunissant 81 agriculteurs ;
  • 53 Groupements d'intérêt économique et environnemental (GIEE) réunissant plus de 1000 agriculteurs.

 

Ces collectifs sont animés par des techniciens au sein des Chambres d’agriculture BFC, BIO BOURGOGNE, INTERBIO Franche-Comté, Est Horticole et d'autres structures partenaires. Ils couvrent les principales filières de production en région, et sont avant tout des lieux de discussion, de partage d’expériences et de réflexion autours de techniques, leviers et pratiques permettant de réduire le recours aux produit phytosanitaires, tout en maintenant des niveaux viables de productivité. Depuis, ces groupes permettent aux structures animatrices d’acquérir des données techniques et économiques, nécessaire pour la montée en compétence des conseillers, et l’accompagnement des agriculteurs dans l’amélioration de leurs pratiques.

Vous trouverez plus d’informations sur les collectifs, leurs axes de travail et les contacts des animateurs sur leurs pages web sur www.collectifs-agroecologie.fr et www.ecophytopic.fr.

]]>
30 000DEPHY FERMEGCPE - GC - PEInformations régionalesMaraîchage - HorticultureViticulture
news-122100Mon, 19 Dec 2022 15:27:30 +0100Séminaire national DEPHY Fermehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/seminaire-national-dephy-ferme/Retour sur les rencontres nationales des collectifs DEPHY FERME.<![CDATA[

Après quelques années d'absence, le seminaire national DEPHY Ferme a pu se réunir les 22 et 23 novembre 2022 !

 

Ce fût l'occasion de retrouver l'ensemble du réseau avec, entre autres, les Ingénieurs Réseaux (IR), Ingénieurs Territoriaux (IT), les animateurs en Chambre d'Agriculture, les chefs de projet Ecophyto en Directions Régionales de l'Agriculture de l'Alimentation et de la Forêt (DRAAF), la Cellule d'Animation Nationale (CAN).

 

Retrouvez toutes les informations et l'ensemble des supports en suivant le lien ci-dessous : DEPHY NEWS

 

Programme du séminaire National Dephy Ferme :

]]>
DEPHY FERMEInformations nationalesPartage d’expériencesRecherche - Expérimentation
news-122098Mon, 19 Dec 2022 15:26:00 +0100Le conseil stratégique phytosanitaire (CSP) https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-conseil-strategique-phytosanitaire-csp/La loi de séparation des activités de vente et de conseil des produits phytopharmaceutiques est entrée en vigueur le 1er janvier 2021. Elle vise à garantir l’indépendance du conseil délivré aux agriculteurs en matière de protection des végétaux. <![CDATA[

 

 

 

Ce conseil a pour objectif d’accompagner les agriculteurs dans la réflexion et la construction de leurs stratégies de gestion phytosanitaires de leurs cultures. Il consiste en un diagnostic d’exploitation (caractéristiques pédoclimatiques, systèmes de culture, enjeux environnementaux et sanitaires), à partir duquel sera proposé un plan d’actions avec des leviers adaptés pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires de synthèse, tout en maintenant la viabilité de l’exploitation. 

Ainsi, au 1er janvier 2026, chaque exploitation agricole (sauf exploitations mentionnées dans le paragraphe "Exemptions et allègements"), devra justifier obligatoirement de deux conseils stratégiques phytosanitaires, par intervalle de cinq ans. Ces deux conseils doivent être espacés de minimum 2 ans et de maximum 3 ans.

De ce fait, toute exploitation agricole devra avoir reçu un premier CSP avant le 31 décembre 2023 (voir schéma ci-après).

Source : Chambres d'agriculture France.

Exemptions et allègements

Cette nouvelle loi instaure également le conseil stratégique à l’utilisation des produits phytosanitaires, obligatoire pour tous les agriculteurs(sauf exploitations mentionnées dans le paragraphe "Exemptions et allègements"), et nécessaire pour obtenir le renouvellement du Certiphyto décideur en entreprise non soumise à agrément (DENSA).

 

Dans certaines situations, le contenu du conseil stratégique est allégé et le délai entre deux conseils est augmenté. Ainsi, un seul CSP par période de 5 ans est exigé pour les exploitations

  • de moins de deux hectares en arboriculture, viticulture, horticulture ou culture maraîchères;
  • de moins de dix hectares pour les autres cultures susceptibles d'être traitées ainsi que pour les autres exploitations agricoles.

Les exploitations engagées dans certaines démarches sont exemptées

  • Exploitations dont la totalité de la surface est certifiée au niveau 3 de la certification envirenmentale (Haute Valeur Environnementale - HVE);
  • Eploitations dont la totalité de la surface est certifiée AB ou encours de conversion.

La délivrance d'un CSP n’est par ailleurs pas nécessaire, si votre exploitation n’utilise que des produits de biocontrôle et des produits nécessaires aux traitements prescrits pour lutter contre certains organismes nuisibles réglementés.

Réalisation du CSP

Seuls les conseillers d’entreprises agréées pour leur activité de conseil stratégique pourront réaliser ce type de conseil de préconisation. La liste des structures agréées est disponible sur le site internet www.e-agre.agriculture.gouv.fr.

Contacts

Animateurs Ecophyto de Bourgogne-Franche-Comté : ecophyto@remove-this.bfc.chambagri.fr

Service régional de l’alimentation de Bourgogne-Franche-Comté : sral.draaf-bourgogne-franche-comte@remove-this.agriculture.gouv.fr

 

 

]]>
Informations nationalesRéglementation
news-122094Mon, 19 Dec 2022 15:16:26 +0100Appel à projets de recherche et innovation : L’épidémiosurveillance étendue pour appuyer la transition agroécologique de conduite des cultures https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projets-de-recherche-et-innovation-lepidemiosurveillance-etendue-pour-appuyer-la-transiti/Lancé dans le cadre de l’axe 2 « Améliorer les connaissances et les outils pour demain et encourager la recherche et l’innovation » du plan Écophyto 2+, cet appel à projet porté par l’Office Français de la Biodiversité (OFB) vise à promouvoir des travaux de recherche-innovation relatifs à l’extension de l’épidémiosurveillance des cultures au-delà du strict suivi des ravageurs, afin d’optimiser celle-ci pour l’adapter aux conduites agroécologiques et répondre aux enjeux de protection intégrée des cultures et de « santé unique »<![CDATA[

L'AAP Epédémiosurveillance étendue vient soutenir la réorientation du Bulletin de santé du Végétal (BSV) pilotée par la Direction Générale de d'Alimentation (DGAl) du ministère en charge de l'Agriculture de la souveraineté alimentaire, en vue de faire évoluer l'épédémiosurveillance pour mieux accompagner la transition agroécologique. Il soutiendra notamment des travaux de recherche permettant de prendre en considération, au-delà des données de suivis des ravageurs de cultures, des données liées à la biodiversité, la présence des auxiliaires dans les parcelles ainsi que l'activité biologique du sol, afin d'améliorer les prévisions et les analyses de risques sanitaires et développer des outils et technologies permettant de capter des données nécessaires à la compréhension des agroécosystèmes.

Informations utiles

Appel en trois étapes : 

- Lettre d'intention obligatoire à déposer complétées sur la plateforme dédiée

- Séminaire d'échange : fin mai 2023

- Date limite de dépôts des dossiers complets : mi-juillet 2023

Dates à retenir :

  • Date de parution : 7 décembre 2022
  • Date limite de dépôt de la lettre d'intention : 10 avril 2023

 

Retouvez ci-dessous la vidéo de présentation de cet appel à projets.

 

]]>
Agenda - Appel à projetsInformations nationalesRecherche - ExpérimentationSurveillance Biologique du Territoire (SBT)
news-122093Mon, 19 Dec 2022 15:14:40 +0100Appel à projets "maturation"https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projets-maturation/Retrouvez l'édition 2023 de l'appel à projets "Maturation" en lien avec la recherche et le plan national Ecophyto.<![CDATA[

 

 

Les appels à projets « Maturation » ont pour but de soutenir la valorisation de travaux scientifiques déjà accomplis avec succès dans un programme de recherche antérieur.

Les projets devront concerner des innovations au service du plan national Ecophyto et s’inscrire dans un objectif de réduction d’au moins 50% des produits phytopharmaceutiques et/ou de diminution des risques et des impacts associés, sur la santé ou l’environnement.

Les innovations visées devront s’inscrire dans l’un des leviers de l’agroécologie permettant, directement ou indirectement, de réduire l’utilisation et les impacts des intrants phytosanitaires issus de la chimie de synthèse.

Les consortia devront rassembler au moins un partenaire de type « organisme de recherche ou assimilés » et au moins un partenaire de type « acteur socio-économique » (entreprises privées, centres et instituts techniques, organismes professionnels, chambres consulaires, associations, etc.).

Informations utiles

Appel en deux étapes : 

- Lettre d’intention obligatoire à déposer sur le portail de l'agence nationale de la recherche

- Proposition détaillée

 

Projets précédemment financés  :

- Liste disponible sur le portail EcophytoPic

- Journée d’animation du programme (4 octobre 2022)

 

Dates importantes :

Ouverture : 09/12/2022

Limite de soumission des lettres d'intention : 06/02/2023 à 16h00

Clôture de la soumission des propositions détaillées : 31/05/2023 à 16h

 

 

 

 

 

]]>
Agenda - Appel à projetsRecherche - Expérimentation
news-121570Tue, 06 Dec 2022 10:24:03 +0100Replay 2022 des webinaires de l'OFB sur les pollutions diffuses des ressources en eauhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/replay-2022-des-webinaires-de-lofb-sur-les-pollutions-diffuses-des-ressources-en-eau/Retrouvez l'ensemble des replays de webinaires de l'OFB organisés en 2022 autour des pollutions diffuses des ressources en eau.<![CDATA[

L'Office Française de la Biodiversité a organisé une serie de webinaires autour de la thématique des pollutions diffuses des ressources en eau en 2022.

 

Vous retrouverez ci-dessous l'accès à l'ensemble des replays :

 

[Relay - webinaire] Persistance des pesticides et des produits de transformation : quelles connaissances mobiliser pour protéger les captages ? | Evénement | 11/10/22

La problématique de la persistance et du transport des pesticides et de leurs produits de transformation dans l'eau est au coeur des préoccupation des collectivités locales, gestionnaire du service de distribution d'eau potable. Au programme du webinaire : résultats et enseignements des recherches en cours, plus particulièrement celles relatives aux métabolites du S-métolachlore.  

 

[Replay - webinaire] Outils de la nouvelle PAC dans les zones sensibles aux pollutions diffuses | Evénement | 06/09/22

La nouvelle politique agricole commune (Pac) va ouvrir la possibilité aux collectivités territoriales de disposer d'outils financiers en appui notamment aux démarches de préservation de la qualité de l'eau. Au programme du webinaire : présentation des nouveaux dispositifs et leur modalité de financement. 

 

[Replay - webinaire] Estimer les services rendus par les couverts végétaux avec la méthode "MERCI" | Evénement | 07/06/22

La méthode d’estimation des restitutions par les cultures intermédiaires (Merci) permet d'évaluer l’intérêt agronomique, économique et environnemental des cultures intermédiaires. Son utilisation est particulièrement intéressante dans les territoires où existent des enjeux liés à la préservation de la qualité de l'eau.

 

[Replay - webinaire] Concevoir des systèmes de culture favorables à une eau de qualité avec les agriculteurs | Evénement | 10/05/22

Ce webinaire est dédié aux ateliers de conception de systèmes de culture répondant aux enjeux de préservation de la qualité de l'eau, à travers la présentation de la méthode et d'exemples concrets.

 

[Replay - Journée d'échanges techniques] Dynamiques agricoles : développer des projets pour préserver la qualité de l'eau potable | Evénement | 31/03/22

Cette journée d’échanges techniques organisée par le Centre de ressources Captages a réuni près de 250 participants à distance. L'objectif de la journée était de présenter 6 retours d'expériences relatives à des aspects différents qui relèvent des dynamiques agricoles visant l’amélioration de la qualité de l’eau, à savoir : le démarrage, le renouvellement de l’animation et la pérennisation des démarches.

 

[Replay - webinaire] Mieux connaître les sols d'une aire d'alimentation de captage | Evénement | 10/03/22

Ce webinaire est dédié à la connaissance des sols dans les aires d'alimentation de captages. Il présente notamment des éléments méthodologiques pour réaliser des études pédologiques en vue d’établir un référentiel du sol local.

 

[Replay - webinaire] La réglementation pour limiter les pollutions diffuses : principes et actions de l'OFB | Evénement | 08/02/22

Ce webinaire est dédié à la réglementation existante pour limiter les pollutions diffuses dues aux nitrates et aux produits phytopharmaceutiques (PPP). Il aborde notamment le rôle de l'Office français de la biodiversité (OFB) dans l'application de cette réglementation.

 

Plus d'informations sur  : professionnels.ofb.fr/node/422

]]>
Informations nationalesRéglementation
news-119850Mon, 24 Oct 2022 16:55:56 +0200Plan de Transfert Régionalhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/plan-de-transfert-regional/Le Plan de Transfert Régional (PTR) Ecophyto BFC décrit la stratégie et la dynamique de transfert et valorisation des connaissances Ecophyto dans la région. <![CDATA[

Ce plan a été rédigé à la suite d’une consultation, entre juillet et septembre 2022, des partenaires du plan Ecophyto et vise à décrire les actions menées ou prévues en région, et visant à communiquer, diffuser et valoriser les pratiques et techniques permettant de réduire l'utilisation des phytos.

Il se décline en 4 axes stratégiques, regroupant des actions de transferet envers les agriculteurs, les conseillers et l'enseignement agricole.

 

 

]]>
Informations régionales
news-119012Fri, 07 Oct 2022 16:52:13 +0200Favoriser la Biodiversité Fonctionnelle pour gérer les ravageurs en maraîchagehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/favoriser-la-biodiversite-fonctionnelle-pour-gerer-les-ravageurs-en-maraichage/Mercredi 28 septembre, vingt-cinq personnes de Bourgogne-Franche-Comté ont fait le déplacement dans les monts du Lyonnais pour un voyage d’études sur la biodiversité fonctionnelle. Les agriculteurs du groupe DEPHY maraîchage de Franche-Comté, à l’initiative de la journée, étaient accompagnés d’autres maraîchers de la région, ainsi que de conseillers.<![CDATA[

Au programme : visite de  l’essai COSYNUS (Conception de Systèmes maraîchers favorisant la régulation naturelle des organismes nuisibles) à la station expérimentale de la SERAIL le matin, et visite de l’exploitation de Dominique Vianney, maraîcher à Chaussan l’après-midi.


L’essai COSYNUS : Favoriser la biodiversité pour lutter contre les ravageurs sous abri-froids

Pierre Lasne (SERAIL) a présenté aux participants le dispositif expérimental ainsi que les premiers résultats de l’essai COSYNUS : favoriser la biodiversité fonctionnelle par l’installation d’Infrastructures Agro-Ecologiques (IAE) afin de lutter contre les ravageurs sous abri-froids. Il s’agit d’un projet DEPHY EXPE, financé par le plan ECOPHYTO et mené également sur deux autres sites près d’Avignon depuis 2019. Des IAE ont été installées dans un tunnel, telles que des bandes fleuries sur les bordures, des zones réservoir d’auxiliaires comme le souci, la féverole et la blette ainsi que des plantes mellifères, comme l’alysse. Ces aménagements ont pour but de fournir refuge et nourriture (à la fois pollen, nectar et proies) aux auxiliaires des cultures afin d’accroître leur présence. Les populations d’auxiliaires sur soucis, principalement Macrolophus pygmaeus (une punaise prédatrice d’aleurodes, thrips et pucerons) ont par exemple été multipliées par 5 en un an.

 

Associées à ces plantes de service, la gestion des ravageurs est également basée sur des transferts actifs d’auxiliaires. C’est-à-dire que des auxiliaires, notamment les micro-hyménoptères parasitoïdes de pucerons, les coccinelles et les Macrolophus sont prélevées sur les plantes réservoirs dans le tunnel ou dans l’environnement extérieur pour être relâchés sur la culture. Cela revient à faire des lâchers d’auxiliaires « classiques » pour un coût très faible et une réactivité incomparable. Pierre Lasne a estimé le temps nécessaire aux transferts actifs ainsi que le gain économique (pour un tunnel de 250 m²) :

Cette année, la pression de thrips et de pucerons sur la culture de concombre a été régulée, en partie grâce aux aménagements et aux transferts actifs. A l’inverse, les populations d’acariens tétranyques ont eu un développement exponentiel, malgré les bassinages réguliers, les transferts actifs de Macrolophus et les auxiliaires présents dans les tunnels. Les stratégies de gestion des ravageurs par la biodiversité fonctionnelle doivent encore être approfondies pour assurer la maîtrise d’un maximum de ravageurs dans des conditions climatiques variables d’une année à l’autre. Cette méthode de régulation s’inscrit dans un temps long, afin que les équilibres naturels ravageurs/auxiliaires soient maintenus.

Les auxiliaires étaient moins présents à cette période de l’année, néanmoins les participants ont pu observer des Macrolophus pygmaeus récupérées sur les plants de soucis.


Dominique Vianney, un maraîcher entomologiste

Malgré la pluie, Dominique Vianney avait préparé une série de posters pour présenter au groupe sa vision globale des équilibres agro-écologiques existants au sein d’une exploitation. Sur ses parcelles, le maraîcher a mis en place de nombreuses zones favorables à la biodiversité fonctionnelle, et donc aux auxiliaires des cultures, qu’il entretien de manière spécifiques. Il laisse les plantes se développer sur les bordures intérieures de ses tunnels, notamment les géraniums et orties, refuges et ressources pour de nombreux insectes auxiliaires. Il effectue une à deux fauches par an entre ses tunnels, sans faucher l’ensemble des zones en même temps, de manière à maintenir des herbes hautes et des fleurs. Il a également planté plusieurs haies multi-espèces, composées notamment de noisetiers (intéressants pour les chrysopes), de sureaux et nerpruns (aux fleurs nectarifères et aux fruits attractifs pour les oiseaux) ainsi que de grands arbres comme le chêne à intervalles réguliers. Il insiste sur le fait qu’« il faut une continuité entre ces aménagements pour que les auxiliaires puissent circuler et ainsi rentrer dans les tunnels ». Certains aménagements comme les haies sont donc à réfléchir à l’échelle du paysage, avec les autres acteurs de la zone.

Inès MAHÉ

Animatrice du groupe DEPHY Maraîchage de Franche-Comté

]]>
BiocontrôleDEPHY FERMEInformations régionalesMaraîchage - Horticulture
news-118860Fri, 07 Oct 2022 16:38:00 +0200APP Ecophyto "Massification des pratiques économes en phytos"https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/app-ecophyto-massification-des-pratiques-economes-en-phytos/La Cellule d’Animation Nationale du réseau DEPHY a lancé un Appel à projets pour la massification des pratiques économes en produits phytopharmaceutiques, éprouvées dans le cadre des collectifs DEPHY, 30 000 et GIEE.<![CDATA[

 

Cet appel à projet vise à accélérer la massification et le transfert des pratiques éprouvées dans le cadre des collectifs d’agriculteurs engagés dans la transition agro-écologique (DEPHY, 30 000 et GIEE), en soutenant des actions territorialisées de transfert à destination des agriculteurs, tout en ciblant les conseillers et technico-commerciaux de l’ensemble des structures intervenants dans le conseil et la vente de produits phytopharmaceutiques.

 

Les actions de transfert financées dans le cadre de cet AAP devront s’inscrire dans le cadre des plans de transfert régionaux.

 

Les projets devront être déposés au plus tard le 31 octobre 2022 minuit par mail à l’adresse cellule.dephy@remove-this.apca.chambagri.fr et auprès des référents Ecophyto de la DRAAF BFC (sral.draaf-bourgogne-franche-comte@agriculture.gouv.fr)

 

N'hésitez pas à prendre connaissance du cahier des charges ci-joint, également disponible en téléchargement par ICI, ainsi que de la trame du dossier de candidature en pièce jointe et disponible par ICI (également téléchargeable depuis le cahier des charges de l'AAP).

 

Ces éléments sont également accessibles depuis EcophytoPIC (https://ecophytopic.fr/pic/pour-aller-plus-loin/appel-projets-ecophyto-dephy-2022-massification-pratiques-economes).

]]>
Agenda - Appel à projetsInformations nationalesPartage d’expériences
news-117816Thu, 06 Oct 2022 16:40:00 +0200Les Webinaires DEPHY EXPE Saison 2 https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-webinaires-dephy-expe-saison-2/La saison 2 des webinaires DEPHY EXPE a démarré le jeudi 6 octobre 2022. Elle comporte 5 épisodes autour de la régulation naturelle, le pilotage de leviers avec un réseau d’agriculteurs, la gestion des adventices, la fertilité des sols et la protection physique. <![CDATA[

Cette saison est la 2 ème d'une série de 3 saisons, organisée par le réseau DEPHY  en 2022 et 2023, en lien avec l'ACTA et Agrenium, dans le but de partager des travaux et des résultats expérimentaux autour des systèmes agroécologiques testés au sein du dispositif DEPHY EXPE et qui utilisent les produits phytosanitaires en ultime recours.

Les wébinaires abordent différentes thématiques, et permettent aux porteurs des  41 projets mis en place depuis 2018 de présenter les premiers acquis de ces expérimentations dans les filières grandes cultures/polyculture-élevage, viticulture, arboriculture, légumes, horticulture et cultures tropicales. Ce fut l'occasion pour les participants d'intéragir entemps réel et échanger directement avec les expérimentateurs et expérimentatrices,issus des structures de la recherche ou du développement agricole surles  alternatives aux phytos.

 

 

]]>
DEPHY EXPERecherche - Expérimentation
news-116859Fri, 19 Aug 2022 11:50:00 +0200RMT Champs & Territoires ateliers https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/rmt-champs-territoires-ateliers/Le RMT Champs & Territoires ateliers a organisé deux webinaires consacrés aux effets conjoints des systèmes de grandes cultures et de bandes fleuries sur la biodiversité, le fonctionnement de l'agroécosystème et les services fournis. <![CDATA[

Les replays des deux wébinaires sont disponibles via les liens ci-dessous :

20 juin : Biodiversité et fonctionnement des sols

21 juin : Biodiversité et aérienne et les services associes

]]>
Informations nationalesRecherche - Expérimentation
news-110639Thu, 17 Mar 2022 14:31:00 +0100Appel à projets GIEE et 30 000 2022https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projets-giee-et-30-000-2022/Le nouvel appel à projets des collectifs engagés dans l'agroécologie GIEE (Groupements d’Intérêt Economique et Environnemental) et 30 000 est lancé. Retrouvez ici les dates importantes et l'ensemble des informations sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté. <![CDATA[

Le nouvel appel à projets des collectifs engagés dans l’agroécologie GIEE (Groupements d’Intérêt Économique et Environnemental) et 30 000 est lancé.

Retrouvez l’ensemble des informations sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté.

Dates à retenir :

Groupes 30 000 :Émergence et reconnaissance : dossiers à déposer jusqu’au 25 mai 2022
A envoyer à : collectifs.agroecologie.draaf‐bourgogne‐franchecomte@
agriculture.gouv.fr

Plaquette_AAP_30000_2022_BFC

 


GIEE :Emergence: dossier à déposer jusqu’au 25 mai 2022
A envoyer à : srea.draaf‐bourgogne‐franche‐comte@agriculture.gouv.fr
Les candidats seront invités à présenter leur projet


GIEE :Reconnaissance : dossier à déposer jusqu’au 25 mai 2022
A envoyer à : srea.draaf‐bourgogne‐franche‐comte@agriculture.gouv.fr
Les candidats seront invités à présenter leur projet


GIEE :Animation: dossier à déposer jusqu’au 10 juin 2022
A envoyer à : srea.draaf‐bourgogne‐franche‐comte@agriculture.gouv.fr

Pour plus d’informations sur ces dispositifs, vous pouvez contacter la DRAAF ou la Chambre régionale Bourgogne Franche-Comté.

]]>
30 000Agenda - Appel à projetsGIEEInformations régionales
news-108133Wed, 26 Jan 2022 17:52:43 +0100Les webinaires DEPHY EXPE https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/webinairesdephyexpe/Le réseau DEPHY organise une série de 15 webinaires thématiques autour des systèmes agroécologiques économes en phytos. <![CDATA[

 

Le réseau DEPHY organise en 2022 et 2023, et en lien avec l'ACTA et Agrenium,  une série de 15 webinaires thématiques autour des systèmes agroécologiques économes en phytos, testés dans le cadre des projets expérimentaux DEPHY EXPE. Ces webinaires seront répartis sur trois saisons, et auront pour obbjectif de restituer les premiers acquis et enseignements issus des 41 projet EXPE menés au sein du réseau, en matière des alternatives aux produits phytosanitaires.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le protail EcophytoPic et sur la page Facebook @DephyEcophyto.

 

]]>
DEPHY EXPEInformations nationalesRecherche - Expérimentation
news-108121Wed, 26 Jan 2022 14:17:36 +0100CASDAR - Appel à projet Démultiplicationhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/casdar-appelprojetdmultiplication/L'AAP Démultiplication, dans le but de soutenir des actions innovantes en matière de conseil, d’accompagnement et de transfert de connaissances. <![CDATA[

 

L’AAP démultiplication, porté par FranceAgriMer, vise à soutenir la mise en œuvre de méthodes pertinentes de conseil, d’accompagnement et de transfert, mais aussi de partage d’expérience entre agriculteurs.

Les projets déposés devront être multi-partenariaux, de préférences multi-filières, et devront répondre à un ou plusieurs des 9 objectifs du programme national de développement agricole et rural (PNDAR), dans sa programmation 2022-2027.  

Les dossiers sont à déposer en ligne avant le 15 mars 2022,  via la téléprocédure accessible par ici.

]]>
Agenda - Appel à projetsInformations nationalesRecherche - Expérimentation
news-107038Thu, 18 Nov 2021 10:40:00 +0100Journée des collectifs agroécologiques de BFChttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/journee-des-collectifs-agroecologiques-de-bfc/La journée annuelle des collectifs agroécologiques de Bourgogne-Franche-Comté aura lieu le 26 novembre 2021. <![CDATA[

Dans le cadre des actions du Réseau Rural, la Chambre d'agriculture de Bourgogne-Franche-Comté organise le deuxième rendez-vous annuel des collectifs agroécolopgiques de la région. 

Que vous soyez animateurs ou agriculteurs dans un collectif, cette journée est faite pour vous !

Vous aurez ainsi l'occasion de recontrer vos homologues des groupes Dephy Ferme, 30 000 et GIEE, mais aussi  :

  • Echanger sur le fonctionnement des groupes
  • Discuter des méthodes de construction de projets collectifs
  • Réfléchir au partage et à la valorisation des expériences et des résultats de vos collectifs
  • ...

La journée aura lieu le 26 novembre 2021 de 9h30 à 16h30 dans les locaux de la Maison de l'agriculture à Bretenière, et sera animée par Marie-Laure Gauvin, formatrice et coach dans le domaine de la conduite de projets, et Pauline Murgue, Chargée de mission à la CRA BFC. 

 

 

]]>
30 000DEPHY FERMEGIEE
news-101368Mon, 06 Sep 2021 11:25:45 +0200Lauréats du second volet de l’appel à projets Ecophyto 2020-2021https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/laureats-du-second-volet-de-lappel-a-projets-ecophyto-2020-2021/Découvrez les projets lauréats du second volet de l'appel à projets Ecophyto 2020-2021<![CDATA[

 

La liste des lauréats du second volet de l’appel à projets national Ecophyto 2020-2021 a été publiée le 29 juillet 2021.

Sur les 24 dossiers déposés, 15 ont été retenus dont 1 construit en Bourgogne-Franche-Comté.

Cet appel à projets, lancé dans le cadre du plan Ecophyto 2+, permet de soutenir des projets en faveur de la réduction de l’utilisation et des impacts des produits phytopharmaceutiques. Il a été segmenté en différents volets associés à différentes actions du plan. Ce second volet, doté d’une enveloppe budgétaire portée à 1 550 000 €, a été lancé le 20 janvier 2021, dans l’objectif de soutenir des projets permettant :

  • de renforcer la surveillance de la contamination des denrées végétales, de l’eau, des sols et de l’air et d’évaluer les expositions potentielles des citoyens (soutien de projets régionaux sur cette thématique) ;
  • de connaître, surveiller et réduire les effets non intentionnels liés à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques sur l’environnement (biodiversité, sol, pollinisateurs) ;
  • d’accélérer le retrait des substances les plus préoccupantes (glyphosate, cuivre, les herbicides plus généralement) et de faire évoluer les procédures d’approbation ;
  • d’améliorer les connaissances et les outils pour demain et encourager la recherche et l’innovation en lien avec la réduction des usages et des impacts des produits phytopharmaceutiques (financement de projets de thèses).

Parmi les lauréats, nous retrouvons notamment les projets suivants :

Plantes de services et couverts végétaux au service de la gestion de l’enherbement : application à la réduction de la dépendance au glyphosate en agriculture de conservation des sols (ACS), mené par l’APAD. Il doit permettre d’identifier des itinéraires techniques permettant de réduire l’utilisation du glyphosate, voire de s’en passer, en privilégiant des méthodes de destructions alternatives des couverts. 

FREINS, mené par l’APCA. Ce projet a pour but de décrire les situations favorables au changement de pratiques pour la réduction de l’utilisation des produits phyto en analysant les données du réseau DEPHY et en menant des entretiens avec des IT et des agriculteurs des fermes DEPHY.

ALTER-GLYPHO, mené par l’INRAE de Dijon. Le projet vise à prévoir et évaluer les scénarios de retrait du glyphosate selon les contextes, anticiper les conséquences économiques pour les exploitations, mais aussi sur l’assolement et les conditions de travail, et d’affiner les situations d’impasse technique. L’INRAE s’appuiera pour cela sur les données et pratiques des fermes DEPHY.


Vous trouverez plus d’informations sur ces projets et sur les autres lauréats :

https://www.ecologie.gouv.fr/ecophyto-ii-resultats-du-second-volet-lappel-projets-national-ecophyto-2020-2021

https://draaf.bourgogne-franche-comte.agriculture.gouv.fr/Lancement-du-second-volet-de-l?var_mode=calculh

ttps://ecophyto-bfc.fr/agenda/aap/lancement-du-second-volet-de-lappel-a-projets-national-ecophyto-2020-2021/

]]>
Informations nationalesInformations régionalesRecherche - Expérimentation
news-101363Mon, 06 Sep 2021 11:21:50 +0200Centre de ressources Captageshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/centre-de-ressources-captages/Retrouvez de nombreuses informations sur les ressources captages et leur protection.<![CDATA[

L’Office Français de la Biodiversité (OFB) met à disposition sur son site internet, de nombreuses ressources utiles aux acteurs qui agissent pour l’amélioration de la qualité des ressources utilisées par les captages destinés à l’eau potable.

Vous pourrez y retrouver :

  • des informations sur les démarches de protection des captages
  • des information sur les pollutions diffuses agricoles,
  • des informations réglementaires,
  • des points sur les connaissances,
  • des retours d’expériences,
  • des colloques et échanges techniques,
  • ainsi que de nombreux outils et références.
]]>
Informations nationalesInformations régionalesRéglementation
news-101154Tue, 31 Aug 2021 16:24:16 +0200Résultats des IFT 2019 du réseau DEPHY FERMEhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/resultats-des-ift-2019-du-reseau-dephy-ferme/Les Indices de Fréquence de Traitement (IFT) 2019 des fermes du réseau DEPHY sont désormais disponibles. <![CDATA[

 

Les résultats 2019 de lévolution des indices de frésquences de traitements (IFT) des fermes du réseau DEPHY sont désomrais disponibles sur le protail EcophytoPIC. Cette synthèse présente également une comparaison des IFT du réseau DEPHY avec ceux issus des enquêtes « pratiques culturales ».

 

 

]]>
DEPHY FERMEGCPE - GC - PEMaraîchage - HorticultureViticulture
news-101153Tue, 31 Aug 2021 16:04:12 +0200Nouveau vade-mecum des inspections intrantshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouveau-vade-mecum-des-inspections-intrants/Nouveau vade-mecum d’inspection pour les contrôles officiels réalisés chez les utilisateurs de produits phytopharmaceutiques. <![CDATA[

Le Ministère en charge de l'agriculture a validé le vademucum d’inspection pour les contrôles réalisés chez les utilisateurs de produits phytos, précisant les principaux points de contrôlesconcernés. Le déroulement d’une inspection est détaillé dans l'instruction technique du 27/05/2021.

 

 

]]>
Réglementation
news-101149Tue, 31 Aug 2021 15:39:57 +0200Nouvel outil de datavisualisation des données BNVDhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/nouvel-outil-de-datavisualisation-des-donnees-bnvd/Le Ministère de la Transition Écologique a mis en ligne une application de visualisation des données d’achats de produits phytopharmaceutiques.<![CDATA[

Retrouvez les informations sur la mise en ligne d’une application de visualisation des données d’achats de produits phytosanitaires sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté.

]]>
Informations nationalesInformations régionales
news-101116Tue, 31 Aug 2021 10:56:01 +0200Annuaire national des exploitations HVEhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/annuaire-national-des-exploitations-hve/Retrouvez l'annuaire des exploitations à "Haute Valeur Environnementale" de Bourgogne-Franche-Comté.<![CDATA[

Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA) a publié les chiffres au 1er janvier 2021 des exploitations ayant obtenu la certification environnementale de niveau 3 qualifiée de « Haute Valeur Environnementale ».

 

Retrouvez la liste des exploitations ayant accepté de communiquer leurs coordonnées dans l’annuaire des exploitations HVE.

 

En région Bourgogne-Franche-Comté, 444 exploitations y sont listées sur les 592 certifiées.

Au niveau national, 11 666 apparaissent dans l'annuaire sur les 14 333 certifiées.

L’objectif national du plan Biodiversité est d’atteindre un total de 15 000 exploitations HVE en 2022 et 50 000 en 2030.

 

 

Pour plus d'informations, consultez Les chiffres clés de la Haute Valeur Environnementale (HVE)

]]>
Informations nationalesInformations régionales
news-100742Mon, 16 Aug 2021 16:21:43 +0200Le replay du colloque national est disponible !https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-replay-du-colloque-national-est-disponible/Découvrez le replay du Colloque National DEPHY du 3 juin 2021 qui met en avant des témoignages sur l'accompagnement du réseau DEPHY auprès des agriculteurs et agricultrices pour réduire l'utilisation des phytos. <![CDATA[

PARTIE 1 : Comment faire évoluer les agriculteurs et agricultrices dans leurs pratiques agricoles ?

 

  • 00:00 - Introduction : DEPHY, c’est quoi ? - Virginie BRUN, cheffe de projet DEPHY Ecophyto, Cellule d'Animation Nationale DEPHY
  • 13:55 - Le conseil : une démarche collective ou individuelle ?- Claire RUAULT, sociologue, GERDAL
  • 46:30 - Table-ronde : comment accélérer le changement de pratiques ? - Alexandre POUCET, polyculteur DEPHY à Audes (Allier) / Christelle JOHANNEL, ingénieure réseau DEPHY GCPE, Chambre d'Agriculture de l’Allier / Vincent COUVERT, polyculteur-éleveur DEPHY à Montfort sur Meu (Ille-et-Vilaine) / Mathlide LEFÈVRE, ingénieure territoriale DEPHY GCPE, CIVAM ADAGE

PARTIE 2 : Comment les conseiller·ères et animateur·rices ont évolué dans leurs pratiques ?

 

  • 01:28:58 - Introduction - Guillaume GASTALDI, ingénieur territorial DEPHY viticulture, Chambre d'Agriculture Pays-de-la-Loire
  • 01:37:30 : Regards croisés : comment le collectif lève les freins techniques au sein des groupes DEPHY ? - Isabelle CADIOU, ingénieure réseau DEPHY horticulture, Chambre d'Agriculture d’Ile-de-France / Cécile GOMÉTOU, ingénieure réseau DEPHY GCPE, réseau des Civams normands / Karine BARRIERE, ingénieure réseau DEPHY framboise, Chambre d'Agriculture de Corrèze 
  • 02:16:58 : Table ronde : comment acquérir la nécessaire multi-compétence des conseillers et conseillères qui accompagnent le changement ? - Stéphanie FLORES, conseillère technique, Chambre d'Agriculture de Gironde / Innocent PAMBOU, ingénieur territorial DEPHY GCPE, Chambre d'Agriculture Pays-de-la-Loire
  • 02:43:09 : Table ronde : DEPHY fait-il école ? - Philippe NOYAU, agriculteur, président de la commission "Production Végétale" et secrétaire adjoint de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture / Pierre GOULARD, animateur Ecophyto, Chambre d'Agriculture Occitanie / Nicolas MUNIER-JOLAIN, coordinateur du projet IPMworks, INRAE Dijon / Camille GUERIN, chef de projet Filières Agricoles, Danone
  • 03:17:29 : Conclusion : et demain ?

 

Ressources en lien avec le colloque : https://ecophytopic.fr/pic/pour-aller...

 

]]>
DEPHY FERMEInformations nationalesInformations régionalesPartage d’expériences
news-100724Mon, 16 Aug 2021 11:13:38 +0200Ecophyto-bfc présent sur les réseaux sociauxhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/ecophyto-bfc-present-sur-les-reseaux-sociaux/En plus de son site internet qui fera peau neuve d'ici quelques mois, l'équipe Ecophyto de Bourgogne-Franche-Comté est présente sur les réseaux sociaux.<![CDATA[

Pour avoir accès aux informations de la région, n'hésitez pas à nous suivre sur les pages facebook :

]]>
Partage d’expériences
news-100730Fri, 13 Aug 2021 15:32:00 +0200Retour sur les journées RAP viticulture du 28 et 29 juillet 2021https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/retour-sur-les-journees-rap-viticulture-du-28-et-29-juillet-2021/Le 27 et 28 juillet 2021 se sont tenues 2 journées "Rencontres Alternatives Phytos" autour de la viticulture.<![CDATA[
  • Le mardi 27 juillet 2021 s'est déroulé une "Rencontre Alternative Phytos" au sein du groupe DEPHY fermes Viti du Jura.

Retrouvez le programme de cette journée :

https://rap2019-2020.wixsite.com/accueil/r%C3%A9duire-phytos-prophylaxie-biocontr%C3%B4les-viticulture-bfc?fbclid=IwAR1uke6AAVmjtpMEIVwSz13DLzP3NLKzZvc5oggQBFXS5hrqfDj3HuAFLmM

 

  • Le mercredi 28 juillet 2021 se tenait une RAP au sein des groupes DEPHY fermes Viti de Côte-d'Or, Saône-et-Loire et Côte Chalonnaise.

Retrouvez le programme de cette journée : https://rap2019-2020.wixsite.com/.../plantes-service...

Retour en images : https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FECOPHYTOBFC%2Fposts%2F1145970742577734&show_text=true&width=500


Plus d'informations sur l'ensemble des journées RAP : https://www.facebook.com/RencontresAlternativesPhytos/

Plus d'informations sur le réseau DEPHY FERME national : https://www.facebook.com/profile.php?id=100014554088958

]]>
Agenda - Événement techniqueDEPHY FERMEPartage d’expériences
news-100725Fri, 13 Aug 2021 14:52:00 +0200Visite du projet EXPE COSYNUS 2021https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/visite-du-projet-expe-cosynus-2021/Dans le cadre du projet DEPHY EXPE COSYNUS (Conception de Systèmes maraichers favorisant la Régulation Naturelle des organismes Nuisibles), le GRAB a organisé jeudi 20 mai 2021 une visite sur le thème de la biodiversité fonctionnelle. <![CDATA[

L’objectif du projet COSYNUS est de co-construire des systèmes de cultures maraîchers sous abris froids intégrant différentes stratégies, renforçant la régulation naturelle des ravageurs, contribuant ainsi à réduire l’usage des produits phytosanitaires (Source : Carte d'identité du projet). Le projet est ainsi situé sur 3 sites et entretien un partenariat avec le région Bourgogne-Franche-Comté.

A cette occasion, une vingtaine de producteurs et de techniciens ont pu échanger et découvrir les divers leviers agroécologiques mis en place le site situé à Châteaurenard (13).

Cet essai-système accueilli chez un producteur en maraîchage biologique sous abri froid s’appuie sur la régulation naturelle des ravageurs et l’autoproduction d’auxiliaires. Ainsi, diverses Infrastructures AgroEcologiques (IAE) intra- et extra-parcellaires ont été présentées par Jérôme Lambion, ingénieur d’expérimentation.

  • D’une part, des espèces vivaces ont été plantées ou semées sur les bordures intérieures (lotier, achillée, alysse, souci) et à l’extérieur de l’abri (achillée et lotier).
  • D’autre part, des espèces annuelles sont intégrées dans les cultures : des plantes-relais (blé/éleusine), ainsi que des plantes nectarifères (alysse) qui favorisent notamment la présence de syrphes.
  • Par ailleurs, des zones réservoir (féverole et céréales) abritant des pucerons spécifiques sont semées à l’intérieur de l’abri afin d’assurer une présence précoce et abondante des coccinelles et des parasitoïdes. Des haies composites, des gites à chauves-souris ou encore des nichoirs à oiseaux complètent le dispositif à l’échelle de l’exploitation.
  • Enfin, la gestion raisonnée de l’enherbement et les transferts actifs d’auxiliaires entre les aménagements et la culture sont aussi proposés comme leviers dans ce projet.

En 2021, les céréales semées à l’automne 2020 se sont avérées particulièrement intéressantes : la présence importante de pucerons spécifiques des céréales a permis dès février-mars une forte augmentation des populations de parasitoïdes et de coccinelles, qui ont rapidement migré dans la culture, permettant de contrôler l’attaque de pucerons, sans traitement ni lâcher.

Contact : Jérôme LAMBION, porteur de projet – GRAB / jerome.lambion@grab.fr - 04 90 84 01 70

Article extrait de la DEPHY news de juin 2021

]]>
DEPHY EXPEPartage d’expériencesRecherche - Expérimentation
news-100714Fri, 13 Aug 2021 11:31:00 +0200De nouveaux supports de valorisation du réseau DEPHY BFC sont disponibleshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/de-nouveaux-supports-de-valorisation-du-reseau-dephy-bfc-sont-disponibles/Retrouvez l’ensemble des nouvelles productions du réseau DEPHY FERME sous la forme de 8 fiches trajectoires, 3 fiches pratiques culturales et une vidéo.<![CDATA[

Suite au chantier national de 2020 - 2021 pour la production de supports de valorisation du réseau DEPHY BFC, retrouvez l’ensemble des nouvelles productions sous la forme de :

  • 8 nouvelles fiches trajectoires : 4 viticulture, 1 maraîchage, 3 grandes cultures
  • 3 fiches pratiques culturales : 2 maraîchage, 1 grandes cultures/polyculture-élevage
  • 1 vidéos en viticulture

Fiche Trajectoire

Viticulture

 

Maraîchage
Grandes cultures

 

Fiche pratique remarquable

Maraîchage

 

Grandes cultures

Vidéo

Viticulture

Réduire par 3 ses fongicides avec un cépage moins sensible

]]>
DEPHY FERMEInformations régionalesPartage d’expériences
news-99940Thu, 22 Jul 2021 15:47:00 +020045.80295653465527 4.99465942382812545.802956534655274.994659423828125Le site Ecophyto BFC fait peau neuve https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-site-ecophyto-bfc-fait-peau-neuve/Le site Ecophyto BFC fait peau neuve !<![CDATA[]]>Informations régionalesnews-100251Wed, 02 Jun 2021 09:30:00 +0200Formation "Bien connaître et mieux gérer l'ambroisie"https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/formation-bien-connaitre-et-mieux-gerer-lambroisie-1/La Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne-Franche-Comté organise deux sessions de formation, pour bien reconnaître et mieux gérer l'ambroisie, à destination conseillers, expérimentateurs et agriculteurs. <![CDATA[

Formation régionale “Bien reconnaître & mieux gérer l’ambroisie”

2 sessions de formation, le lundi 21 et vendredi 25 juin 2021


Dans le cadre du programme d’action “Agir pour lutter contre l’ambroisie en milieu agricole !“du plan régional santé environnement PRSE3, en concertation avec l’Agence Régionale pour la Santé et la FREDON BFC, la Chambre régionale d’agriculture organise 2 sessions de formation d’une journée pour  “Bien reconnaître & mieux gérer l’ambroisie” à destination des conseillers, expérimentateurs, animateurs et agriculteurs de Bourgogne Franche-Comté.

Le programme détaillé et les documents utiles à votre inscription sont disponibles en suivant >> ce lien

Vos contacts pour cette formation :

  • Responsable de stage : Marie-Sophie PETIT, 06 66 96 20 89, marie-sophie.petit@bfc.chambagri.fr 
  • Intervenants :
    • Marine HAAS, responsable du pôle environnement (FREDON BFC site de Beaune)
    • Laurent REBILLARD, responsable du pôle santé du végétal (FREDON BFC site de Besançon)
    • Conseillers en agronomie (Chambres d’agriculture BFC)
  • Assistante formation : Jocelyne VEJUX, 03 84 54 71 81, crfa@bfc.chambagri.fr

 

Découvrez la Fiche régionale “Comment lutter contre l’ambroisie ?”Cette actualisation 2020 réalisée a été menée dans le cadre du programme d’action “Agir pour lutter contre l’ambroisie en milieu agricole !” du plan régional santé environnement PRSE3, en concertation avec la FREDON BFC et l’Agence Régionale pour la Santé.

Si vous souhaitez des exemplaires papier, merci d’en faire la demande auprès de sylvie.vicente@bfc.chambagri.fr

 

]]>
Enseignement FormationInformations régionalesSanté & Sécurité20222021
news-100277Wed, 05 May 2021 08:16:00 +0200Colloque national “Accompagner la réduction des phytos : tout un métier ! DEPHY & l’accompagnement aux changements de pratiques agricoles”https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/colloque-national-accompagner-la-reduction-des-phytos-tout-un-metier-dephy-laccompagnement-a/Après 10 ans d'accompagnement des agriculteurs et agricultrices dans la réduction des produits phytosanitaires, le réseau DEPHY organise son Colloque national "Accompagner la réduction des phytos : tout un métier ! DEPHY & l’accompagnement aux changements de pratiques agricoles" le 3 juin 2021. <![CDATA[

Vous êtes impliqué·e dans le changement de pratiques en agriculture et vous aimeriez le faciliter d’avantage ? Le réseau DEPHY a le plaisir de vous annoncer l’ouverture des inscriptions pour participer à son Colloque National 2021 : “Accompagner la réduction d’usage des phytos : tout un métier ! DEPHY et l’accompagnement aux changements de pratiques agricoles”.

Le colloque aura lieu le jeudi 3 juin 2021 et sera composé de 2 émissions (10h-12h et 14h-16h) en format 100% digital et interactif. Au programme :
– des témoignages d’acteurs et actrices de terrain (ingénieur·es réseau, agriculteurs·rices, expert·es…) sur la place et les clés de l’accompagnement des agriculteurs et agricultrices qui réduisent leur utilisation des phytos
– des méthodes, outils, ressources, prises de recul pour accompagner en individuel ou en collectif les agriculteurs et agricultrices vers le changement de pratiques
– des exemples d’appropriation de ces expériences au sein du monde agricole.

Pour vous inscrire : cliquez ici

L’équipe de la Cellule d’Animation Nationale DEPHY Ecophyto espère vous voir nombreux et nombreuses !

]]>
Agenda - Événement techniqueDEPHY FERMEInformations nationalesInformations régionalesPartage d’expériences
news-100278Fri, 30 Apr 2021 16:26:00 +0200Webinaire : Rencontre Chercheurs-Professionelshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/webinaire-rencontre-chercheurs-professionels/Dans le cadre du Programme Prioritaire de Recherche Cultiver Protéger Autrement, INRAE organise une rencontre Chercheurs-Professionnels sur la thématique de la Diversification en grandes cultures et réduction des pesticides.<![CDATA[

Dans le cadre du Programme Prioritaire de Recherche Cultiver Protéger Autrement, INRAE organise une rencontre Chercheurs-Professionnels sur la thématique de la Diversification en grandes cultures et réduction des pesticides.

La série de webinaires se déroulera les 25 Mai, 8 Juin, 17 Juin et 22 Juin 2021 de 10h à 12h.

Chaque séance combinera des présentations de chercheurs, d’agriculteurs, et de professionnels des filières avec la participation de plusieurs projets INRAE : SPECIFICS, BE CREATIVE, MOBIDIV, ainsi que des temps de discussion et d’échanges

La problématique de réduction des pesticides sera centrale à toutes les séances et sera abordée selon les axes suivants :

  • Diversification : freins et leviers socio-technico-économiques
  • Exemples de diversification réussies dans différents pays européens
  • Infrastructures écologiques et paysage    
  • ​Diversité intra-parcellaire

Pour participer aux séances, un formulaire d’inscription en ligne est ouvert et accessible via le lien ci-dessous : Formulaire d’inscription
Toutes les informations et le détail de la programmation ainsi que le formulaire d’inscription sont également accessibles sur le site web du Programme : Détails de l’événement

]]>
Informations nationalesInformations régionalesPartage d’expériencesRecherche - Expérimentation
news-100279Fri, 16 Apr 2021 16:36:00 +0200ANNULATION : Demi-journée pédagogique à destination des viticulteurs sous forme webinairehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/annulation-demi-journee-pedagogique-a-destination-des-viticulteurs-sous-forme-webinaire/Le pôle « environnement contrôles » du Service Régional de l’Alimentation (SRAl) et la chambre départementale d’agriculture de Saône et Loire (71) organisent conjointement une demi-journée pédagogique à destination des viticulteurs le 30 avril 2021 sous la forme d'un webinaire.<![CDATA[

Dans le cadre de la déclinaison régionale du plan Ecophyto II+, le pôle « environnement contrôles » du Service Régional de l’Alimentation (SRAl) et la chambre départementale d’agriculture de Saône et Loire (71) organisent conjointement une demi-journée pédagogique à destination des viticulteurs sous la forme d’un webinaire.

Contrairement à l‘événement similaire organisé en 2020 à Auxerre, le format sera cette année 100% numérique et se déroulera le vendredi 30 avril de 9h30 à 12h.

Le webinaire sera divisé en trois interventions :

  • Un échange sur la réglementation encadrant l’utilisation des produits phytosanitaires et le respect de son application.
  • Une intervention sur la maîtrise des différents points de réglage du pulvérisateur dans différentes situations (début de végétation / pleine végétation) et les méthodes permettant d’évaluer la qualité de pulvérisation et de baisser les doses utilisées.
  • Un retour d’expérience d’un collectif engagé dans la réduction d’utilisation de produits phytosanitaires.

Attention, pour des raisons techniques, l’inscription à l’événement est obligatoire.

Retrouvez l’ensemble des informations et le lien d’inscription dans l’invitation ci-dessous :

Compte tenu du faible nombre d’inscriptions, l’événement est reporté à une date ultérieure.

]]>
Agenda - Appel à projetsEnseignement FormationInformations régionalesPartage d’expériencesRéglementationVigne
news-100280Fri, 16 Apr 2021 15:46:00 +0200Lancement de l’appel à projets de recherche d’alternatives à l’usage d’herbicides à base de glyphosatehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-de-lappel-a-projets-de-recherche-dalternatives-a-lusage-dherbicides-a-base-de-glyphosa/Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation vient de lancer un appel à projets de recherche d’alternatives à l’usage d’herbicides à base de glyphosate. Il a pour objectif la production de connaissances et de solutions finalisées pour lever les situations d’impasse où aucune alternative appropriée à l’usage d’herbicides à base de glyphosate n’est encore actuellement disponible.<![CDATA[

Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation vient de lancer un appel à projets de recherche d’alternatives à l’usage d’herbicides à base de glyphosate financé par le compte d’affectation spéciale « développement agricole et rural » (CASDAR).

Il a pour objectif la production de connaissances et de solutions finalisées pour lever les situations d’impasse où aucune alternative appropriée à l’usage d’herbicides à base de glyphosate n’est encore actuellement disponible.

Calendrier

  • Lancement de l’appel à projets : le 15 avril 2021,
  • Date limite de soumission : le 25 juin 2021 à minuit sur la plateforme Démarches simplifiées : https://www.demarchessimplifiees.fr…,
  • Réunion du jury de sélection : le 12 juillet 2021,
  • Parution de l’arrêté de sélection des lauréats : en août 2021.

Retrouvez l’ensemble des informations sur le site internet de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté et du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

]]>
Agenda - Appel à projetsInformations nationalesInformations régionales
news-100281Tue, 13 Apr 2021 17:24:00 +0200Webinaire ENI-Biodiversité en BFChttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/webinaire-eni-biodiversite-en-bfc/La CRA et le SRAL Bourgogne-Franche-Comté ont organisé mardi 6 avril 2021, un webinaire thématique autour du dispositif de suivi des Effets Non Intentionnels (ENI) des pratiques agricoles sur l’environnement. La matinée était l'occasion pour des experts nationaux de nous faire découvrir de plus près le fonctionnement du réseau, la collecte et la validation des données, ainsi que les travaux nationaux de valorisation statistique. <![CDATA[

La Chambre Régionale d’Agriculture (CRA) et le Service Régional de l’Alimentation (SRAL) de Bourgogne-Franche-Comté ont organisé mardi 6 avril 2021, un webinaire autour du réseau de suivi des Effets non Intentionnels (ENI) des pratiques agricoles sur l’environnement, à l’initiative de Claire Grosjean, animatrice régionale du réseau ENI. Ce dispositif mis en place depuis 2012, s’inscrit dans le schéma global de la Surveillance Biologique du Territoire (SBT), et s'appuie sur un réseau de 500 parcelles fixes pluriannuelles, dont 36 en Bourgogne-Franche-Comté. Il vise à détecter les impaacts des pratiques phytosanitaires sur 4 groupes d’espèces indicatrices de biodiversité dans différents compartiments du milieu agricole.

Tout au long de la matinée, qui a rassemblé une quarantaine de personnes, des experts de la DGAL, de l’ANSES et de l’UMR ECOBIO, nous ont présenté le réseau ENI, le déroulement de la collecte et la validation des données «Biodiversité» et «Pratiques culturales».

Retrouvez ci-après l’ensemble des présentations du webinaire

ENI-Présentation_du_dispositifTélécharger

ENI-Oiseaux_ColéoptèresTélécharger

ENI-FlôreTélécharger

ENI-Vers de terreTélécharger

Par la suite, l’UMR Agroécologie et l’ANSES nous ont présenté leurs travaux dans le cadre du GT STEP 500 ENI «Groupe de Travail en STatistique, agro-Ecologie et Paysage pour détecter des Effets Non-Intentionnels» au sein de . L’objectif du projet est de poursuivre la coordination scientifique des analyses utilisant les données du réseau  ENI sur la période 2019-2022 pour détecter les éventuels effets non-intentionnels des pratiques agricoles sur les 4 taxons suivis.

ENI-GT-STEP-500-ENI-1Télécharger

ENI-GT-STEP-500-ENI-2Télécharger

 

Pour en savoir plus sur le réseau ENI

https://draaf.bourgogne-franche-comte.agriculture.gouv.fr/Le-suivi-des-effets-non

]]>
Informations régionalesSurveillance Biologique du Territoire (SBT)
news-100282Fri, 09 Apr 2021 17:21:00 +0200Comité de pilotage DEPHY EXPE ABChttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/comite-de-pilotage-dephy-expe-abc/Le premier comité de pilotage du projet DEPHY EXPE ABC s’est déroulé le 17 mars 2021 en visioconférence. Ce fût l’occasion de découvrir le projet, ses objectifs et les premiers résultats attendus des différentes expérimentations conduites. <![CDATA[

Le premier comité de pilotage (COPIL) du projet DEPHY EXPE ABC s’est déroulé le 17 mars 2021 en visioconférence. Ce fût l’occasion pour l’équipe de présenter le projet, ses objectifs et les premiers résultats attendus des différentes expérimentations conduites.

Piloté par INRAe, l’objectif du projet ABC est de concevoir, mettre en place et évaluer la faisabilité et la performance agronomique, économique et environnementale de cinq systèmes agroécologiques. L’étude est menée sur les deux stations expérimentales CA-Sys (Bretenière 21) et ABY (Bourges 18).

Plateforme CA-Sys (Bretenière 21)

Tout au long du projet, des suivis agronomiques, floristiques et des suivis de la biodiversité et de la régulation biologique sont réalisés sur l’ensemble des systèmes étudiés.

Pour en savoir plus sur : le réseau Dephy Expe et le projet ABC

]]>
DEPHY EXPERecherche - Expérimentation
news-100283Thu, 08 Apr 2021 16:35:00 +0200Appel à candidature pour le renouvellement du réseau DEPHY 2022-2026 : nouvelles dates et notice techniquehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-candidature-pour-le-renouvellement-du-reseau-dephy-2022-2026-nouvelles-dates-et-notice-tec/Modification du calendrier de l'appel à candidatures pour le renouvellement du réseau DEPHY FERME et nouvelle notice.<![CDATA[

L’appel à candidatures pour le renouvellement du réseau DEPHY FERME Ecophyto 2022-2026 a été annoncé dans l’instruction technique DGPE/SDPE/2021-55 du 25 janvier 2021. Elle est accompagnée d’une notice qui précise le contenu des dossiers de candidature.

Attention : suite aux annonces du 31 mars relatives à la mise en place de nouvelles mesures de restriction pour lutter contre la propagation de l’épidémie Covid-19, nous vous informons que le calendrier de l’appel à candidatures pour le renouvellement du réseau DEPHY FERME est ajusté pour tenir compte des difficultés organisationnelles ou de déplacement qui pourraient être posées par ce contexte dans les semaines à venir, notamment pour ceux et celles d’entre vous qui doivent concilier travail et garde d’enfants.

Calendrier  :

Le renouvellement interviendra à compter du 1er janvier 2022.

La date limite de dépôtdes pièces techniques du dossier de candidature est fixée au 30 avril 2021.

  • Pour les dossiers de réengagement, il s’agit du fichier Excel nominatif, de l’annexe 2 (Projet du groupe) et de l’annexe 3 (Projet de la structure et de l’IR – y compris le CV de la personne proposée comme IR)
  • Pour les dossiers de nouvelle candidature, il s’agit de l’annexe 1 (fichier Excel), de l’annexe 2 (Projet du groupe) et de l’annexe 3 (Projet de la structure et de l’IR – y compris le CV de la personne proposée comme IR)

La date limite de dépôtdes pièces administratives du dossier de candidature est fixée au 31 mai 2021.

  • Pour les dossiers de réengagement et de nouvelle candidature, il s’agit des annexes 4 (engagement de la structure), 5 (engagement de l’IR), 6 (engagement de l’agriculteur, à dupliquer par le nombre d’agriculteurs du groupe), 7 (accord des contributeurs à Agrosyst, à dupliquer par le nombre d’agriculteurs du groupe) et 8 (budget prévisionnel 2022)

Les résultats de la démarche seront publiés dans le courant de septembre 2021.

Informations et modalités de candidatures :

Toutes les informations et modalités de candidatures sont disponibles sur le lien suivant : https://draaf.bourgogne-franche-comte.agriculture.gouv.fr/Renouvellement-du-reseau-DEPHY

Veillez à bien télécharger la dernière version de la notice.

]]>
Agenda - Appel à projetsInformations nationalesInformations régionales
news-100284Wed, 07 Apr 2021 23:21:00 +0200Appel à projets 2021 du Partenariat Européen d’innovation (PEI)https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projets-2021-du-partenariat-europeen-dinnovation-pei/L’appel à projets 2021 du Partenariat Européen d’innovation (PEI) AGRI a été lancé. Ce dispositif s’inscrit dans une initiative européenne pour favoriser l’innovation en agriculture et en sylviculture, à travers des échanges et partages de connaissances à l’échelle de l’Union Européenne (UE). Les dossiers techniques doivent être déposés avant le 30 avril 2021. <![CDATA[

L’appel à projets 2021 du Partenariat Européen d’innovation (PEI) AGRI a été lancé le 14 janvier 2021

Ce dispositif  s’inscrit dans une initiative européenne pour favoriser l’innovation en agriculture et en sylviculture, à travers des échanges et partages de connaissances à l’échelle de l’Union Européenne (UE).

Au niveau régional, le PEI soutient des groupes opérationnels (GO) rassemblant des agriculteurs, des chercheurs, des conseillers techniques et des entreprises. Ces acteurs devraient réunir leurs compétences autour d’une problématique concrète de développement  à l’échelle locale. Les GO du PEI-AGRI s’engagent, au travers de cet AAP, à diffuser largement dans le réseau PEI les résultats et les connaissances produites par les différents projets retenus.

L’AAP PEI-AGRI se déroulera en 2 phases :

Phase 1 : dépôt technique du projet et auditions : de janvier 2021 à juin 2021

  • Les dossiers techniques détaillés ainsi qu’un budget global prévisionnel doivent être déposés avant le 30 avril 2021. Aucune pièce justificative supplémentaire n’est à fournir à ce stade. Il sera possible de compléter le dossier technique pour finaliser le dépôt par la suite.
  • D’avril à juin 2021, les projets seront expertisés en région et par le groupe d’experts du Conseil Général de l’Alimentation, de l’Agriculture et des Espaces Ruraux (Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation). Les porteurs des projets auront l’occasion d’échanger avec les experts, instructeurs lors des auditions prévues en juin 2021. A l’issue de ces auditions, une première note et un avis seront rendus. Les dossiers techniques des projets pourront ainsi être modifiés pour prendre en compte les remarques formulées lors des auditions et finaliser le projet avant dépôt complet en phase 2.

Phase 2 : dépôt administratif et financier : de juillet 2021 à décembre 2021

]]>
Agenda - Appel à projetsInformations nationalesInformations régionalesRecherche - Expérimentation
news-100285Wed, 07 Apr 2021 16:55:00 +0200Vidéo : Protection Biologique Intégrée (PBI) en horticulture sous serreshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/video-protection-biologique-integree-pbi-en-horticulture-sous-serres/La protection phytosanitaire est l’un des principaux enjeux de production sous-serres en horticulture, plus particulièrement en cultures ornementales. Les EPLEFPA forment les élèves aux techniques de la protection biologique intégrée (PBI), qui vise à maintenir les populations des ravageurs à un niveau acceptable, et limiter au strict nécessaire le recours aux produits phytosanitaires. <![CDATA[

La protection Biologique Intégrée (PBI) sous serres au sein des Établissements Publics Locaux d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricoles (EPLEFPA)

La protection phytosanitaire des végétaux est l’un des principaux enjeux de production en horticulture sous serres, plus particulièrement en cultures ornementales sous serres, où la qualité esthétique des plantes est fortement déterminante. Par ailleurs, les techniques et moyens de lutte doivent à la fois permettre de maitriser les populations des ravageurs et de préserver la biodiversité et la santé humaine.

La formation représente le principal levier pour faire évoluer les pratiques en matière de protection des cultures et limiter au strict nécessaire le recours aux produits phytosanitaires. C’est dans ce sens que les établissements d’enseignement agricole œuvrent en permanence, afin de former les acteurs de demain et leurs permettre de relever le défi économique, environnemental et sociétale de de la réduction des produits phytosanitaires. En lien avec les collectifs agroécologiques Dephy Ferme et 30 000, les exploitations  des EPLEFPA ont mis en place la Protection Biologique Intégrée (PBI). Cette stratégie de gestion phytosanitaire combine en priorité des moyens de lutte biologique et mécanique, et laisse la possibilité d’utiliser le levier chimique en dernier recours. Cette stratégie vise à maintenir les populations des ravageurs à un niveau acceptable par le décideur en ayant principalement recours aux techniques alternatives.

Ces exploitations permettent aux apprenants de recevoir tout au long de leur formations, les bases de réflexion autour du biocontrôle, et de la protection intégrée.

Au travers de cette courte vidéo, vous découvrirez les principes de la PBI en horticulture sous serres, les leviers de sa mise en place, ainsi que les enjeux techniques et économiques qui y sont liés.

 

 

]]>
30 000BiocontrôleDEPHY FERMEEnseignement FormationInformations régionalesMaraîchage - HorticultureRecherche - Expérimentation
news-100288Fri, 02 Apr 2021 12:11:00 +0200ATENA : déclinaison régionale du projet EcophytoTERhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/atena-declinaison-regionale-du-projet-ecophytoter/Placer l’apprenant au cœur du dispositif et mieux valoriser les pratiques des exploitations d’EPLEFPA dans le cadre de la transition agroécologique, voilà l'objectif de la déclinaison d'EcophytoTER dans le quart Nord-Est : le projet ATENA<![CDATA[

Il y a un peu plus d’un an, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation lançait l’appel à projets ECOPHYTO’TER visant à constituer des collectifs d’établissements d’enseignement agricole autour d’actions techniques et pédagogiques sur les systèmes de cultures économes en produits phytopharmaceutiques. Il fait suite aux deux dispositifs mis en place dans le cadre des plans Ecophyto (I et II), l’Action 16 (2009-2016) et EDUC’Ecophyto (2017-2020). Il s’inscrit également dans le plan EPA 2, « Enseigner à Produire Autrement pour les transitions et l’agroécologie ».

Le projet est prévu sur une durée de 3 ans, de septembre 2019 à septembre 2022 et implique au niveau national 33 établissements d’enseignement agricole (dont 1 école d’ingénieurs et un établissement privé).

Dans le quart Nord-Est de la France, ce sont alors 5 EPLEFPA (Obernai, Valdoie, Quetigny, Nevers et Vesoul), accompagnés par la Bergerie Nationale, appuyés par les DRAAF et soutenus financièrement par l’OFB, qui se sont mobilisés pour créer le collectif ATENA (Accompagner, Transférer et ENseigner l’Agroécologie dans le Nord-Est).

Couvrant des territoires, des filières de production agricole et de formation diversifiés, le collectif se mobilise depuis la rentrée de septembre 2020 sur un programme d’actions avec deux principaux objectifs : placer l’apprenant au cœur du dispositif et mieux valoriser les pratiques des exploitations d’EPLEFPA dans le cadre de la transition agroécologique. Le fil conducteur du projet repose ainsi sur l’ambition de donner à voir et à construire pour donner à réfléchir et à s’exprimer.

Stéphanie WEISSENBACHER

Retrouvez la présentation du projet ainsi que la 1ère newsletter :

Presentation du dispositif Ecophyto’TERTélécharger

newsletter-n°1_fevrier_2021-1Télécharger

 

Date à retenir :

7 et 8 avril : séminaire interrégional Ecophyto’TER du collectif ATÉNA

 

Pour plus d’informations :

https://www.vesoul-agrocampus.fr/projet-ecophyto-ter-2019-2022-financement-ofb-plan-ecophyto–1607069100.html

https://adt.educagri.fr/dossiers-thematiques/dispositif-educecophyto.html

]]>
Enseignement FormationInformations nationalesInformations régionalesPartage d’expériences
news-100289Tue, 30 Mar 2021 15:25:00 +0200Extension de la loi Labbéhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/extension-de-la-loi-labbe/Suite à l’arrêté du 15 janvier 2021, l’interdiction d’utilisation des produits phytopharmaceutiques de synthèse est étendue à tous les lieux de vie publics ou privés à partir du 1er juillet 2022.<![CDATA[

Suite à l’arrêté du 15 janvier 2021, l’interdiction d’utilisation des produits phytopharmaceutiques de synthèse est étendue à tous les lieux de vie publics ou privés à partir du 1er juillet 2022.

Retrouvez l’ensemble des modalités de cette extension sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté

]]>
Informations nationalesJEVIsRéglementation
news-100290Tue, 30 Mar 2021 12:50:00 +0200La certification environnementale en Bourgogne-Franche-Comtéhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-certification-environnementale-en-bourgogne-franche-comte/Retrouvez toutes les informations sur la certification environnementale dans le dernier bulletin Agreste de mars 2021.<![CDATA[

Retrouvez toutes les informations sur la certification environnementale dans le dernier bulletin Agreste de mars 2021. Vous y découvrirez :

  • Ce qu’est la certification environnementale,
  • Quels sont les niveaux, les voies d’accès,
  • Comment être certifié Haute Valeur Environnnementale (HVE),
  • Les chiffres de Bourgogne-Franche-Comté.

Agreste Bourgogne-Franche-Comté n°26 – Mars 2021Télécharger

Focus sur l’enseignement agricole

16 exploitations des EPLEFPA de BFC se sont engagés dans la certification environnementale de niveau 3 dite HVE. Après une première étape vers la qualification de niveau 1, réalisée par l’AFNOR entre novembre et janvier derniers, les diagnostics vers ce troisième niveau sont en cours . Rappelons que ces exploitations se singularisent par leurs diversités de productions : de l’horticulture à la polyculture élevage en passant par la viticulture, la pisciculture et l’élevage équin et l’apiculture.

Thierry Clabaut (SRFD DRAAF Bourgogne-Franche-Comté)

Atelier apicole de Port sur Saône

Retrouvez l’ensemble des publication Agreste sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté

]]>
Enseignement FormationInformations nationalesInformations régionalesRéglementation
news-100291Thu, 11 Mar 2021 19:45:00 +0100Webinaires Innovations d’agriculteurshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/webinaires-innovations-dagriculteurs/L’Association Française d’Agronomie, Agreenium, le réseau IDEAS et le RMT Champs & Territoires ateliers organisent plusieurs webinaires, afin de présenter et discuter des innovations de terrain dans des pratiques agroécologiques, conçues et testées par des agriculteurs. Les webinaires ont lieu tous les 2ème et 4ème vendredi du mois de 13h à 14h, sur toute la période de février à juin 2021.<![CDATA[

L’Association Française d’Agronomie, Agreenium, le réseau IDEAS et le RMT Champs & Territoires ateliers organisent plusieurs webinaires, afin de présenter et discuter des innovations de terrain dans des pratiques agroécologiques, conçues et testées par des agriculteurs.

Les webinaires ont lieu tous les 2ème et 4ème vendredi du mois de 13h à 14h, sur toute la période de février à juin 2021.

Durant chaque épisode, une innovation technique mise en œuvre par un agriculteur est présentée de manière claire. la présentation est enrichie par une analyse fonctionnelle du système mis en place. Ceci dans l’objectif d’identifier les conditions de réussites du système, faciliter sa transposition vers d’autres situations, mais aussi soulever les difficultés rencontrées et celles qui restent à surmonter.

Cliquez ici pour vous inscrire au prochain webinaire

Visionnez les replay des webinaires précédents par Ici

]]>
GIEEPartage d’expériences
news-100294Mon, 08 Mar 2021 14:31:00 +0100Appel à projets GIEE et 30 000 2021https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projets-giee-et-30-000-2021/Le nouvel appel à projets des collectifs engagés dans l'agroécologie GIEE (Groupements d’Intérêt Economique et Environnemental) et 30 000 est lancé. Retrouvez ici les dates importantes et l'ensemble des informations sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté. <![CDATA[

Le nouvel appel à projets des collectifs engagés dans l’agroécologie GIEE (Groupements d’Intérêt Économique et Environnemental) et 30 000 est lancé.

Retrouvez l’ensemble des informations sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté.

Dates à retenir :

Groupes 30 000 :Émergence et reconnaissance : dossiers à déposer jusqu’au 25 mai 2021
A envoyer à : collectifs.agroecologie.draaf‐bourgogne‐franchecomte@
agriculture.gouv.fr

Plaquette_AAP_30000_2021_BFCTélécharger


GIEE :Reconnaissance : dossier à déposer jusqu’au 25 mai 2021
A envoyer à : srea.draaf‐bourgogne‐franche‐comte@agriculture.gouv.fr
Les candidats seront invités à présenter leur projet


GIEE :Animation: dossier à déposer jusqu’au 11 juin 2021
A envoyer à : srea.draaf‐bourgogne‐franche‐comte@agriculture.gouv.fr

Pour plus d’informations sur ces dispositifs, vous pouvez contacter la DRAAF ou la Chambre régionale Bourgogne Franche-Comté.

]]>
30 000Agenda - Appel à projetsGIEEInformations régionales
news-100295Fri, 29 Jan 2021 08:31:00 +0100Lancement du second volet de l’appel à projets national Ecophyto 2020-2021https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-du-second-volet-de-lappel-a-projets-national-ecophyto-2020-2021/Le second volet de l'appel à projets national Ecophyto 2020-2021 est lancé. Avec un budget de 1,5 millions d'euros, il vise à recueillir des propositions contribuant à la mise en œuvre des actions suivantes du plan Ecophyto II+, y compris dans les départements et régions d’Outre-Mer (DROM). <![CDATA[

Le second volet de l’appel à projets national Ecophyto 2020-2021 est lancé.

Avec un budget de 1,5 millions d’euros, il vise à recueillir des propositions contribuant à la mise en œuvre des actions suivantes du plan Ecophyto II+, y compris dans les départements et régions d’Outre-Mer (DROM).

 

Calendrier

Dépôt de lettres d’intention au plus tard le 3 mars 2021 à 23h59.

Un séminaire d’échanges est organisé le 15 avril 2021 afin que les porteurs de projet dont les lettres d’intention ont été sélectionnées présentent leur projet.

Dépôt de dossiers complets pour les lettres d’intention sélectionnées, au plus tard le 17 mai 2021 à 23h59.

Plus d’informations :

L’ensemble de l’information est disponible sur le site de la DRAAF : https://draaf.bourgogne-franche-comte.agriculture.gouv.fr/Lancement-du-second-volet-de-l?var_mode=calcul

]]>
Agenda - Appel à projetsInformations nationales
news-100296Thu, 28 Jan 2021 14:45:00 +0100Focus sur 2 aides du plan de relance en faveur de la transition agro-écologique bas intrantshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/focus-sur-2-aides-du-plan-de-relance-en-faveur-de-la-transition-agro-ecologique-bas-intrants/L’accélération de la transition agro-écologique - dont notamment l’accélération de la réduction d’utilisation des produits phytosanitaires - est une thématique majeure du volet agricole du plan de relance. Les agriculteurs peuvent notamment bénéficier de deux types d’aides directes, afin de s’engager dans cette transition agro-écologique à bas niveau de produits phytosanitaires.<![CDATA[

L’accélération de la transition agro-écologique – dont notamment l’accélération de la réduction d’utilisation des produits phytosanitaires – est une thématique majeure du volet agricole du plan de relance. Les agriculteurs peuvent notamment bénéficier de deux types d’aides directes, afin de s’engager dans cette transition agro-écologique à bas niveau de produits phytosanitaires.

  1. Les Directions Régionales de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt (DRAAF) vont lancer des appels à projet pour aider les agriculteurs qui souhaitent favoriser la biodiversité autour et à l’intérieur de leurs cultures, en reconstituant les haies bocagères qui les entourent et en implantant des alignements d’arbres. Un premier appel à manifestation d’intérêt vient d’être lancé par la DRAAF et se clôturera fin janvier : https://draaf.bourgogne-franche-comte.agriculture.gouv.fr/Appels-a-projets-et-a. L’objectif est de recenser tous les opérateurs qui dispenseront le conseil technique et la maîtrise d’œuvre auprès des futurs planteurs.
  2. Le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance va mettre en place un credit d’impôt pour les entreprises agricoles certifiées Haute Valeur Environnementale (HVE) – credit d’impôt applicable en 2021 et 2022. Plus d’informations au lien suivant : https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/profils/entreprises/credit-impot-exploitations-certifiees-haute-valeur-environnementale
]]>
Informations nationalesInformations régionales
news-100297Thu, 28 Jan 2021 09:55:00 +0100Lancement du site collectifs-agroecologie.frhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-du-site-collectifs-agroecologiefr/Depuis le 18 janvier, le site national giee.fr devient la plateforme web collectifs-agroecologie.fr, un site complet, dynamique et ergonomique. Cette plateforme vous permet de trouver facilement toutes les informations sur les collectifs GIEE, 30 000 et DEPHY Fermes. Grâce à un outil de cartographie, il est possible de localiser un collectif et d’accéder à sa carte d’identité et à ses livrables de capitalisation. <![CDATA[

Localiser rapidement les collectifs d’agriculteurs en transition vers l’agroécologie, et accéder à l’ensemble des informations et livrables réalisés par ces groupes!

  • Depuis le 18 janvier, le site national www.giee.fr devient la plateforme web www.collectifs-agroecologie.fr, un site complet, dynamique et ergonomique.

Cette plateforme vous permet de trouver facilement toutes les informations sur les collectifs GIEE, 30 000 et DEPHY Fermes.

Grâce à un outil de cartographie, il est possible de localiser un collectif et d’accéder à sa carte d’identité et à ses livrables de capitalisation. 

La plateforme permet de localiser les collectifs agroécologiques :

  • Par types de groupe : GIEE, groupes 30 000 et DEPHY Fermes
  • Par productions principales : grandes cultures, maraichage, viticulture, élevage…
  • Par thématiques de travail : réduction des produits phytos, conservation des sols, autonomie alimentaire des élevages…

Qu’est ce qu’un collectif agroécologique ?

Un collectif agroécologique est un groupe qui met en relation des agriculteurs pour faciliter l’échange de leurs pratiques agricoles, ainsi que le partage de leurs expériences et connaissances en agroécologie.
 Plusieurs types de collectifs agroécologiques existent aujourd’hui en France :

  • GIEE : collectifs d’agriculteurs qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modifications de leurs pratiques
  • Groupes 30 000 : collectifs  qui diffusent largement des pratiques déjà éprouvés notamment par les  fermes Dephy, innovantes et économes en produits phytosanitaires, et  économiquement performantes,
  • DEPHY fermes : exploitations agricoles engagées dans une démarche volontaire de réduction de l’usage des pesticides.

Les collectifs agroécologiques en chiffres clés :

  • En 2021, 1 500 collectifs agroécologiques (GIEE, groupes 30 000 et DEPHY Fermes) existants
  • Plus de 25000 agriculteurs accompagnés dans le cadre de ces groupes 

En Bourgogne-Franche-Comté, c’est :

  • 101 groupes agroécologiques reconnus par l’État
  • 1 930 agriculteurs engagés dans ces collectifs

Consulter le site collectifs-agroecologie.fr

Accéder directement à la page régionale BFC

]]>
Informations nationalesInformations régionales
news-100298Tue, 19 Jan 2021 14:41:00 +0100Dephy mag #3 : zoom sur le Groupe DEPHY CA89 – Améliorer la qualité des sols viticoleshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/dephy-mag-3-zoom-sur-le-groupe-dephy-ca89-ameliorer-la-qualite-des-sols-viticoles/Le groupe DEPHY "Améliorer la qualité des sols viticoles" animé par la chambre d'agriculture de l'Yonne est à l'honneur dans le troisième épisode de la web-série DEPHY Mag. <![CDATA[

Dans cet épisode de la web série DEPHY MAG, Thomas Sorin, vigneron de Saint-Bris-Le-Vineux, et membre du groupe Dephy Viti de l'Yonne, présente son exploitation ainsi que les raisons qui l'ont poussé à vouloir réduire son utilisation de produits phytosanitaires.

Il y présente sa démarche en “commençant par le plus facile” : limiter les désherbants, puis son travail en partenariat avec son Ingénieur Régional (IR) pour combattre l’oïdium à l’aide d’un Outil d’Aide à la Décision (OAD).

Et ça marche !

 

]]>
DEPHY FERMEInformations régionalesPartage d’expériencesVigne
news-100300Tue, 19 Jan 2021 11:10:00 +0100Leviers de réduction de produits phytosanitaires dans le Jura : Focus Cuivrehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/leviers-de-reduction-de-produits-phytosanitaires-dans-le-jura-focus-cuivre/Le groupe Dephy ferme viticulture du Jura partage son expérience à travers un guide. Il fait le point sur les leviers de réduction d'utilisation de produits phytosanitaires avec un focus sur l'emploi du cuivre.<![CDATA[

Le groupe DEPHY ferme viticulture du Jura, composé de 12 vignerons BIO, a été créé en 2016. A travers ce guide, le collectif souhaite partager son expérience et faire le point sur TOUS les leviers de réduction des produits phytosanitaires recensés au sein du groupe. C’est également l’occasion d’aborder l’usage du cuivre en AB et les possibilités de le réduire à son plus strict minimum. Au sein même du collectif, les quantités de cuivre utilisées varient en fonction des pratiques et des contraintes de chaque domaine. De nombreux témoignages, parsemés au fil du document, apportent un éclairage concret et donne la parole à des professionnels engagés dans le partage et l’échange technique.

Téléchargez le guide par iciTélécharger

Berengère THILL, Ingénieur Réseau ferme Dephy

]]>
DEPHY FERMEPartage d’expériencesSanté & SécuritéVigne
news-100309Tue, 19 Jan 2021 10:09:00 +0100Séparation Conseil & Vente des produits phytosanitaireshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/separation-conseil-vente-des-produits-phytosanitaires/La loi de séparation des activités de conseil et de vente des produits phytosanitaires est entrée en vigueur le 1er janvier 2021. Deux conseils différents et complémentaires à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques : un conseil spécifique laissé au libre choix de l'utilisateur et un conseil stratégique fondé sur un diagnostic de l'exploitation. Ce dernier sera à réaliser tous les 3 ans. <![CDATA[

La loi de séparation des activités de conseil et de vente des produits phytopharmaceutiques (PPP) est entrée en vigueur le 1er janvier 2021. L’objectif de cette loi est de garantir l’indépendance du conseil délivré aux agriculteurs, indiquée dans l’ordonnance sur la séparation du conseil et de la vente de produits phytosanitaires publiée le 24 avril 2019. 

Concrètement, cela se passe comment ? 

Cette nouvelle loi distingue les activités de conseil stratégique, de conseil spécifique et de vente. 

Ainsi, elle inscrit et formalise à partir d’aujourd’hui le conseil stratégique à l’utilisation des produits phytosanitaires (CSP) obligatoire pour tous les agriculteurs, sauf exceptions précisées plus loin. Ce conseil vise à apporter à l’agriculteur, les éléments lui permettant de définir sa stratégie de gestion des bioagresseurs. Il est fondé sur un diagnostic caractérisant les paramètres déterminants à prendre en compte (spécificités pédo-climatiques, sanitaires et environnementales, organisation et situation économique de l’exploitation, moyens humains et matériels disponibles, ainsi que les cultures et les précédents culturaux et l’évolution des pratiques phytosanitaires). Le CSP a pour ambition de concevoir et expliciter, en fonction des problématiques rencontrées, une ou plusieurs stratégies de gestion, qui guideront l’agriculteur dans ses décisions. 

Quand et comment réaliser un conseil stratégique phytosanitaire ? 

Les agriculteurs devront justifier de la réalisation de 2 conseils stratégiques à l’utilisation des produits phytosanitaires par période de 5 ans (avec un intervalle de 2 à 3 ans entre les deux). Ce conseil doit être réalisé par une entreprise agréée pour la réalisation d’un conseil phytosanitaire et donc indépendante de la vente de produits.  

La détention du conseil stratégique sera obligatoire pour pouvoir renouveler son Certiphyto (voir schéma ci-dessous).  Pour un renouvellement de votre Certiphyto  intervenant : 

  • avant le 31/12/2023, il n’est pas attendu de justificatif de conseil stratégique. 
  • entre le 31/12/2023 et le 31/12/2025, le justificatif d’un seul conseil stratégique devra être fourni. 
  • au-delà du 1/1/2026, le justificatif devra porter sur les deux conseils stratégiques. 

Dans certaines situations, le contenu du conseil stratégique est allégé et le délai entre deux conseils est augmenté. Ainsi, un seul CSP par période de 5 ans est exigé pour :  

  1. Les exploitations agricoles dont les surfaces affectées à l’arboriculture, la viticulture, l’horticulture ou aux cultures maraîchères, susceptibles d’être traitées, représentent au total moins de deux hectares ET si leurs surfaces portant d’autres cultures, susceptibles d’être traitées, représentent au total moins de dix hectares ; 
  1. Les utilisateurs professionnels dont les terrains susceptibles d’être traités correspondent à l’emprise d’une infrastructure linéaire d’une longueur de moins de dix kilomètres ; 
  1. Les utilisateurs professionnels dont les terrains susceptibles d’être traités ont une superficie de moins de dix hectares. 

Les exploitations engagées dans certaines démarches exemptées 

Le recours, seul ou combiné, à une ou plusieurs pratiques et/ou l’engagement dans une ou plusieurs démarches couvrant l’ensemble des surfaces traitées de l’exploitation peuvent exempter l’agriculteur de l’obligation de réaliser un conseil stratégique à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Ces exemptions concernent  

  • Les exploitations dont la totalité de la surface est certifiée au niveau 3 de la certification environnementale (HVE) 
  • Les exploitations dont la totalité de la surface est certifiée AB ou en cours de conversion 

La délivrance du conseil stratégique phytosanitaire n’est pas nécessaire, si votre exploitation n’utilise que des produits de biocontrôle et des produits nécessaires aux traitements prescrits pour lutter contre certains organismes.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté

]]>
Informations nationalesRéglementationSanté & Sécurité
news-100312Thu, 14 Jan 2021 09:58:00 +0100DEPHY fait son mag !https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/dephy-fait-son-mag/Le réseau DEPHY a réalisé une web-série "Changer ses pratiques avec le Réseau DEPHY !" de 12 vidéos qui mettent en avant les agriculteurs du réseau DEPHY FERME et des responsables de sites du réseau DEPHY EXPE. <![CDATA[

Le réseau DEPHY a réalisé une web-série “Changer ses pratiques avec le Réseau DEPHY !” de 12 vidéos qui mettent en avant les agriculteurs du réseau DEPHY FERME et des responsables de sites du réseau DEPHY EXPE.

Les différentes filières nationales (grande culture polyculture élevage (GCPE), grande culture, polyculture, viticulture, horticulture, maraîchage, arboriculture) sont abordées.

Chacun.e témoigne des méthodes adoptées depuis son entrée dans le réseau, des difficultés rencontrées, des bénéfices et de l’accompagnement DEPHY.

Episode 1Production d’œilletons d’artichaut des variétés traditionnelles “résistantes” MARAÎCHAGE

Episode 2 : Introduire du sorgho pour une autonomie fourragère sans phytos / GRANDES CULTURES – POLYCULTURE/ELEVAGE

Episode 3 : Réduire par 3 ses fongicides avec un cépage moins sensible / VITICULTURE

Episode 4 : Apprendre l’entomologie (étude des insectes) pour réduire ses traitements / HORTICULTURE

Episode 5 : Utiliser les fleurs pour remplacer les insecticides / ARBORICULTURE

Episode 6 : Associer différentes techniques pour réduire ses herbicides / GRANDES CULTURES

Episode 7 : Expérimenter pour pallier aux limites du bio / MARAÎCHAGE

Episode 8 : Désherber mécaniquement une culture industrielle / POLYCULTURE

Episode 9 : Multiplier les stratégies pour baisser fortement les phytos sur l’amandier / ARBORICULTURE

Episode 10 : Réduire de 25 % son Indice de Fréquence de Traitement grâce au désherbage mécanique / VITICULTURE

Episode 11 : Viser l’autonomie fourragère sans phytos / POLYCULTURE/ELEVAGE

Episode 12 : Utiliser une nouvelle méthode de pulvérisation pour réduire ses insecticides / ARBORICULTURE

Pour plus d’informations et retrouver l’ensemble des vidéos, rendez-vous sur ecophytopic et sur la chaine dédiée YouTube.

]]>
DEPHY FERMEGCPE - GC - PEMaraîchage - HorticulturePartage d’expériencesRecherche - ExpérimentationVigne
news-100314Tue, 12 Jan 2021 12:52:00 +0100Projet DEPHY EXPE : R2D2https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/projet-dephy-expe-r2d2/R2D2 ou Restauration de la régulation naturelle et augmentation de la Robutesse des systèmes de culture pour une réduction Durable de la Dépendance aux insecticides, est un projet DEPHY EXPE de la filière grandes cultures déployé en Bourgogne Franche-Comté. <![CDATA[

R2D2 ou Restauration de la régulation naturelle et augmentation de la Robutesse des systèmes de culture pour une réduction Durable de la Dépendance aux insecticides, est un projet DEPHY EXPE de la filière grandes cultures déployé en Bourgogne Franche-Comté.

Lancé dans le cadre de l’appel à projet DEPHY EXPE de 2017 et 2018, il cherche à mettre en œuvre durant 6 ans des systèmes de cultures multi-performants sur un territoire où productivité et rentabilité sont instables.

L’action est pilotée par le ministère chargé de l’agriculture et le ministère chargé de l’environnement, avec l’appui financier de l’Office Français pour la Biodiversité, par les crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses, attribués au financement du plan Ecophyto.

Sur le terrain, c’est Terres Inovia en partenariat avec la Chambre d’Agriculture de l’Yonne, Arvalis-Institut du végétal, Dijon Céréales, Soufflet Agriculture, l’union des coopératives Seine Yonne, INRAE qui accompagnent un collectif de 11 agriculteurs sur un territoire Yonnais de 1330 ha.

Face à l’apparition de résistances et aux retraits de molécules actives, les agriculteurs revoient leur système de production afin de gérer au mieux les dégâts d’insectes sur les cultures tout en réduisant les applications d’insecticides. Il s’agit alors de déployer une stratégie territorialede gestion en :

Maximisant les processus de régulation naturelle en favorisant les populations d’insectes auxiliaires naturellement présents dans le milieu, et notamment les hyménoptères parasitoïdes, ennemis naturels des coléoptères ravageurs du colza dont l’action de régulation mesurée en début de projet est proche de zéro.

Mettant en œuvre un ensemble de leviers agronomiques destinés à renforcer la robustesse des cultures et limiter ainsi la nuisibilité des attaques d’insectes ravageurs.

 

Pour plus d’informations sur les projets DEPHY EXPE en région et au national.

]]>
DEPHY EXPEGCPE - GC - PEInformations régionalesPartage d’expériencesRecherche - Expérimentation
news-100317Tue, 12 Jan 2021 11:08:00 +0100Stratégie nationale de déploiement du biocontrôlehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/strategie-nationale-de-deploiement-du-biocontrole/Annoncée dans la loi EGALIM du 30 octobre 2018, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a publié le 10 novembre 2020 sa stratégie de déploiement du biocontrôle.<![CDATA[

Annoncée dans la loi EGALIM du 30 octobre 2018, le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a publié le 10 novembre 2020 sa stratégie de déploiement du biocontrôle.

Le Service Régional de l’Alimentation (SRAl) de la Direction Régionale de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt (DRAAF) de Bourgogne-Franche-Comté en expose les grands axes dans l’article suivant.

]]>
Informations nationalesInformations régionalesRecherche - ExpérimentationRéglementationSanté & Sécurité
news-100319Tue, 12 Jan 2021 08:11:00 +0100Web série EPI c’est tout : à vos camérashttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/web-serie-epi-cest-tout-a-vos-cameras/Co-financé par l'appel à projet national Ecophyto 2018 et dans le cadre du Contrat de Solutions, le projet "Campagne de prévention EPI" met en avant les équipements de protection individuelle version 2.0. Une web-série « EPI c’est tout ! » a été entamée au mois de février 2020 et compte aujourd'hui 5 épisodes. Pour son 8ème épisode, la web-série EPI c'est tout propose une battle aux étudiants des écoles d’agriculture. <![CDATA[

Co-financé par l’appel à projet national Ecophyto 2018 et dans le cadre du Contrat de Solutions, le projet “Campagne de prévention EPI” met en avant les équipements de protection individuelle version 2.0.

Une web-série « EPI c’est tout ! » a été entamée au mois de février 2020 et compte aujourd’hui 5 épisodes. Ces derniers sont hébergés sur la plateforme WeLoveAgri (www.weloveagri.fr) et disponibles sur https://epiphyto.fr/Outils/.

Teaser : Web-série EPI

Épisode 01 : Les EPI, pour quoi faire ?

Épisode 02 : Les EPI, des gestes pro

Episode 03 : Do you speak EPI ?

Episode 4 “EPI nouvelle génération : prêts pour la fashion week ?”

Episode 5 “Les EPI, on les gère comment ?”

Les thèmes des prochains épisodes sont :

Episode 6 “EPI, habillage et déshabillage”

Episode 7 “EPI, de l’achat à l’élimination”

Episode 8 : battle : à vos caméras !

Pour son 8ème épisode, la web-série EPI c’est tout propose une battle aux étudiants des écoles d’agriculture.

L’objectif est de devenir réalisateur le temps d’un épisode qui sera diffusé sur le site. Il s’agit d’apporter une meilleure connaissance des innovations EPI récentes et des règles de port.

Quatre prix sont à remporter ! 

Le premier prix « coup de cœur du jury » recevra 1 000 euros.

Trois autres prix sont attribués dont celui du public. Pour ce dernier, chacun pourra « liker » sa vidéo préférée et, à sa manière, s’inviter dans le jeu.

Pour en savoir plus :  Le règlement et les inscriptions à l’aide du formulaire sont disponibles sur le site http://www.epiphyto.fr/battle.

Date limite de dépôt de candidature : le 15 mai 2021.

]]>
Enseignement FormationSanté & Sécurité
news-100322Mon, 11 Jan 2021 21:55:00 +0100MOOC Trame Verte et Bleue (TVB)https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/mooc-trame-verte-et-bleue-tvb/Dans le cadre du centre de ressources Trame Verte et Bleue (TVB) et en lien avec Tela Botanica, l’Office Français de la Biodiversité (OFB) propose, le MOOC Trame verte et bleue. Cette formation gratuite en ligne est accessible à tous et diffusée pendant 9 semaines à compter du 25 janvier 2021. <![CDATA[

Dans le cadre du centre de ressources Trame Verte et Bleue (TVB) et en lien avec Tela Botanica, l’Office Français de la Biodiversité (OFB) propose le MOOC Trame verte et bleue. Cette formation gratuite en ligne est accessible à tous et diffusée pendant 9 semaines à compter du 25 janvier 2021.

Tout au long de ce cours, vous apprendrez à vous approprier les notions de trame verte et bleue (TVB) et ainsi, à intégrer la biodiversité dans les stratégies d’aménagement et de développement territorial.

https://vimeo.com/468116056

Retrouvez toutes les informations sur le programme de la formation, le planning et les modalités d’inscription sur le site de la plateforme Tela Formation.

 

]]>
Enseignement Formation
news-100340Mon, 11 Jan 2021 21:32:00 +0100EPLEFPA des Terres de l’Yonne : PAYSANS DE DEMAIN Enseigner l’agroécologiehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/eplefpa-des-terres-de-lyonne-paysans-de-demain-enseigner-lagroecologie/L' EPLEFPA des Terres de l'Yonne œuvre pour former les agriculteurs de demain et nous le montre ! A travers ses apprenants, l'établissement d'Auxerre La Brosse met en avant ses formations / enseignements tournées vers l'agroécologie.<![CDATA[

L’ EPLEFPA des Terres de l’Yonne œuvre pour former les agriculteurs de demain et nous le montre !

A travers ses apprenants, l’établissement d’Auxerre La Brosse met en avant ses formations / enseignements tournées vers l’agroécologie.

Apiculture, récolte / identification d’auxiliaires, couvert végétal, agriculture biologique, circuits courts, conduite d’un troupeau laitier, RMT systèmes de culture innovants, journée technique Enseigner à Produire Autrement (EPA)… Autant de thèmes et plus encore sont abordés.

Le territoire et l’exploitation de l’établissement sont à l’honneur. Les élèves sont acteurs et réfléchissent aux pratiques d’aujourd’hui et de demain à travers des rencontres et des travaux pratiques.

“L’agro-écologie : produire mieux et apprendre à respecter le vivant”

 

]]>
Enseignement Formation
news-100341Mon, 11 Jan 2021 14:29:00 +0100Colloque national DEPHY GCPE 2021https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/colloque-national-dephy-gcpe-2021/Le réseau DEPHY vous invite à assister au colloque national DEPHY grandes cultures / polyculture-élevage (GCPE) 2021 sur la thématique : Quelles stratégies pour réduire les phytosanitaires en Grandes Cultures / Polyculture-Elevage ? Il se tiendra le 2 février 2021 de 10h30 à 12h en format 100% digital et interactif.<![CDATA[

Le réseau DEPHY vous invite à assister au colloque national DEPHY Grandes Cultures/Polyculture-Elevage (GCPE) 2021

Quelles stratégies pour réduire les phytosanitaires en Grandes Cultures/Polyculture-Elevage ?

Le colloque se tiendra le mardi 2 février 2021 de 10h30 à 12h en format 100% digital et interactif.

Compte tenu des mesures sanitaires, le colloque se déroulera en live sur Youtube. Vous pourrez réagir par SMS pour participer au débat !


Au programme :
un documentaire “Comment réduire l’usage des produits phytosanitaires et transférer les méthodes et savoirs mobilisés ?”, dans lequel différents acteurs et actrices du réseau DEPHY (ingénieur.e.s réseau, expérimentateurs.trices, agriculteurs.trices, expert.e.s…) apporteront leur témoignage sur les pratiques alternatives mises en place et leur transfert en dehors du réseau


une table ronde “Quelles pistes pour parvenir ensemble aux objectifs Ecophyto ?”, pendant laquelle des porteurs d’enjeux (Chambres d’Agriculture, instituts de recherche, représentants de la grande distribution et des pouvoirs publics…) seront invités à s’exprimer sur leur engagement dans la réduction des pesticides et à débattre autour des perspectives pour atteindre les objectifs du plan Ecophyto II+.

Pour en savoir plus et vous inscrire, cliquez ici !

 

]]>
Agenda - Événement techniqueDEPHY EXPEDEPHY FERMEGCPE - GC - PEInformations nationales
news-100342Mon, 04 Jan 2021 16:58:00 +0100Biocontrôlehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/biocontrole/Une nouvelle liste des produits de biocontrôle est parue au bulletin officiel le 17 décembre 2020, dans la note de service DGAL/SDQSPV/2020-784...<![CDATA[

La liste de produits de biocontrôle actuellement en vigueur a été publié le 17 décembre 2020 DGAL/SDQSPV/2020-784

]]>
BiocontrôleInformations nationalesRéglementation
news-100343Thu, 15 Oct 2020 09:44:00 +0200Résultats IFT 2018 du réseau DEPHYhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/resultats-ift-2018-du-reseau-dephy/L'évolution des Indices de Fréquence de Traitement (IFT) des fermes du réseau DEPHY, depuis leur entrée dans le réseau jusqu'en 2018, ont été publiés sur le portail EcophytoPic. <![CDATA[

L’évolution des Indices de Fréquence de Traitement (IFT) des fermes du réseau DEPHY, depuis leur entrée dans le réseau jusqu’en 2018, ont été publiés sur le portail EcophytoPic.

L’ensemble des filières du réseau (légumes, horticulture, cultures tropicales, viticulture, arboriculture et grandes cultures/polyculture/élevage) sont ainsi présentées dans ce rapport.

Retrouvez la publication par ici!

]]>
DEPHY FERMEGCPE - GC - PEInformations nationalesMaraîchage - HorticultureVigne
news-100344Wed, 14 Oct 2020 10:20:00 +0200Biocontrôlehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/biocontrole-1/<![CDATA[

La liste de produits de biocontrôle actuellement en vigueur a été publié le 13 novembre 2020 DGAL/SDQSPV/2020-582 (PDF, 862.04 Ko)

]]>
Biocontrôle
news-100345Thu, 01 Oct 2020 11:42:00 +0200Peps, une plateforme numérique pour et par les Agriculteurshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/peps-une-plateforme-numerique-pour-et-par-les-agriculteurs/<![CDATA[

 

La start-up d’état Peps a développé et mis à la disposition des agriculteurs, une plateforme numérique gratuite de partage et d’échanges entre pairs. Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan Ecophyto II+, et a pour but d’accompagner la transition agroécologique des exploitations. L’outil offre la possibilité de consulter des témoignages d’agriculteurs, partager des retours d’expérience et échanger entre agriculteurs  autours des pratiques agroécologiques innovantes ayant fait leurs preuves chez certains, et permettant de réduire l’usage des produits phytosanitaires. Ainsi, les agriculteurs d’un même territoire, souhaitant faire évoluer leurs pratiques, peuvent échanger entre eux via une messagerie sécurisée et s’entraider dans la  réflexion et la construction de leurs systèmes de production. Les utilisateurs de la plateforme peuvent également, se rapprocher de l’équipe Peps, pour être mieux informés ou aiguillés vers des agriculteurs ou des collectifs Ecophyto travaillant sur les thématiques qui les intéressent.

En savoir plus!

]]>
Informations nationalesPartage d’expériences
news-100349Tue, 29 Sep 2020 16:18:00 +0200Le village des groupes s’est invité au Tech&Biohttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-village-des-groupes-sest-invite-au-techbio/<![CDATA[

Accueilli lors du salon Tech & Bio 2020 en Haute-Saône, le village des groupes nous a permis de venir à la rencontre de 16 collectifs d’agriculteurs, engagés en agroécologie, et du réseau de la Surveillance Biologique du Territoire de Bourgogne-Franche-Comté. Ce fut une belle occasion d’en apprendre plus sur ces groupes d’agriculteurs, DEPHY, GIEE, 30 000 mais aussi du réseau SBT et d’échanger sur leurs thématiques de travail, leur façon de fonctionner en collectif et des avantages qu’ils en ressortent.

Merci à tous d’avoir répondu présent!

]]>
Informations régionalesPartage d’expériences
news-100353Tue, 15 Sep 2020 11:57:00 +0200Journées Patrimoine Solhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/journees-patrimoine-sol/<![CDATA[

Rendez-vous samedi 26 septembre 2020 avec le groupe 30 000 T-Sols sur la ferme de jean-François FERAND, à Lavoncourt (70)!

]]>
30 000Agenda - Événement techniquePartage d’expériences
news-100355Wed, 29 Jul 2020 14:34:00 +0200Appel à projets national Écophyto 2020-2021https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projets-national-ecophyto-2020-2021/L’appel à projets national sur le plan Ecophyto II + pour les années 2020 – 2021 est lancé par l'OFB en lien avec les ministères pilotes du plan Ecophyto. <![CDATA[

L’appel à projets nationalsur le plan Ecophyto II + pour les années 2020 – 2021 a été lancé par l’OFB en mois de juillet 2020 en lien avec les ministères pilotes du plan Ecophyto. Il comprend plusieurs volets. Le premier volet est doté d’une enveloppe globale estimative de 2,5 M€ qui pourra être abondée en fonction de la qualité des projets et après validation des instances de l’OFB.

Les modalités de ce premier volet de l’AAP sont visibles sur les sites internet de l’OFB et des ministères chargés de l’agriculture et de l’environnement. Il vise à financer des projets permettant la mise en œuvre des actions suivantes du plan Ecophyto.

Axe 1 – Agir aujourd’hui et faire évoluer les pratiques

Action 1.3 – Inciter les exploitants agricoles à adopter des pratiques concourant à la diminution de l’utilisation de produits phytopharmaceutiques – «Promouvoir et développer le biocontrôle et les préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP) »

Axe 3 – Évaluer et maîtriser les risques et les impacts

Action 11 – Renforcer la surveillance de la contamination des denrées végétales, de l’eau, des sols et de l’air, et évaluer les expositions potentielles des citoyens

Action 13 – Mieux connaître les expositions et réduire les risques pour les utilisateurs professionnels de produits phytopharmaceutiques

Axe 4 – Accélérer la transition vers l’absence de recours aux produits phytosanitaires dans les jardins, espaces végétalisés et infrastructures (JEVI)

Action 17 – Accompagner les évolutions prévues par la loi « Labbé » Action 18 – Engager les acteurs des JEVI dans la réduction de l’usage des produits phytopharmaceutiques et la diffusion des solutions alternatives (communication, plates-formes Internet…)

Axe 5 – Politiques publiques, territoires et filières

Action 27 – Construire avec les outre-mer une agro-écologie axée sur la réduction de l’utilisation, des risques et des impacts des produits phytopharmaceutiques

Attention

Les lettres d’intentions ont été déposées avant le 11 octobre 2020. Pour celles sectionnées, le dépôt des projets complets devra se faire au plus tard le 11 janvier 2021.

 

L’AAP et les orientations des projets susceptibles d’être soutenus (Annexe 1) sont disponibles sur le lien suivant : cliquez ici

 

]]>
Agenda - Appel à projetsInformations régionales
news-100356Fri, 24 Jul 2020 09:34:00 +0200Biocontrôlehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/biocontrole-2/<![CDATA[

Une nouvelle liste des produits de biocontrôle est parue au Bulletin officiel du 23 juillet 2020, dans la note de service DGAL/SDQSPV/2020-465 du 17 juillet 2020.

]]>
BiocontrôleInformations nationalesRéglementation
news-100357Mon, 20 Jul 2020 16:11:00 +0200Village des groupeshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/village-des-groupes/<![CDATA[

Espace de rencontre et d’échanges avec des groupes d’agriculteurs de Bourgogne Franche-Comté.

Venez profiter d’une déambulation guidée au sein d’un Démonstrateur Smart’Agri de près de 120 m² à la rencontre des collectifs d’agriculteurs de Bourgogne Franche-Comté. Chaque visite vous permettra d’en apprendre plus sur les collectifs d’agriculteurs de BFC (GIEE, groupes DEPHY et 30 000) et d’échanger avec les groupes présents sur leurs thématiques de travail, leur façon de fonctionner en collectif et les avantages qu’ils en ressortent.

5 collectifs seront présents par demi-journée  (programme complet à venir et affiché à l’entrée du Démonstrateur)

Horaires : mercredi 9h45-12h30 et 14h-17h30, avec départ toutes les 20 minutes (pas d’inscription au préalable, venir directement à l’entrée du village des groupes)

]]>
30 000Agenda - Événement techniqueDEPHY FERMEGIEEInformations régionalesPartage d’expériences
news-100359Thu, 16 Jul 2020 09:03:00 +0200Traiter mieux, traiter moins!https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/traiter-mieux-traiter-moins/<![CDATA[

Toutes les infos ici!

]]>
Agenda - Événement techniqueEnseignement FormationInformations régionalesPartage d’expériencesRéglementation
news-100361Mon, 06 Jul 2020 10:19:00 +0200[DEPHY VITICULTURE] Synthèse des bilans de campagne 2019https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/dephy-viticulture-synthese-des-bilans-de-campagne-2019/<![CDATA[

La synthèse des bilans de campagne 2019 du réseau DEPHY FERME Viticulture est disponible ici!

Elle porte sur l’analyse de 424 systèmes de culture : 308 en viticulture conventionnelle, 116 en viticulture biologique.

Vous trouverez dans ce document :

  • une analyse de la pression parasitaire, les IFT moyens et les résultats obtenus à l’échelle nationale et par bassins viticoles
  • un point sur la viticulture biologique
  • un focus sur les usages des herbicides

Document réalisé par la CAN DEPHY, 2020

]]>
Informations nationalesInformations régionalesPartage d’expériencesVigne
news-100365Fri, 26 Jun 2020 11:51:00 +0200Des vignerons s’activent pour trouver des solutions à leurs idées innovantes!https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-vignerons-sactivent-pour-trouver-des-solutions-a-leurs-idees-innovantes/<![CDATA[

Construction d’un rolofaca et d’un épandeur

Les viticulteurs du groupe DEPHY du Jura se sont organisés afin de construire des outils adaptés à leurs pratiques culturales innovantes.

Jetez un œil sur le dynamisme du groupe, le travail effectué et le résultat final!

 

https://www.youtube.com/watch?v=UOPc3ttByHI

]]>
DEPHY FERMEInformations régionalesPartage d’expériencesVigne
news-100369Thu, 25 Jun 2020 22:56:00 +0200Techniques économes et alternatives en viticulturehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/techniques-economes-et-alternatives-en-viticulture/Ecophyto BFC en lien avec le SRFD BFC mène un projet de valorisation des travaux, menés au sein des établissement agricoles en Bourgogne-Franche-Comté, visant à réduire et améliorer l’usage des produits phytos.<![CDATA[

 

La première partie du projet est le fruit d’un partenariat avec l’exploitation du lycée viticole de Mâcon-Davayé, engagée en agriculture biologique en 2009 et impliquée dans le groupe Dephy ferme de Saône-et-Loire. L’exploitation du lycée, sous la responsabilité de son directeur Sylvain PATURAUX, et en lien avec l’ingénieur réseau du groupe Dephy, travaille depuis une dizaine d’années sur des techniques alternatives et économes en produits chimiques de synthèse.

Différentes thématiques sont travaillées au sein de l’exploitation, notamment, la gestion des ravageurs et des adventices, mais aussi les stratégies de réduction des doses de cuivre utilisées pour  la  prévention des maladies cryptogamiques.

 

]]>
DEPHY FERMEEnseignement FormationPartage d’expériencesVigne
news-100371Mon, 15 Jun 2020 16:37:00 +0200Le système alimentaire, un levier pour protéger la ressource en eau?https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-systeme-alimentaire-un-levier-pour-proteger-la-ressource-en-eau/<![CDATA[

Le réseau CapTer organise une journée pour comprendre les rouages d’un système alimentaire, depuis la production jusqu’à la consommation, et trouver des pistes pour intégrer les aires d’alimentation de captages d’eau potable aux démarches territoriales

Rendez-vous vendredi 2 octobre 2020 à la DREAL, 21 bd Voltaire à Dijon

Cette invitation s’adresse à tous les animateurs captages, de contrats de milieux, de SAGE, aux conseillers agricoles ainsi qu’aux chargées de mission eau/captages de tous horizons.

Pour la bonne organisation de cette journée, merci de bien vouloir vous inscrire nominativement, au lien suivant :https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeHKuj8NSzBpZa6ijZ97W7pxL5G54l93eWdWvfLT8aU0O10rQ/viewform

]]>
Agenda - Appel à projetsInformations régionalesPartage d’expériences
news-100373Tue, 19 May 2020 19:11:00 +0200Campagne de prévention EPI (Équipement de protection individuelle)https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/campagne-de-prevention-epi-equipement-de-protection-individuelle/<![CDATA[

La campagne de prévention EPI a été lancée le mardi 25/02/2020, en marge du Salon International de l’Agriculture (SIA).

Épisode 02 : Les EPI, des gestes pro

Episode 03 : Do you speak EPI ?

]]>
Enseignement FormationInformations nationalesSanté & Sécurité
news-100374Thu, 14 May 2020 10:54:00 +0200Lancement d’un dispositif national pour renforcer la protection des riverainshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-dun-dispositif-national-pour-renforcer-la-protection-des-riverains/<![CDATA[

Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a annoncé l’ouverture d’un dispositif national pour renforcer la protection des riverains et accompagner les agriculteurs dans la mise en place de zones de non traitement (ZNT).

Dotée d’un budget de 30 millions d’euros, cette aide devrait permettre d’accompagner les agriculteurs qui investissent dans des matériels performants, permettant de limiter les distances de traitement et de mettre en place des itinéraires techniques plus économes en produits phytosanitaires.

Géré par FranceAgriMer, le dispositif sera ouvert à partir de mi-juin et jusqu’au 31 décembre 2020.

Retrouvez toutes les informations sur le site du Ministère de l’agriculture

]]>
Informations nationalesSanté & Sécurité
news-100460Mon, 06 Apr 2020 08:59:00 +0200Annuaire des collectifs de Bourgogne-Franche-Comté- Edition 2020https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/annuaire-des-collectifs-de-bourgogne-franche-comte-edition-2020-1/<![CDATA[

Retrouvez dans la nouvelle édition de l’annuaire toutes les informations et contacts des collectifs d’agriculteurs engagés dans la transition agroécologique : DEPHY, 30 000 et GIEE

Par ce document, nous souhaitons faire connaître ces groupes
et valoriser le travail réalisé par des agriculteurs volontaires et motivés en
matière de triple performance.

Edition 2020 de l’annuaire des collectifs d’agriculteurs de BFC

 

 

]]>
30 000DEPHY FERMEGIEEInformations régionales
news-100461Thu, 19 Mar 2020 08:56:00 +0100Retours sur les journées techniques DRAAF INRAEhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/retours-sur-les-journees-techniques-draaf-inrae/<![CDATA[

« Systèmes agricoles de grandes cultures et transition agroécologique à bas niveau de produits phytos, notamment d’herbicides : résultats de projets de recherche, témoignages et échanges »

Dans le cadre de la déclinaison régionale du plan Ecophyto II+, la DRAAF et l’INRAE ont co-organisé deux journées le 29 janvier et le 4 février.

Retours sur ces deux journées

]]>
Agenda - Événement techniqueInformations régionalesPartage d’expériencesRecherche - Expérimentation
news-100462Thu, 05 Mar 2020 12:06:00 +0100Campagne de prévention EPI (équipement de protection individuelle)https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/campagne-de-prevention-epi-equipement-de-protection-individuelle-1/<![CDATA[

La campagne de prévention EPI a été lancée le mardi 25/02/2020, en marge du Salon International de l’Agriculture. Un Teaser est dédié à cette campagne, où vous pourrez déjà visualiser l’Épisode 01.

Les prochains épisodes vont arriver le 06/03/2020 et le 03/04/2020.

]]>
Santé & Sécurité
news-100463Tue, 25 Feb 2020 17:18:00 +0100Lancement du nouvel appel à projets pour les demandes de reconnaissance et de financement des collectifs d’agriculteurs engagés dans l’agroécologiehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-du-nouvel-appel-a-projets-pour-les-demandes-de-reconnaissance-et-de-financement-des-collec/<![CDATA[

Ce présent appel à projets concerne les groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) et les groupes Ecophyto 30 000.

Si vous êtes intéressés par la création d’un collectif GIEE ou 30 000, rejoignez-nous aux réunions d’informations organisées :

  • le 23 mars après-midi à Foucherans (39 100)
  • le 24 mars matin à Bretenière (21 110)

ATTENTION : Votre candidature doit être transmise en un exemplaire informatique (au format pdf) à la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté au plus tard le 25 mai 2020.

Retrouvez toutes les informations ici!

]]>
30 000Agenda - Appel à projetsGIEEInformations régionalesPartage d’expériences
news-100465Tue, 14 Jan 2020 15:07:00 +0100Le Gouvernement renforce les mesures de protection des riverainshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-gouvernement-renforce-les-mesures-de-protection-des-riverains/<![CDATA[

Suite à la consultation publique lancée à l’automne dernier, le Gouvernement a lancé le nouveau dispositif mis en œuvre à partir du 1er janvier 2020.

l’objectif est de renforcer la protection des riverains lors de l’utilisation des produits phytosanitaires.

Retrouvez le communiqué de presse cosigné des Ministères de la Transition écologique et solidaire, des Solidarités et de la Santé, de l’Agriculture et de l’Alimentation

Toutes les informations et les textes relatifs au dispositif sont disponibles sur le site de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté

]]>
Informations nationalesInformations régionalesRéglementation
news-100467Thu, 19 Dec 2019 11:34:00 +0100Guide des financements mobilisables pour les agriculteurs s’engageant dans l’agro-écologiehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/guide-des-financements-mobilisables-pour-les-agriculteurs-sengageant-dans-lagro-ecologie/<![CDATA[

Les services de l’Etat mettent à disposition un guide des aides mobilisables en Bourgogne-Franche-Comté pour vous accompagner dans vos changements de pratiques.

Ce guide, à destination des agriculteurs et de leur structure d’accompagnement, répertorie les principales aides mobilisables pour vous accompagnez dans la réduction de l’utilisation des phytos :

  • les aides directes aux évolutions de pratiques,
  • les aides à l’animation, à l’appui technique et à la diffusion des résultats et expériences,
  • les aides à l’investissement.

Guides des aides en BFC

]]>
Informations nationalesInformations régionales
news-100468Fri, 13 Dec 2019 11:41:00 +0100Rencontres Alternatives Phytoshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/rencontres-alternatives-phytos-3/<![CDATA[

Engagé depuis longtemps dans la réduction des phytos ou simplement curieux de voir ce que font les autres ?

Les journées Rencontres Alternatives Phytos sont faites pour vous !

​Témoignages, démonstrations, méthodes alternatives, les agriculteurs des réseaux DEPHY, 30 000 et les responsables de sites expérimentaux DEPHY vous invitent à échanger sur les systèmes de cultures économes en produits phytosanitaires qu’ils ont testés.

​Plus de 150 journées d’échanges sont prévues à travers la France.

Retrouvez toutes les infos ICI!

>> Et en Bourgogne-Franche-Comté, rendez-vous cet été !

]]>
30 000Agenda - Événement techniqueDEPHY FERMEGCPE - GC - PEGIEEInformations nationalesInformations régionalesMaraîchage - HorticulturePartage d’expériences
news-100470Tue, 26 Nov 2019 11:53:00 +0100DEPHY EXPEhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/dephy-expe/<![CDATA[

Le dispositif EXPE encourage les expérimentations de pratiques et systèmes de cultures économes en pesticides, en stations expérimentales ou sites ateliers.

Pour atteindre les objectifs chiffrés du plan Ecophyto II+, des changements des systèmes de production doivent intervenir. Le volet expérimentation du plan vise à valider à une échelle transposable ces changements, en appréhendant et en explicitant l’ensemble des contraintes et critères qui fondent les décisions des agriculteurs.

Les projets sélectionnés et financés dans le cadre du Plan Ecophyto sont des projets ambitieux de site ou de réseau de sites qui, tout à la fois:

  • testent des systèmes de culture pluriannuels avec des pratiques et combinaisons innovantes et performantes de maîtrise des bio-agresseurs avec peu ou sans pesticides ;
  • répondent aux questions des agriculteurs engagés dans des dynamiques vertueuses.

Toutes les filières de production végétale sont représentées.

Une fiche synthétique est à disposition pour chacun des projets. Vous y trouverez :

  • les caractéristiques générales du projet : enjeux, objectifs, résumé,
  • les systèmes expérimentés, les leviers mobilisés et objectifs de réduction d’IFT,
  • les interactions avec d’autres projets,
  • un témoignage du chef de projet.

 

Retrouvez ici les 82 fiches projet DEPHY EXPE!

 

Pour ce qui est des sites expérimentaux DEPHY EXPE situés dans la région, c’est ici!

]]>
DEPHY EXPEInformations nationalesInformations régionalesPartage d’expériences
news-100471Fri, 11 Oct 2019 15:50:00 +0200ECOPHYTOPIChttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/ecophytopic/ECOPHYTOPIC, le portail de la protection intégrée<![CDATA[

EcophytoPIC est le portail internet de référence de la protection intégrée des cultures (PIC) depuis 2012. Il rassemble l’ensemble des informations pratiques pour mettre en œuvre les leviers alternatifs, les combiner et ainsi réduire l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Il s’adresse aux agriculteurs, mais aussi aux conseillers, aux formateurs, aux étudiants et à toutes les personnes qui s’intéressent à la protection intégrée des cultures. Pour en savoir plus rendez vous sur la Page dédiée ECPHYTOPIC.

Pour tout contact :
 ecophytopic@remove-this.acta.asso.fr

]]>
Informations nationalesInformations régionales
news-100473Fri, 11 Oct 2019 10:53:00 +0200Des solutions alternatives en horticulture et maraîchagehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-solutions-alternatives-en-horticulture-et-maraichage/<![CDATA[

Rejoignez nous à la journée organisée par les réseaux DEPHY et 30 000 et le lycée de Tournus le 13 novembre prochain, autour des solutions alternatives en horticulture et maraîchage.

Toutes les infos ici!

]]>
30 000Agenda - Événement techniqueDEPHY FERMEEnseignement FormationInformations régionalesPartage d’expériences
news-100474Tue, 01 Oct 2019 16:18:00 +0200Renouveler son Certiphyto, mode d’emploi!https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/renouveler-son-certiphyto-mode-demploi-1/Près de 10 ans après le démarrage des formations Certiphyto, les premiers certificats vont arriver à échéance en 2020.<![CDATA[

Vous êtes agriculteur ou utilisateur professionnel de produits phytos, à partir de 2020 et selon la date de validité de votre certificat, il vous faudra renouveler votre CERTIPHYTO.

Attention, il faut absolument renouveler son certificat au plus tard 3 mois avant sa date de fin de validité. Pour se faire, 3 moyens sont possibles :

 

Une formation Certiphyto d’une journée à réaliser dans les 3 à 9 mois précédents l’échéance…. Pensez à anticiper votre inscription dans votre centre de formation habilité!

Le passage d’un test dans un organisme habilité.

Une formation labellisée ECOPHYTO par VIVEA de 2 jours sur des thèmes “techniques” pendant les 3 ans qui précèdent l’échéance. Par la suite, un module court sera à suivre à distance pour obtenir le renouvellement de son Certiphyto (attention à respecter les 3 mois de délai).

Retrouvez par ici toutes les réponses aux questions que vous vous posez concernant les formations labellisées ECOPHYTO!

Vous pouvez également consulter :

]]>
Enseignement FormationSanté & Sécurité
news-100488Thu, 12 Sep 2019 15:33:00 +0200La consultation publique est lancée!https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/la-consultation-publique-est-lancee/<![CDATA[

La consultation publique sur le projet de décret et le projet d’arrêté relatifs aux mesures de protection des personnes lors de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques à proximité des habitations est lancée depuis lundi 9 septembre.

Les projets de texte mis en consultation consistent à préciser les règles à respecter pour l’élaboration des chartes départementales ainsi que les distances minimales applicables pour l’épandage des produits phytopharmaceutiques à proximité des habitations et les techniques d’application de ces produits.

L’élaboration de ces projets de texte (un décret et un arrêté) s’est appuyée sur les recommandations d’un rapport inter-inspections (CGEDD, CGAAER, IGAS) de mars 2019 et sur l’avis de l’Anses du 14 juin 2019.

Le dispositif repose sur un double principe :

  • des distances nationales minimales à respecter entre les zones d’épandage et les zones d’habitation. Elles sont fixées de la manière suivante :
    • 10m minimum pour l’épandage des substances les plus dangereuses ;
    • pour les autres produits phytosanitaires, 10m minimum pour les cultures hautes (viticulture, arboriculture notamment) et 5m minimum pour les cultures basses (céréales par exemple).
  • la possibilité d’adapter ces distances minimales dans le cadre de chartes validées au niveau départemental, après concertation avec les acteurs locaux : les distances minimales pourront être ramenées à 3 m pour les cultures basses et la viticulture et à 5m pour les autres cultures, à condition d’avoir recours à des matériels de pulvérisation les plus performants sur le plan environnemental.
  • le projet d’arrêté prévoit que ces distances puissent le cas échéant être adaptées à l’avenir.

Le projet de décret encadre l’élaboration de ces chartes et leur validation par le préfet de département. Ces chartes doivent permettre d’installer un dialogue local entre utilisateurs et riverains.

Après cette phase de consultation, le décret (règles d’élaboration des chartes) et l’arrêté (distances minimales et matériels) définitifs entreront en vigueur le 1er janvier 2020. Il sont également soumis à la consultation de la Commission européenne.

>>>Pour apporter sa contribution, c’est ici!

]]>
Informations nationalesSanté & Sécurité
news-100491Tue, 23 Apr 2019 14:55:00 +0200170 sites expérimentaux, 220 systèmes de culture testéshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/170-sites-experimentaux-220-systemes-de-culture-testes/<![CDATA[

170 sites expérimentaux, 220 systèmes de culture testés dont 60 en agriculture biologique!

Retrouvez la liste des 41 projets DEPHY EXPE retenus dans le cadre des appels à projets 2017 et 2018 sur le site EcophytoPIC!

]]>
DEPHY EXPEInformations nationalesPartage d’expériences
news-100492Mon, 15 Apr 2019 15:28:00 +0200Autoproduction de plants en agriculture biologiquehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/autoproduction-de-plants-en-agriculture-biologique/Retour d’une journée du groupe DEPHY Maraîchage Franche-Comté.<![CDATA[

Dans le cadre du groupe DEPHY Maraîchage Franche-Comté, une après-midi technique a été organisée le 11 avril 2019 chez Julien CORDIER, maraîcher à Fontaine-lès-Clerval (La Ferme sous la Côte).

9 personnes ont participé à ces échanges sur la production de plants en maraîchage biologique. Julien a présenté sa toute nouvelle serre dédiée à la production de plants, à la fois pour son exploitation et pour la vente aux particuliers.

Echanges de techniques de production, partages d’astuces et de conseils étaient les maître-mots de la journée!

Pour exemple, pour surveiller la température dans la serre (élément clé pour la production des plants !), Julien a investi dans 5 thermomètres, disposés à des endroits stratégiques, qui sont reliés à son téléphone : plus besoin de mettre son réveil dans la nuit pour aller vérifier la température !

Tous les aspects de cet atelier ont été abordés, jusqu’à la commercialisation des plants (marchés, vente à la ferme, commande sur site interne.

Vous pouvez retrouver le contenu détaillé de la présentation ici >> le livret Témoignages

 

Vous pouvez retrouver le contenu détaillé de la présentation dans le livret témoignage.

]]>
Agenda - Événement techniqueDEPHY FERMEEnseignement FormationMaraîchage - HorticulturePartage d’expériences
news-100495Mon, 15 Apr 2019 09:25:00 +0200Promotion des collectifs 30 000 et GIEEhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/promotion-des-collectifs-30-000-et-giee/<![CDATA[

Cliquez sur le lien de la vidéo de promotion des collectifs d’agriculteurs 30 000 et GIEE!

==> ICI!

Réalisée dans le cadre de l’AAP 30 000 et GIEE régional, elle a pour but de promouvoir ces dispositifs auprès des acteurs concernés!

]]>
30 000Agenda - Appel à projetsGIEEInformations nationalesPartage d’expériences
news-100497Fri, 29 Mar 2019 08:56:00 +0100Groupes 30 000 et GIEE : un nouvel AAP en Bourgogne-Franche-Comté!https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/groupes-30-000-et-giee-un-nouvel-aap-en-bourgogne-franche-comte/<![CDATA[

Lancement de l’appel à projets pour le financement et la reconnaissance des GIEE et des groupes 30 000.

Ce présent appel à projets concerne les groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) et les groupes Ecophyto 30 000. Votre candidature doit être transmise en un exemplaire informatique (au format pdf) à la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté au plus tard le 30 mai 2019.

Retrouvez l’AAP ici !

]]>
30 000Agenda - Appel à projetsGIEEInformations régionalesPartage d’expériences
news-100498Mon, 25 Feb 2019 10:21:00 +0100Lancement du projet SURVAPI : des rencontres entre apiculteurs et agriculteurs en perspective !https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/lancement-du-projet-survapi-des-rencontres-entre-apiculteurs-et-agriculteurs-en-perspective/<![CDATA[

Mardi 12 février 2019, apiculteurs, agriculteurs et autres acteurs de terrain et du monde agricole des Monts de Gy se sont réunis à Autoreille (70).

Cette rencontre a permis d’échanger sur le projet national SURVAPI : SURVeiller les contaminations du milieu par les produits phytosanitaires via les matrices Apicoles Pour améliorer et reduIre leurs utilisations. Ce projet regroupe des acteurs du développement agricole et apicole ainsi que des partenaires scientifique et technique. Il est décliné dans 6 régions.

Pour la Bourgogne-Franche-Comté il est piloté en partenariat par l’Association pour le Développement de l’Apiculture en Franche-Comté et la chambre d’agriculture de Haute-Saône.

Les objectifs de ce projet sont multiples :

  • Contribuer à la connaissance des niveaux d’exposition des abeilles aux produits phytopharmaceutiques et leurs effets sur la santé des colonies,
  • Déterminer les liens entre les différents agro systèmes étudiés et la nature des résidus observés et faire évoluer les pratiques d’utilisation des produits,
  • Sensibiliser, informer et former les utilisateurs pour une meilleure prise en compte de l’impact des pratiques sur les abeilles,
  • Créer du lien entre les milieux agricoles et apicoles par la mise en œuvre d’une action en partenariat, concertée à l’échelle des territoires.

Les participants ont échangé sur leurs activités respectives et sur leur volonté de travailler main dans la main pour l’intérêt de tous.

Respect, connaissance, confiance, les maîtres-mots de cette journée de dialogue ouvrent la porte à des pratiques mutuellement bénéfiques.

La richesse des échanges motive d’ores et déjà une nouvelle rencontre : rendez-vous au printemps pour observer les cultures et le rucher suivi.

]]>
Informations nationalesInformations régionalesPartage d’expériences
news-100499Thu, 14 Feb 2019 09:41:00 +0100“Semis direct sous couvert” – Suivi de la flore adventice et gestion des couvertshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/semis-direct-sous-couvert-suivi-de-la-flore-adventice-et-gestion-des-couverts/<![CDATA[

Deux journées ont été co-organisées par l’INRA et la DRAAF Bourgogne Franche-Comté sur le thème « Semis direct sous couvert » Suivi de la flore adventice et gestion des couverts . Organisées en deux points du réseau, Auxerre (89) et Dannemarie-sur-Crête (25), ces journées avaient comme objectifs d’une part de présenter des travaux en cours (thèse de Damien DERROUCH) et d’autre part d’informer les agriculteurs intéressés par les pratiques agricoles mobilisées autour du semis direct sous couvert.

Plus de 240 personnes, dont de nombreux agriculteurs et des conseillers agricoles, sont venus assister aux différentes présentations. Étaient aussi présents des étudiants/lycéens.

Les matinées étaient consacrées à la présentation des premiers résultats obtenus dans le cadre de la thèse (novembre 2017 – novembre 2020) de Damien DERROUCH* (UMR Agroécologie INRA Dijon). En effet, ce doctorant est chargé d’étudier la flore adventice présente sur un réseau de 90 parcelles en semis direct sous couvert avec pour objectif de mettre en relation cette flore et les pratiques agricoles. Grâce à l’implication de nombreux partenaires (APAD Centre Est, GIEE Magellan, GIEE du Sol Eau Soleil, Club AgroEcos, CA 21 et CA 51), un large éventail de parcelles appartenant à un réseau de 52 agriculteurs a pu être observé sur la région pour l’année 2018.

Bruno CHAUVEL, expert en malherbologie à l’INRA, a fait un rappel sur l’écologie et la gestion de trois adventices particulièrement problématiques en semis direct : l’ambroisie à feuilles d’armoise, la berce commune et la vulpie à queue-de-rat.

Les après-midis ont été consacrés aux témoignages de différents collectifs et agriculteurs particulièrement impliqués dans le suivi des effets des pratiques liés au semis direct sous couvert et à la gestion des couverts, notamment via le pâturage.

De nombreux échanges avec le public ont animé ces journées !

Pour les supports présentés pendant cette journée :

Cliquez ici

Et pour suivre l’évolution de la flore et de la thèse de Damien DERROUCH, on se retrouvera l’année prochaine !

*Thèse financée par le programme européen H2020 IWM Praise  et le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

]]>
Agenda - Événement techniqueInformations régionalesPartage d’expériences
news-100500Thu, 07 Feb 2019 15:55:00 +0100Séparation du conseil et de la vente – La consultation publique est lancéehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/separation-du-conseil-et-de-la-vente-la-consultation-publique-est-lancee/<![CDATA[

La consultation du public sur le projet d’ordonnance relative à la séparation des activités de vente et de conseil à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et au dispositif de Certificats de Produits Phytopharmaceutiques (CEPP), est lancée.

Vous avez jusqu’au 24 février pour faire votre contribution! N’hésitez pas à proposer des évolutions de textes!

Pour participer, c’est ici!

]]>
news-100501Tue, 15 Jan 2019 15:30:00 +0100Annuaire des collectifs DEPHY & 30 000 de Bourgogne-Franche-Comtéhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/annuaire-des-collectifs-dephy-30-000-de-bourgogne-franche-comte/<![CDATA[

L’équipe Ecophyto de Bourgogne-Franche-Comté vous présente l’annuaire des collectifs DEPHY et 30 000.

A travers cet annuaire, nous souhaitons vous faire connaître ces groupes et valoriser le travail réalisé par des agriculteurs volontaires, motivés et expérimentés en matière de réduction de produits phytopharmaceutiques.

Vous trouverez dans ce document et pour chacun des groupes DEPHY, une carte d’identité, ses objectifs de travail, le contact de l’animateur ainsi qu’une fiche thématique ouvrant sur une problématique travaillée par le groupe.

Pour les groupes 30 000 vous découvrirez leurs projets, axes de travail et le contact de l’animateur.

Cliquez ici

]]>
30 000DEPHY FERMEGIEEInformations régionalesPartage d’expériences
news-100502Tue, 15 Jan 2019 14:47:00 +0100Les coulisses du BSV Viticulture Bourgogne-Franche-Comtéhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-coulisses-du-bsv-viticulture-bourgogne-franche-comte/<![CDATA[

A l’ocasion des 10 ans du  Bulletin de Santé du Végétal, l’ensemble du réseau BSV Viticulture de Bourgogne-Franche-Comté vous invite à découvrir les coulisses du BSV viticulture.

Partenariat, organisation, objectifs: découvrez comment l’équipe viti fournit une information hebdomadaire et de qualité aux viticulteurs bourguignons et jurassiens sur l’état sanitaire de leurs vignes.

]]>
Informations régionalesVigne
news-100503Mon, 26 Nov 2018 14:38:00 +0100Les réseaux DEPHY Viticulture en vidéo !https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-reseaux-dephy-viticulture-en-video/<![CDATA[

A l’occasion du DEPHY Tour Viticulture 2018 des régions Bourgogne Franche-Comté et Grand Est, ingénieurs réseaux et viticulteurs des groupes DEPHY se sont prêtés au jeu du témoignage face caméra !

Une façon de montrer au plus grand nombre leur engagement, leurs avancées et motivations pour une filière viticole plus durable. 

Pourquoi se sont-ils engagés dans DEPHY ? Qu’est ce qu’un ingénieur réseau ? Quel intérêt du travail en collectif ? Que mettent-ils en place pour réduire l’utilisation des produits phytos ? 

Les réponses en images dans ces 4 films tournés dans le Jura, la Bourgogne, l’Alsace et la Champagne, que nous vous invitons à visionner sans plus tarder !

DEPHY Bourgogne : Consommer moins d'intrants, freins et réussites !

Les 4 groupes DEPHY Bourguignons, animés par Biobourgogne et par les chambres d’agriculture de Côte-d’Or, de l’Yonne et de Saône-et-Loire, témoignent des freins et réussites en matière de réduction d’intrants. Ils vous parleront notamment de leurs itinéraires sans produits CMR* et de l’utilisation d’engrais verts. 

*Cancérigène, mutagène, reprotoxique

Consultez l’annuaire des collectifs DEPHY en Viticulture pour en savoir plus sur ces groupes et trouver leurs contacts

DEPHY Jura : Le collectif pour faire émerger de nouvelles idées

Le groupe DEPHY Jura, animé par Interbio, illustre avec succès l’intérêt du travail en collectif pour se lancer dans de nouvelles pratiques économes en produits phytos. Ils nous montrent également le partage et les échanges possibles entre viticulture conventionnelle et biologique !

DEPHY Alsace : Vers une meilleure qualité de l'air et une réduction des doses de cuivre

Les réseaux DEPHY d’Alsace, animés par l’OPABA et la chambre d’agriculture d’Alsace vous expliquent leurs actions pour réduire les doses de cuivre, notamment en viticulture biologique. Soucieux de la proximité avec les riverains ils prennent également des mesures pour améliorer la qualité de l’air.

DEPHY Champagne : Vers le zéro herbicide

Le vignoble Champenois compte aussi ses réseaux DEPHY, animés par le CIVC et les chambres d’agriculture de la Marne et de l’Aube. Ils vous parlent ici de leur défi : le zéro herbicide ! 

]]>
DEPHY FERMEInformations régionalesPartage d’expériences
news-100504Mon, 15 Oct 2018 10:16:00 +0200Leviers territoriaux pour réduire l’utilisation et les risques liés aux produits phytopharmaceutiques : Appel à projetshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/leviers-territoriaux-pour-reduire-lutilisation-et-les-risques-lies-aux-produits-phytopharmaceutique/<![CDATA[

Comment agir à l’échelle paysagère ou territoriale pour favoriser la résilience des agroécosystèmes vis-à-vis des bioagresseurs et limiter les besoins et/ou réduire les impacts sur la santé humaine et l’environnement des produits phytopharmaceutiques ?

Date limite de dépôt des lettres d’intention : 10 décembre 2018 à 12h

Date du séminaire de construction : 29 janvier 2019 à Paris

Date lite de dépôt des dossiers complets : 5 avril 2019 à 12h

Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation, le ministère des solidarités et de la santé, le ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation et le ministère de la transition écologique et solidaire lancent conjointement cet appel à projets de recherche et innovation dans le cadre de l’axe 2 “Améliorer les connaissances et les outils pour demain et encourager la recherche et l’innovation” du plan Ecophyto. 

La dotation financière prévue est de 2 millions d’euros, crédits issus de la redevance pour pollutions diffuses affectés à l’Agence française de la biodiversité.

L’objectif est d’identifier des leviers à l’échelle des territoires pour limiter en amont les besoins de recourir à un usage des produits phytopharmaceutiques et pour réduire en aval les expositions et les impacts non intentionnels.

Concernant les leviers permettant de limiter le recours aux produits phytos, il est notamment attendu des projets sur : 

  • La régulation de la pression des bioagresseurs à l’échelle des paysages
  • Le développement d’outils permettant l’optimisation de l’organisation spatiale des parcelles et de la diversification des cultures
  • L’adaptation aux contextes spécifiques des infrastructures agroécologiques
  • La scénarisation spatiale et pluriannuelle des solutions proposées à l’échelle d’un territoire avec une évaluation économique, sociale et environnementale de leur viabilité.

Concernant les leviers permettant de réduire et éviter le transfert et les effets non intentionnels des produits phytos, sont attendus des projets sur : 

  • La quantification des voies d’exposition à l’échelle du paysage, des populations humaines et des écosystèmes
  • Des outils de modélisation intégrant les transferts et voies d’exposition
  • L’optimisation de la mise en place d’infrastructure agroécologiques permettant l’interception et la dégradation des produits phytos

Concernant les leviers sociaux, économiques et réglementaires, sont attendus des projets sur : 

  • L’identification et l’évulation de leviers individuels et collectifs pour accompagner le changement
  • L’analyse spatio-temporelle coûts/bénéfices des solutions à l’échelle d’un territoire ou bassin de production
  • L’application de démarches participatives
  • L’analyse du réseau d’acteurs et des mécanismes de construction d’un projet intégré au niveau d’un territoire

 

Plus d'infos sur les modalités et critères de sélection ici

Plus d'infos sur les coûts imputables au projet

Téléchargez le modèle de lettre d'intention

]]>
Agenda - Appel à projetsRecherche - Expérimentation
news-100505Wed, 10 Oct 2018 17:05:00 +0200“Pour des cimetières vivants” : l’opération du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comtéhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/pour-des-cimetieres-vivants-loperation-du-conseil-regional-de-bourgogne-franche-comte/<![CDATA[

Depuis l’application de la loi Labbé au 1er janvier 2017, l’utilisation de produits phytopharmaceutiques est interdite dans les espaces publics, sauf dans certains espaces non contraints : à savoir les terrains de sport fermés au public et les cimetières.

Les cimetières, lieux où les attentes esthétiques sont fortes, peuvent être difficiles à entretenir à l’aide de techniques alternatives, de par leur configuration notamment (espaces étroits entre les tombes, etc.). Afin de pouvoir les entretenir sans avoir recours à des produits chimiques, il est souvent nécessaire de repenser leur aménagement.

C’est pourquoi le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutient depuis 2017 les collectivités qui veulent enherber leur(s) cimetière(s), en subventionnant les travaux.

Cimetière de Coulanges-lès-Nevers (58) © Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

Ainsi, depuis 2017, 32 communes ont pu bénéficier d’aides et abandonner totalement les produits phytopharmaceutiques.

Vous aussi, en renonçant à l’utilisation des produits phytos, vous pouvez préserver la ressource en eau, la qualité de l’air, favoriser le développement de la biodiversité, et agir pour votre santé ! Faisons rentrer la nature en ville pour avoir les poumons verts.

Cimetière de Saint-Bris-le-Vineux (89) © Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

Pour plus d’information, veuillez contacter le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, en la personne de Valérie AUGUSTE :

E-mail : Valerie.AUGUSTE@remove-this.bourgognefranchecomte.fr

]]>
JEVIs
news-100506Thu, 27 Sep 2018 11:05:00 +0200Réduction des produits phytopharmaceutiques dans les JEVI : état des lieux régionalhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/reduction-des-produits-phytopharmaceutiques-dans-les-jevi-etat-des-lieux-regional/<![CDATA[

Mise en ligne du rapport de synthèse de l'état des lieux des acteurs, des actions, des outils et des dynamiques en Bourgogne-Franche-Comté

Cet état des lieux régional a été réalisé par Alterre dans l’objectif d’obtenir une vision d’ensemble des acteurs et des dynamiques actuellement à l’œuvre en Bourgogne-Franche-Comté, concernant la réduction et l’arrêt de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques dans les jardins, espaces végétalisés et infrastructures (JEVI).

Il avait également pour but de recenser les besoins et les attentes de ces acteurs en termes d’outils, de moyens et de mise en réseau.

Ce travail a été réalisé entre mai et décembre 2017, à travers des entretiens physiques auprès des principaux acteurs régionaux, ainsi que par une enquête en ligne auprès des animateurs locaux.

Initialement à destination du comité technique du Réseau JEVIs sans phyto, il est aujourd’hui diffusé plus largement.

Les résultats présentés ne sont pas totalement exhaustifs, mais continuent d’être mis à jour régulièrement.

Rapport de synthèse de l'état des lieux régional

]]>
Informations régionalesJEVIs
news-100507Thu, 13 Sep 2018 11:48:00 +0200Réduire et sécuriser l’utilisation des produits phytopharmaceutiques par les collectivités de Bourgognehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/reduire-et-securiser-lutilisation-des-produits-phytopharmaceutiques-par-les-collectivites-de-bourgo/La FREDON Bourgogne organise cette année une demi-journée de démonstrations de matériels alternatifs à l’utilisation de produits phytopharmaceutiques pour l’entretien des espaces publics.<![CDATA[

Réduire l'utilisation des phytos par les collectivités pour protéger la ressource en eau

En zones non agricoles, les mauvaises manipulations lors des traitements, les problèmes de surdosage ainsi que le type de surfaces traitées engendrent un impact important de ces produits sur la qualité de la ressource en eau.
L’expérience acquise par certaines collectivités a permis de constater que les changements de pratique et la réduction de l’utilisation des produits phytos entraînent une amélioration rapide de la qualité de l’eau.
Afin de limiter les risques liés à l’emploi des phytos, une réglementation de plus en plus stricte encadre leur utilisation. Depuis le 1er janvier 2017, la loi Labbé de février 2014 interdit l’utilisation de ce type de produits pour les collectivités et les oriente vers d’autres types de pratiques d’entretien. Or, ces méthodes sont souvent mal connues et soulèvent des interrogations sur leur mise en oeuvre et leur coût d’utilisation.
Il est donc important que les élus et agents techniques des collectivités de Bourgogne soient informés de cette réglementation qui évolue et qui les concernent ainsi que des outils existants pour les aider à changer de pratiques d’entretien.

Une demi-journée de démonstration régionale sur les méthodes alternatives aux traitements chimiques en zone non agricole

La FREDON Bourgogne, avec l’appui de la DRAAF Bourgogne-Franche-Comté et de l’Agence Française pour la Biodiversité, ainsi que la ville de Sevrey et des représentants en matériels alternatifs, organise cette demi-journée de sensibilisation et de démonstration de techniques alternatives à destination des collectivités de la région.
Cette demi-journée se tiendra : Le mercredi 09 octobre 2018 à Sevrey, de 14h à 17h – Rue des Archers à Sevrey (71).
Cette manifestation réunira professionnels et responsables des collectivités locales et territoriales autour de démonstrations de matériels et de méthodes variés en extérieur. Le désherbage thermique, le désherbage mécanique, la lutte biologique ou encore la mise en place d’enherbement sont autant de solutions sur lesquelles les visiteurs pourront venir s’informer durant ces deux journées.

Modalités d’inscription
L’accès, réservé aux élus et techniciens des collectivités de la région, est gratuit sous réserve d’inscription.
Pour plus de détails sur les conditions d’inscription et l’organisation pratique de cette journée (programme, liste des exposants, possibilité de repas…), se référer au site de la FREDON Bourgogne.

 

Auteur : FREDON Bourgogne

Crédits Photos : FREDON Bourgogne

Contact : FREDON Bourgogne, 21 Rue Jean Baptiste Gambut, 21 200 BEAUNE contact@fredon-bourgogne.com – 03.80.25.95.45

]]>
Agenda - Événement techniqueInformations régionalesJEVIs
news-100508Tue, 07 Aug 2018 14:30:00 +0200Appel à projets “Modernisation – PCAE 2018” du PDR Franche-Comtéhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/appel-a-projets-modernisation-pcae-2018-du-pdr-franche-comte/<![CDATA[

La modernisation et l’adaptation des bâtiments et équipements existants, la maîtrise des pollutions induites par l’activité d’élevage et la transition énergétique constituent plus que jamais les facteurs clés de la compétitivité des exploitations agricoles.
L’objectif de l’opération est d’accompagner la modernisation et l’adaptation des bâtiments d’élevage, en lien avec leur compétitivité économique, l’amélioration des conditions de travail, la préservation de l’environnement (qualité de l’air, de l’eau, …) et l’économie dans l’utilisation des ressources.

Le présent appel à projet est ouvert du 6 août au 14 septembre, sur les dispositifs suivants :

  • Mesure 41A : Aides à la construction, la rénovation et l’aménagement des bâtiments d’élevage. Objectif : soutenir les projets d’amélioration de la gestion des systèmes d’élevage des exploitations agricoles. Elle comprend un volet “bâtiments” et un volet “effluents”.
  • Mesure 41B : Aides aux investissements en faveur de la performance énergétique des exploitations agricoles. L’objectif, réduire l’impact environnemental des exploitations agricoles.
  • Mesure 41C : Aides aux investissements en faveur d’alternatives pour la réduction des intrants, avec pour vocation de limiter l’utilisation d’intrants (notamment les produits phytosanitaires).
  • Mesure 41E (porteurs agricoles) et 43A (porteurs non-agricoles) : Aides à la réalisation d’aires de remplissage et de lavage des pulvérisateurs et de plateformes de réalisation des bouillies (usage agricole – porteurs agricoles ou non agricoles). Cette mesure vise à renforcer la contribution des exploitations agricoles à l’atteinte des objectifs de préservation de la ressource en eau.

Les dossiers sont à déposer auprès de la DDT de votre département.
Tout commencement de travaux avant la date d’accusé de réception de dossier complet remis par la DDT rendra le dossier inéligible.

 

]]>
Agenda - Appel à projets
news-100509Fri, 03 Aug 2018 15:31:00 +0200Les groupes innovent en bio – Appel à communicationhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/les-groupes-innovent-en-bio-appel-a-communication/<![CDATA[

Groupes DEPHY ou « 30 000 », GIEE, CUMA ou autres groupes formels ou informels : les collectifs sont des lieux propices à l’innovation et aux transferts de pratiques entre agriculteurs conventionnels et bio.

La FNAB est pilote depuis 2017 d’un programme national d’action dans le cadre d’Ecophyto : TRANSFERABIO. Ce dispositif vise à faciliter le transfert de savoir-faire des producteurs bio vers les autres agriculteurs. C’est dans ce cadre que la FNAB, souhaite valoriser les innovations portées par ces groupes sur :

  • des thématiques liées à la réduction d’usage des produits phytosanitaires et du désherbage chimique,
  • en vue d’innover sur des techniques compatibles avec la réglementation de l’agriculture biologique.

L’objectif : permettre aux groupes d’accéder à une communication large des innovations sur lesquelles ils travaillent par la publication d’un recueil « Les Groupes Innovent en Bio » en mars 2019.

Intéressé(e) ?

Cet appel à communication est ouvert à l’ensemble des collectifs et réseaux de développement agricole ! 

Vous avez jusqu’au 30 septembre 2018 pour envoyer votre proposition de participation en présentant l’innovation portée par votre collectif. Pour plus d’informations cliquez ici, vous y trouverez aussi le formulaire de participation à compléter !

 

]]>
Agenda - Appel à projets
news-100510Wed, 18 Jul 2018 10:15:00 +0200Le nouveau numéro de Repères, périodique d’Alterre, consacré au zéro phyto dans les JEVIhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/le-nouveau-numero-de-reperes-periodique-dalterre-consacre-au-zero-phyto-dans-les-jevi/<![CDATA[

Ce numéro fait le point sur les champs d’application de la réglementation en matière de produits phytopharmaceutiques, à savoir les produits interdits et ceux encore autorisés, ainsi que les espaces concernés.

Il met en lumière l’état plus ou moins avancé des territoires dans la mise en place des solutions alternatives, rappelle qu’il n’existe pas de solutions miracles et que la façon de gérer les espaces verts publics est à repenser profondément.

Enfin, ce numéro de Repères insiste sur le fait que nous sommes tous concernés par la réduction des produits phytopharmaceutiques : élus, agents, habitants, professionnels du paysage et des espaces verts, gestionnaires d’infrastructures linéaires de transports… et agriculteurs !

Le numéro "Espaces verts : tous en route vers le zéro phyto !"

Le contexte de publication

 

La loi Labbé interdit depuis le 1er janvier 2017 à l’État, aux collectivités et aux établissements d’utiliser ou de faire utiliser des produits phytopharmaceutiques dans les jardins, espaces végétalisés et infrastructures (JEVI).L’interdiction s’appliquera aux particuliers dès le 1er janvier 2019.

Ce changement s’accompagne nécessairement d’une période de transition faite d’expérimentations et de tâtonnements, qui sont sources de succès ou d’échecs. Un effort de formation et de sensibilisation doit permettre de peu à peu habituer le regard à une nature plus présente et plus spontanée.

Repères, qu'est-ce que c'est ?

Repères est le périodique d’Alterre Bourgogne-Franche-Comté, le support de diffusion des résultats des travaux de l’agence. Chaque numéro est dédié à un sujet présenté à travers un état des lieux, un croisement d’enjeux et de regards, et des retours d’expérience.

Repères a pour objectif de sensibiliser, d’améliorer la connaissance et de donner envie d’agir. Publié à raison de trois numéros par an (de 12 à 20 pages), il est imprimé à 8000 exemplaires dont 6500 sont envoyés gratuitement, essentiellement en Bourgogne-Franche-Comté, aux collectivités territoriales, associations de protection de l’environnement et de défense des consommateurs, organisations socioprofessionnelles, administrations, entreprises, professionnels de la formation, etc.

Tous les numéros sont accessibles en ligne :

Tous les numéros de Repères

 

Pour le recevoir en version papier ou numérique, écrire à contact@remove-this.alterrebfc.org

]]>
Informations régionalesJEVIsPartage d’expériencesRéglementation
news-100511Tue, 10 Jul 2018 12:00:00 +0200DEPHY Tour Viti : Les viticulteurs de BFC vous donnent rendez-vous le 19 et le 26 juillet !https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/dephy-tour-viti-les-viticulteurs-de-bfc-vous-donnent-rendez-vous-le-19-et-le-26-juillet/<![CDATA[

A l’occasion du DEPHY Tour Viticulture 2018 les viticulteurs des groupes DEPHY de Bourgogne Franche-Comté vous accueilleront sur leurs exploitations le 19 et le 26 juillet.

Leur objectif ? Vous faire partager leurs expériences de techniques et systèmes économes en produits phytopharmaceutiques qu’ils testent et développent depuis 2010 et échanger sur ce que vous faîtes sur vos propres exploitations !

Pas encore entendu parler du DEPHY Tour Viti ?Retrouvez notre premier article sur le sujet.

5 groupes DEPHY pour 5 portes-ouvertes !

Le 19 juillet, c’est dans le Jura que ça se passera !

Au domaine des Ronces à Orbagna, le groupe accompagné par INTERBIO vous proposera des ateliers sur le désherbage sans chimie avec démonstration de matériel. Vous pourrez aussi échanger sur les engrais verts et découvrir les semoirs auto-construits par les viticulteurs du groupe.

Le 26 juillet, rendez-vous en Saône-et-Loire ! 

Le groupe de la CA71 vous accueillera au Domaine Stéphane Bridet à Rully pour une matinée consacrée à la fertilité des sols. Après un buffet offert, la journée se poursuivra au Domaine de la Monette à Mercurey. Le groupe de BIOBOURGOGNE prendra alors le relais avec un atelier sur la réduction des doses de cuivre et des démonstrations de semoir à engrais verts.

DEPHY Biobourgogne © Maxime Haran

Vous êtes en Côte d’Or ? Rendez-vous le 26 à Marsannay !

Vous souhaitez savoir comment valoriser la réduction d’intrants ? Le groupe de la CA21 vous propose un témoignage sur la certification HVE au Domaine Martin BART. Stratégies sans CMR, pulvérisation de précision et engrais verts seront également au programme !

DEPHY CA89 © Lise Marie Lales

Les viticulteurs icaunais seront eux aussi mobilisés le 26 juillet !

Envie d’en savoir plus sur les indicateurs de diagnostic des sols : sachets de thé et Levabags ? Rendez-vous au Domaine PL&JF Bersan à Saint-Bris le Vineux ! La journée se prolongera sur une démonstration de semoirs à engrais verts, puis sur le thème des stratégies sans CMR et alternatives au désherbage chimique, avec visites d’essais.

 

Le DEPHY Tour Viticulture est aussi dans la région Grand Est, retrouvez toutes les infos et le programme complet ici.

]]>
Agenda - Événement techniquePartage d’expériencesVigne
news-100514Mon, 09 Jul 2018 10:26:00 +0200Projet ZERRAC : Lutter contre le campagnol des champs en agriculture de conservationhttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/projet-zerrac-lutter-contre-le-campagnol-des-champs-en-agriculture-de-conservation/<![CDATA[

Le campagnol des champs, Microtus arvalis, est un mammifère rongeur de la famille des Cricétidés.

Ce petit rongeur qui ne pèse pas plus de 50 grammes creuse des galeries très ramifiées et peut occasionner des dégâts importants sur prairies, jeunes colza et jeunes céréales. Le seuil de nuisibilité est atteint autour de 200 individus par hectare selon les cultures et les stades.

Il est présent sur la majorité du territoire français et des pullulations ont été observées dans des zones d’élevage dominées par les prairies permanentes mais aussi dans des zones de grandes cultures où les impacts sont sévères. 

L'agriculture de conservation particulièrement exposée

Les systèmes sans labour, utilisant des techniques comme le semis direct sont tout particulièrement exposés aux pullulations de campagnols. En effet ces systèmes, visant à réduire au maximum les perturbations du sol pour favoriser l’activité biologique, ne permettent pas la destruction des galeries et sont donc favorables au développement des campagnols. Dans ces cas les densités de ces rongeurs peuvent atteindre plusieurs centaines à l’hectare, avec des pertes pouvant aller jusqu’à 80% de la production.

Indices de la présence de campagnols des champs sur une parcelle de soja en semis direct. © Geoffroy COUVAL

Des incides pour les repérer

Indices de la présence de campagnols des champs. © Geoffroy COUVAL

Ce petit rongeur s’installe à 50cm sous terre dans un nid d’herbes sèches, en forme de boule. Il creuse des galeries très ramifiées, pourvues de nombreuses issues.

Ces trous d’entrées sont bien visibles, comme sur la photo ci-contre.  Pour savoir si le foyer est actif, il faut repérer les petites crottes cylindriques de couleur noire à verdâtre. 

ZERRAC : Zone Expérimentale de Régulation des Rongeurs en Agriculture de Conservation

Dans le cadre du plan Ecophyto 2, la FREDON Franche-Comté avec la DRAAF Bourgogne Franche-Comté, la Chambre d’Agriculture du Jura, la Chambre d’Agriculture de Bourgogne Franche-Comté et le Laboratoire Chrono-Environnement de l’Université Bourgogne Franche-Comté ont créé en 2016 la Zone Expérimentale de Régulation des Rongeurs en Agriculture de Conservation (ZERRAC) à Saint Aubin dans le département du Jura avec 8 exploitations agricoles engagées en agriculture de conservation.

3 objectifs majeurs pour cette zone d’expérimentation :

  • Mettre en placeun suivi des populations de campagnol des champs sur le long terme pour mieux comprendre leurs dynamiques spatiales et temporelles dans un paysage de grandes cultures privilégiant les semis directs sous couvert végétal
  • Concevoir et expérimenter des méthodes de lutte alternatives et/ou complémentaires à l’utilisation de la bromadiolone, tout en diminuant l’usage des produits phytosanitaires. Dans un premier temps, on testera l’utilisation d’une herse. Il s’agira alors d’évaluer l’efficacité de ces méthodes, leurs impacts sur les rendements en termes de qualité et quantité, ainsi que leurs effets sur l’activité biologique du sol.
  • Procéder, si possible, au suivi des prédateurs de campagnols : réponse numérique, réponse fonctionnelle (variations du régime alimentaire) et écotoxicologie.

Passage de herse dans un couvert végétal © Geoffroy COUVAL

Les expérimentations vont se poursuivre sur plus d’une dizaine d’années afin d’observer plusieurs cycles de pullulations. Même si des résultats intermédiaires pourront être produits, il faudra être patient pour connaître les conclusions de ce projet !

En attendant vous pouvez consulter le site www.campagnol.fr pour connaître les autres expérimentations en cours et pour plus d’informations sur les campagnols des champs mais aussi sur les campagnols terrestres.

Pour suivre l’évolution des populations de campagnols et le risque associé près de chez vous, consultez les BSV Prairies de Bourgogne Franche-Comté.

]]>
Recherche - Expérimentation
news-100515Thu, 28 Jun 2018 17:08:00 +0200Des Chauves-Souris pour lutter contre les insectes ravageurs de la vignehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/des-chauves-souris-pour-lutter-contre-les-insectes-ravageurs-de-la-vigne/<![CDATA[

Depuis quelques années, la piste de la chauve-souris pour lutter contre les ravageurs de la vigne progresse. La piste est prometteuse quand on sait qu’une chauve-souris peut ingurgiter jusqu’à la moitié de son poids en insectes variés en une seule nuit…

Une espèce encore fragile

Les chauves-souris sont des mammifères nocturnes et insectivores. Ce sont d’excellents auxiliaires de culture, prenant le relais des oiseaux à la tombée de la nuit dans la régulation des populations d’insectes.

Sur les 34 espèces présentes en France, 24 ont été observées en Bourgogne. Malheureusement, leur situation est fragile. On estime que les populations actuelles représentent 25% des populations des années 1950 au niveau national, s’expliquant principalement par les changements importants dans le paysage français et aux pratiques agricoles intensives (insecticides, suppression des haies…). D’autres facteurs, comme la pollution lumineuse, les axes de transport ou encore la diminution du nombre de gites (fermeture des bâtiments, aménagement de combles) ont accentué cette disparition progressive (1).

Des solutions existent pourtant pour limiter leur disparition et contribuer à la remontée des effectifs de chauves-souris. L’une d’entre elles consiste à améliorer l’accueil de ces mammifères dans des endroits « refuges » en aménageant des espaces ou en introduisant des gîtes artificiels.

La chauve-souris, une solution contre les tordeuses de la vigne ?

En Bourgogne, une quinzaine d’espèces seraient présentes dans les vignes et consommeraient divers insectes (2). Pour le moment, on ne sait pas quelles espèces sont consommées, mais certains ravageurs parfois très contrariants pourrait être concernés (tordeuses, drosophiles Susuki…).

Plusieurs programmes de ré-introduction de chauves-souris ont donc été lancés en France, avec pour objectif de quantifier la prédation sur les tordeuses et d’identifier les facteurs favorables à la fréquentation des vignes par les chauves-souris.

Un exemple d'initiative en Saône-et-Loire

Cette problématique, Xavier Moissenet, vigneron Bio à Bouzeron en Saône-et-Loire (71), l’a bien comprise. Sensible à la protection de l’environnement, Xavier s’installe directement en bio en 2014 et cherche depuis à favoriser la biodiversité dans ses vignes.

En 2016, il contacte la Société d’Histoire Naturelle d’Autun (SHNA) avec l’idée d’introduire des gîtes artificiels pour chauves-souris (nichoirs) sur son domaine. L’objectif est donc double : fournir un habitat pour une espèce animale en déclin et lutter contre certains ravageurs de la vigne en introduisant des auxiliaires de culture.

Mais Xavier veut aller plus loin. Souhaitant sensibiliser sur cette problématique, il se rapproche de l’école primaire de Saint-Martin, à Chagny, pour amener les enfants à réfléchir au métier de viticulteur et à la gestion des ravageurs (des « bebettes ») dans les vignes. En coopération avec les instituteurs de l’école, il organise une première journée avec les deux classes de l’école (CP-CE1-CE2 et CM1-CM2). Au programme, une introduction ludique sur les vignes et les ravageurs, puis des ateliers pour amener les élèves à trouver par eux-mêmes des solutions aux problèmes de ravageurs dans les vignes de Xavier. Après plusieurs pistes des plus inventives (filets géants, pistolets lasers…) et légèrement guidés par Xavier, les élèves réfléchissent aux auxiliaires de cultures, et notamment aux chauves-souris. L’occasion pour les instituteurs de faire des ponts avec différentes matières : biologie animale ou encore mathématiques avec des calculs de besoins en Chauves-souris par hectare. La journée se termine par la promesse d’aller voir Xavier sur son domaine pour installer des Gîtes pour les Chauves-Souris.

Pour concrétiser ce projet, Xavier prend contact avec le Foyer Marie-José Marchand, foyer d’accueil pour adultes handicapés de Givry, dont l’une des activités est le travail du bois. La Société d’Histoire Naturelle d’Autun lui fournit les plans de gîtes adaptés aux espèces de la région. La production d’une dizaine de gîte est alors lancée : les pièces en bois sont fabriqués par les pensionnaires du foyer et le montage est finalisé avec les enfants. En Avril 2017, une sortie scolaire est organisée pour installer les nouveaux habitats dans les vignes de Xavier, où 5 nichoirs sont finalement installés.

La suite ? Il faut attendre maintenant… Les nichoirs seront surveillés et si ils sont habités, le guano (déjection de la chauve-souris) sera analysé pour savoir quels insectes ont été consommés.

Mais Xavier aimerait d’ores et déjà « essaimer cette solution à une échelle plus large ». Membre du groupe DEPHY Côte Chalonnaise animé par Bio Bourgogne, il souhaite sensibiliser ses collègues viticulteurs du groupe, qui pourraient profiter de son partenariat avec le foyer Marie-José Marchand pour commander des nichoirs (15 euros l’unité).  Cette solution, si elle ne peut résoudre tous les problèmes de ravageurs, pourrait permettre de favoriser la biodiversité et les auxiliaires de culture dans un secteur plutôt sensible aux tordeuses de la vigne.

Auteurs et Crédits photos :

Maxime HARAN

Animateur – conseiller Viticulture Biologique
BioBourgogne

Xavier Moissenet

Domaine les Champs de Thémis, Bouzeron (71)

Sources

(1) « Les Chauves-souris de Bourgogne », SHNA (société d’histoire naturelle d’Autun), livret de 20 pages édité en décembre 2016.

(2) Gilles Santenac, IFV Beaune, dans un article paru dans Viti n°419 d’octobre 2016.

www.mon-viti.com/articles/viticulture/utiliser-les-chauves-souris-pour-lutter-contre-les-insectes-ravageurs-en-vigne

]]>
Partage d’expériences
news-100517Wed, 27 Jun 2018 17:37:00 +0200Connaître la biodiversité utile à l’agriculture pour raisonner ses pratiques agricoleshttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/connaitre-la-biodiversite-utile-a-lagriculture-pour-raisonner-ses-pratiques-agricoles/<![CDATA[

Prendre en compte la biodiversité utile pour repenser les pratiques et les systèmes de culture, un sujet qui intéresse bon nombre d’agriculteurs et de conseillers ! Mais encore faut-il reconnaître cette faune et flore auxiliaire, être conscient des services qu’ils peuvent nous rendre et surtout savoir comment les favoriser dans nos exploitations agricoles. Pour répondre à ces questions, 9 fiches pédagogiques ont été créées dans le cadre du projet SEBIOREF du programme PSDR4 financé par l’INRA et la Région Occitanie. 

Des fiches construites à partir des besoins des agriculteurs...

Pour écrire ces fiches, des enquêtes ont été menées auprès d’agriculteurs et conseillers, en grandes cultures et polyculture-élevage. L’objectif ? Définir les informations dont ils ont besoin pour mieux comprendre les interactions entre pratiques agricoles et biodiversité utile et mettre à profit ces mécanismes dans la transition vers l’agro-écologie.

... avec les dernières données scientifiques

Ces fiches sont issues d’une synthèse bibliographique approfondie associée aux données de récents projets de recherche sur la biodiversité. 

Des fiches disponibles en ligne gratuitement !

Vous retrouverez ces fiches, disponibles au téléchargement, sur le site de la Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie et sur celui duPSDR4 Occitanie.

Ainsi vous retrouverez :

  • 5 fiches “Connaître la biodiversité” qui vous feront découvrir ou redécouvrir des alliés parfois méconnus de l’agriculture : vers de terre, araignées, syrphes, coléoptères et flore sauvage.
  • 4 fiches sur les impacts des pratiques agricoles et leviers à actionner pour favoriser les auxiliaires. On y parlera fertilité et travail du sol, infrastructures agroécologiques (haies, bandes enherbées, prairies) et biorégulateurs.

Ces fiches sont issues d’un partenariat entre des équipes de recherche et des acteurs de terrain : INRA, INP-ENSAT, Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie, Chambre d’agriculture du Tarn (CA 81), Chambre d’agriculture de Haute-Garonne (CA 31), Association Départementale pour l’aménagement des Structures des Exploitations Agricoles du Gers (ADASEA 32), Association Cantonale de Vulgarisation Agricole d’Aurignac (ACVA).

]]>
Non classé
news-100518Thu, 21 Jun 2018 09:25:00 +0200“Groupes 30000” : les animateurs de BFC témoignenthttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/groupes-30000-les-animateurs-de-bfc-temoignent/<![CDATA[

En Bourgogne Franche-Comté, 19 collectifs d’agriculteurs, dits « groupes 30 000 », se sont engagés dans la transition vers des systèmes à bas niveau de produits phytopharmaceutiques. Un nouvel appel à projets est ouvert jusqu’au 16 avril pour faire émerger de nouveaux groupes. A cette occasion, les animateurs de ces collectifs témoignent de leur expérience. 

Pourquoi avoir répondu à l'appel à projets "30000" ?

Emeric Courbet, CA70 : Les agriculteurs du groupe T-Sol travaillaient déjà ensemble sur la protection des sols et ont souhaité officialiser l’existence de leur collectif. Ensemble ils tentent de réduire les herbicides, notamment pour faire face au retrait annoncé du glyphosate, une difficulté pour l’agriculture de conservation.

Julie Royer, Jeunes Agriculteurs : Un groupe de jeunes était motivé pour travailler en collectif sur la réduction des phytos et souhaitait s’engager dans un dispositif peu contraignant. Parmi leurs objectifs : trouver des alternatives mécaniques au glyphosate, introduire des intercultures, et pour certains s’engager dans une démarche haute valeur environnementale (HVE).

Emilie Legros Bouvret, Vignerons de Buxy : Tous les viticulteurs du groupe exploitent au moins une parcelle en bordure de la Voie Verte. Leur projet : engager des concertations autour des pratiques phytosanitaires sur ce secteur afin d’améliorer l’image de la viticulture auprès des usagers de la piste cyclable et des riverains et refaire découvrir le métier de viticulteur.

Amaury Fichot, CA58 : Les agriculteurs du groupe CASEI rencontraient des difficultés pour diminuer leurs IFT et répondre aux MAEC contractées. Intégrer un groupe 30 000 était pour eux le moyen d’être accompagné techniquement et d’échanger pour atteindre leurs objectifs.

Marianne Henner, Société de Viticulture du Jura : Nous avons constitué ce collectif pour travailler sur les réductions de doses de cuivre et de soufre en viticulture biologique via un travail sur la qualité de la pulvérisation par exemple. Certains ont déjà des doses très basses et sont un appui technique pour les autres.

Atelier de co-conception autour de l'outil mission Ecophyt'eau pour le groupe 30000 des JA .©Julie Royer

Pourquoi travailler en collectif ?

AF : Chacun tire une expérience de ce qu’a pu réaliser un pair ayant la même problématique, ils se sentent moins seuls face au défi qui se dresse devant eux. Chacun a une thématique de travail privilégiée et sert de référent sur ce sujet, ainsi ils sont reconnus pour leurs compétences.

MH : Il existe beaucoup de techniques pour réduire les phytos, le travail en groupe permet d’identifier celles qui fonctionnent localement, chacun teste de son côté et l’ensemble du groupe en bénéficie. Lorsqu’une parcelle présente un problème, une solution est apportée collectivement.

Quel est votre rôle en tant qu'animateur ?

JR : En fonction des techniques qu’ils veulent approfondir, j’assure la mise en relation du groupe avec d’autres agriculteurs et techniciens de la région et j’organise les rencontres. Ce peut-être aussi des visites d’essais ou l’intervention de chercheurs de l’INRA.

EL : J’organise et anime les réunions du groupe avec la Chambre d’Agriculture au cours desquelles ils échangent sur leurs avancées et difficultés et nous font part de leurs besoins et objectifs. Le rôle de l’animateur, c’est aussi être force de proposition pour leur faire découvrir de nouvelles techniques.

Qu'est ce que ce dispositif vous a permis de réaliser ?

JR : Suite à un diagnostic agro-écologique et à la découverte de nouvelles pratiques, les jeunes ont pris conscience que le changement était possible et moins risqué qu’ils ne le pensaient. Le fait de partager les mêmes caractéristiques de sol et de climat leur permet de s’identifier aux réussites des uns et des autres. Ils ont un effet « boule de neige » vis-à-vis des autres jeunes qui se montrent curieux des résultats.

EL : Cela a facilité notre mise en réseau avec d’autres collectifs. Nous allons notamment rencontrer un groupe DEPHY et un GIEE pour échanger sur nos pratiques. Nous allons organiser une journée sur l’entretien du sol avec des viticulteurs plus en avance sur le sujet et des démonstrations de matériel. Nous affinons également les diagnostics de développement durable des exploitations.

EC : Les financements pour l’animation permettent plus d’accompagnement et de suivi des parcelles. Concrètement, cela nous a permis de développer la couverture permanente des sols via des couverts type luzerne ou trèfle et de former les professionnels à l’agriculture de conservation.

AF : La phase émergence du dispositif nous a permis d’entamer un travail sur l’optimisation de la pulvérisation, le biocontrôle et le désherbage mécanique. Le passage en reconnaissance nous permettra d’approfondir ces thématiques pendant les 3 années à venir.

Rencontre entre le groupe 30000 JA et le groupe DEPHY GC du Jura. ©Julie Royer

]]>
30 000Partage d’expériences
news-100519Tue, 29 May 2018 17:41:00 +0200DEPHY Tour Viticulture 2018https://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/dephy-tour-viticulture-2018/<![CDATA[

DEPHY Tour Viticulture : portes-ouvertes du 12 au 26 juillet

En juillet, les viticulteurs des groupes DEPHY du Grand Est et de Bourgogne Franche-Comté vous ouvrent leurs portes !

Ces collectifs constitués d’une dizaine de viticulteurs volontaires testent et développent des systèmes économes en produits phytopharmaceutiques depuis 2010. Vous aurez ainsi la possibilité de découvrir leurs pratiques, d’échanger sur les vôtres et peut-être repartirez-vous avec de nouvelles inspirations pour vos propres exploitations.

Ces groupes sont accompagnés par différentes structures : chambres d’agriculture, associations d’agriculteurs bios, coopératives, interprofession… Pour cet événement, toutes travailleront ensemble pour vous proposer des journées qui vous correspondent.

Au total, 10 portes-ouvertes auront lieu entre le 12 et le 26 juillet 2018. De la gestion de l’enherbement à l’utilisation d’OAD, en passant par les engrais verts, les produits de biocontrôle ou encore les stratégies sans CMR : les thématiques abordées seront variées !

Ces journées seront réparties sur les départements de l’Aube, de la Marne, du Haut-Rhin et de la Meurthe-et-Moselle pour le Grand Est et de l’Yonne, de la Côte d’Or, de la Saône et Loire et du Jura pour la Bourgogne Franche-Comté.

 Il y en aura forcément une près de chez vous !

 

Intéressé(e) ? Téléchargez le programme pour connaître les dates, lieux et thématiques de chaque porte-ouverte ! 

]]>
Agenda - Événement techniquePartage d’expériencesVigne
news-100570Tue, 29 May 2018 11:08:00 +0200Pratiques agroécologiques et itinéraires techniques favorables à la biodiversité des sols : nouvel appel à projets de recherchehttps://ecophyto-bfc.fr/actualites/toutes-les-actualites/detail-de-lactualite/actualites/pratiques-agroecologiques-et-itineraires-techniques-favorables-a-la-biodiversite-des-sols-nouvel-a/<![CDATA[

L’Agence Française pour la Biodiversité (AFB) lance un Appel à projets de Recherche (APR) pour soutenir des projets qui étudieront les pratiques agro-écologiques et les itinéraires techniques favorables à la biodiversité des sols et à ses fonctions. 

Deux types de travaux privilégiés

– des états des lieux de connaissances opérationnelles sur les pratiques agro-écologiques couramment mises en œuvre sur le territoire ;

– des expérimentations au sein de réseau d’exploitations agricoles sur les pratiques innovantes, et ceci dans différents contextes agro-pédo-climatiques en France.

Dépôt des candidatures

L’appel à projet est ouvert du 1er juin au 10 septembre 2018.

 

]]>
Agenda - Appel à projets