Groupes 30000

Les groupes 30000, qu'est ce que c'est ?

L’action 4 du plan Ecophyto II prévoit de multiplier par 10 le nombre d’agriculteurs accompagnés dans la transition vers l’agro-écologie à bas niveau de produits phytopharmaceutiques. Autrement dit, il s’agit de passer des 3000 fermes DEPHY engagées au niveau national, à 30000 agriculteurs accompagnés dans l’évolution de leurs pratiques. C’est dans ce but que des appels à projets régionaux ont été lancés afin de recruter les nouveaux groupes dits « groupes 30000 ».

A qui est-ce destiné ?

L’objectif est de soutenir les projets permettant l’émergence, la structuration et l’accompagnement de groupes d’agriculteurs souhaitant réduire significativement l’utilisation de pesticides et s’engager dans la transition vers l’agro-écologie. Ces groupes, constitués de trois à une vingtaine d’exploitants, peuvent être nouvellement constitués ou déjà existants (DEPHY, GIEE, CUMA, GEDA, GDA…). Ils doivent avoir une structure d’accompagnement (chambres d’agricultures, organismes et associations de développement agricole, organismes de collecte, transformation et commercialisation des productions, collectivités territoriales, syndicats mixtes…).

Qu'en est-il en BFC ?

2016 a vu la constitution des premiers collectifs 30 000 grâce aux appels à projets lancés par les agences de l’eau Seine Normandie et RMC. En 2017, un appel à projets régional établi en concertation entre les trois agences de l’eau, les services de l’Etat et la chambre régionale d’agriculture, a été lancé. Les groupes pouvaient faire le choix de déposer dans le cadre du :

  • Volet émergence pour permettre aux agriculteurs de constituer leur groupe autour d’un projet collectif, avec un engagement et un financement pour un an.
  • Volet reconnaissance pour permettre aux collectifs existants de dérouler leurs plans d’actions individuels et collectifs sur 3 ans.

En 2017, 13 projets ont été retenus : 10 groupes en émergence et 3  en reconnaissance. 

De nouveaux groupes vont voir le jour grâce à un nouvel appel à projets régional clôturé en avril 2018.